Si comme moi, à chaque fois que vous prononcez le mot “chemtrails” on vous regarde de travers, et que vous recevez les sarcasmes de vos interlocuteurs bien-pensants, le document officiel du gouvernement américain admettant l'épandage de produits chimiques dans l'atmosphère vous permettra de donner du poids à vos propos.

Ce document de près de 400 pages est en anglais, mais avec les outils de traduction, il est possible d'avoir une idée du contenu quand on n'est pas expert dans la langue de Shakespeare !!

Le Dr Norman A. Beckman commence par demander un rapport sur l’historique des modifications du climat.
Washington, D.C., 30 juillet 1976.
Dr Norman A. Beckman, Directeur par intérim, Service de Recherche du Congrès
Bibliothèque du Congrès, Washington, D.C.

Cher Dr Beckman : La modification du climat, bien qu’il s’agisse d’une science relativement jeune, a suscité au cours des années un grand intérêt au sein des communautés scientifiques, commerciales, gouvernementales et agricoles. Ces réactions sont facilement compréhensibles.

Dans la section suivante, vient la réponse du gouvernement, qui présente quelques aspects hautement surprenants:
Bien que les Soviétiques et certains opérateurs américains privés annoncent un certain succès dans la suppression de la grêle par l’ensemencement des nuages, (au moyen de fusées, d’avions) notre compréhension des processus physiques qui créent la grêle demeure faible.

La seule grande expérience menée par les États-Unis a amélioré notre compréhension des orages violents, mais a surtout prouvé l’étendu de ce que nous ne connaissons pas encore.

Depuis plus de 30 ans, les deux branches législative et exécutive du gouvernement fédéral ont été impliquées dans un certain nombre d’aspects concernant la modification du climat.
Cette dernière déclaration à elle seule devrait suffire à vous inciter à cliquer sur le lien ici dans une version facile à récupérer au format texte ou encore ici pour lire l’ensemble du document.

Partagez-le largement. Il apporte de l'eau au moulin de Claire Séverac par exemple.

Une vidéo sur youtube et donne des aperçus :


Traduction de la vidéo provenant site www.sante-nutrition.org :
95e Congrès – Rapport du Congrès – 19 mai 1978
Programme et potentiel de la modification du climat

Le Gouvernement Fédéral s’implique depuis 30 ans dans plusieurs aspects de la modification du climat au travers d’activités du Congrès et de l’exécutif. Depuis 1947, les amendements concernant la modification du climat liés aux fonds de recherche, des opérations, des études des politiques à mener, règles, contingences, rapports d’activités, établissement de panels d’experts et de comités, ainsi que les problèmes internationaux ont été présentés au Congrès. Il y a eu des séances sur plusieurs des mesures proposées et des audiences de surveillance ont été également menées sur les programmes en cours. Au total, six lois particulières sur la modification du climat sont passées depuis 1958, alors que d’autres ont inclus des provisions qui d’une certaine manière sont liées à la modification du climat. Les résolutions traitant de l’utilisation de technologies de modification du climat en tant qu’arme par les forces militaires américaines et la promotion d’un traité de l’ONU interdisant de telles activités ont été présentées dans les deux chambres du Congrès, et l’une de ces résolutions a été adoptée par le Sénat.

Lorsque les effets de l’ensemencement des nuages s’estompent, les nuages éclatent, provoquant des inondations, détruisant les récoltes, les bâtiments, et noyant des gens ainsi que le bétail.

L’ensemencement a été responsable de sérieuses pollutions de l’air.
Retard mental et folie liés à la dispersion de produits chimiques dans l’air.
L’empoisonnement de toute matière vivante est directement lié à la dispersion de ces produits.
L’emphysème est trois fois plus élevé dans les régions où ces dispersions sont les plus fortes.
Le cancer explose hors de proportions.
Les pertes financières de l’agriculture et des industries qui leur sont liées se montent à des milliards.
Les arbres des forêts ainsi que des vergers meurent à cause des réactions chimiques qui ont lieu dans l’air du fait de l’ensemencement des nuages.
L’atmosphère est rendue complètement inefficace biologiquement pour toute la matière vivante qui inclut les animaux et les plantes.

En d’autres termes, ils nous tuent exprès.
La géo-ingénierie nous détruit.
Le gouvernement américain admet avoir modifié la force des ouragans.
Etc. (400 pages)