Regards

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Les Gilets Jaunes Constituants

Publié le mardi 30 juin 2020 (par Dominique)

Au point où nous en sommes, nous avons besoin de propositions réalistes.
Les idées, les hypothèses, c'est bien joli, mais, aujourd'hui, le peuple français traumatisé, déboussolé, épuisé, a besoin d'actes et de propositions, concrètes, efficaces et simples à mettre en œuvre.

J'ai découvert hier, grâce à la dernière vidéo de Silvano Trotta, cette branche particulière, très active et réfléchie des “Gilets Jaunes Constituants”, qui justement se démarquent par leur efficacité.

Sympathisante des Gilets Jaunes dès le début du mouvement, car je trouvais leurs revendications justifiées, en regrettant toutefois leurs modes d'actions qui finalement n'aboutissaient à aucun résultat concret. Ce qui est un problème majeur. Défiler systématiquement pour simplement narguer le pouvoir est contreproductif.

Les problèmes sociétaux, économiques, politiques… en France sont très graves et méritent plus que du poil à gratter !

Défiler chaque semaine dans Paris ou dans les grandes villes de Province en serinant toujours les mêmes chansons, mots d'ordre et slogans, ne font pas avancer d'un pouce la cause du peuple français et prouve au fil des mois que ce mode d'action répété à l'infini est non seulement totalement stérile, mais de plus, dangereux pour les manifestants.

Il est indispensable d'envisager, et de mettre en œuvre, d'autres modes d'actions véritablement efficaces et constructifs.

C'est justement ce que pratiquent…
… les Gilets Jaunes Constituants



Pour plus d'informations vous pouvez les contacter directement: En complément pour vous entrainer à une action constructive, je vous invite à écouter et à mettre en pratique les propositions très judicieuses de Jean-Jacques Crevecoeur :

CDL42 - COVID19 - 30 questions pour ébranler les certitudes


Et si la monarchie pouvait être une alternative à l'écroulement de la République ?

Publié le lundi 29 juin 2020 (par Dominique)

Honnêtement, je crois qu'on peut se poser la question après le taux record d'abstentions de 59% pour le second tour des élections municipales du 28 juin 2020 et l'écroulement du mouvement du Président - LREM - montrant clairement que le peuple Français ne croit plus du tout en la République ni à sa mascarade de Démocratie.

Les français ne croient plus dans les paroles des politiques et d'ici quelques mois il se rendront compte de l'incompétence, des utopies et des aberrations des mouvements écologiques qui sont avant tout des mouvements idéologiques qui n'ont aucune conscience des conséquences de l'application de leurs belles idées sur l'économie, les technologie, la société, l'emploi… Les rêveurs ont pris d'assaut, faute de combattants, les métropoles du pays, attendons de voir les résultats de leurs projets d'ici quelques mois…

Le peuple Français s'exprime depuis bientôt 2 ans au travers du mouvement des “Gilets Jaunes” qui rassemblent des français de toutes les professions, toutes les tranches d'âges, toutes les catégories sociales.

Ce n'est pas le mouvement d'un parti politique
mais un mouvement du peuple français.


Je vous ai présenté dans les précédents billets les paroles :
- de militaires, qui sont là pour servir la France et protéger le peuple français ;
- de députés ou anciens députés, pour qui seule compte la France.

Ces hommes ne se réclament d'aucun parti,
ce sont seulement des Français
qui n'acceptent pas de voir leur pays,
la France, sombrer.


À ces hommes d'honneur et de loyauté, il faut ajouter les Princes de France, les descendants de nos rois, qui malgré leurs erreurs et les problèmes politiques et économiques rencontrés sous leurs règnes respectifs, avaient su préserver la grandeur, le renom de la France sur plus de 1300 ans, alors que la République a liquidé la France en 231 ans !

Impressionnant, NON ?
Je rappelle, à toute fin utile, que je ne suis pas royaliste, que je n'adhère à aucun parti, ni aucune obédience religieuse.

Parmi ces descendants, j'en ai découvert quatre, qui se sont exprimés ces derniers mois sur l'état de la France, faisant part de leur inquiétude pour la population française et pour la France qu'ils voient sombrer un peu plus chaque jour.

Ils ne sont d'aucun parti, ils sont simplement des Français au service de la France.
Touts exercent un métier pour nourrir leur famille.


J'ai rassemblé quelques éléments de biographie et quelques articles sur chacun d'eux, présentés par ordre alphabétique, pour vous donner l'opportunité de les connaître et d'apprécier leurs idées, l'authenticité de leur engagement.

Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme
Jean-Christophe Napoléon Bonaparte
Le comte de Paris Jean d'Orleans
Louis de Bourbon

Récemment le prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme a décidé de faire entendre sa voix sur TVLibertés.

Il évoque l'impéritie (mot élégant pour designer l'incompétence) du gouvernement français actuel dans la crise sanitaire, l'importance de la crise économique qui a débuté il y a 40 ans et la révélation d'une profonde crise d'identité du peuple français.
Mais plus encore, face au discrédit dont souffre l'ensemble de la classe politique, Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme avance l'idée du rétablissement de la monarchie en France pour tenter de relever le pays en dehors de tous partis politiques.
Alternative crédible ou hypothèse utopique ?
Cet entretien du 24 juin 2020 vous permettra peut-être de vous faire une opinion.

Charles de Bourbon-Parme - Un roi pour la France, pourquoi pas ? - TVL


Appels à la résistance

Publié le mercredi 24 juin 2020 (par Dominique)

Devant l'incompétence, de plus en plus manifeste de notre gouvernement, qui persiste à continuer d'imposer la distanciation sociale, les gestes barrières, et les masques avec lesquels les français peureux s'asphyxient un peu plus tous les jours, alors que TOUT CELA EST TOTALEMENT INUTILE à ce jour, de plus en plus de voix s'élèvent pour réveiller le peuple français avant qu'il ne soit trop tard.

Dans des langages différents, Jean Lassale avec la publication de : “Aurore ou crépuscule - Résistons !” et Philippe De Villiers avec celle de : “Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde”, rejoignent avec leurs derniers ouvrages, l'appel du 18 juin 2020 du Général Piquemal.

Tous sont unanimes.
Le peuple français doit :
  • se lever, sortir de l'anesthésie et de l'embastillement,
  • abandonner les peurs, largement distillées depuis 6 mois par un gouvernement délétère aux ordres de puissances étrangères et financières,
  • reprendre les rênes de son destin et de son avenir en demandant des comptes aux imposteurs ignares et incompétents,
  • affirmer son identité et sa souveraineté.
Jean LASSALLE : “Résistons !”
19 juin 2020 - invité de Patrick Simonin sur la chaîne L'Invité de TV5 Monde




Philippe DE VILLIERS s'en prend à Macron : “C'est une débâcle”
16 juin 2020 - invité de Patrick Simonin sur la chaîne L'Invité de TV5 Monde

Général Pierre de Villiers - Qu'est-ce qu'un chef ?

Publié le mardi 23 juin 2020 (par Dominique)

Titre d'un de ces derniers livres, mais aussi celui d'une conférence du Général Pierre de Villiers lors de la 95ème Rencontre du CERA le 4 février dernier au Théâtre Saint-Louis à Cholet avec la Communauté d'Agglomération du Choletais, qui arrive à point nommé dans le chaos que traverse la France depuis le début de cette crise sans précédent.
Le CERA : Centre d’Échanges et de Réflexion pour l’Avenir.

Notre président, Emmanuel Macron, avait déclaré, lors d'une de ses allocutions : « Nous sommes en guerre ! » Certes lui et son gouvernement sont de fait en guerre contre le peuple français, les « gaulois réfractaires », depuis des mois.
Il se posait alors en chef de guerre, mais sans en avoir les compétences, ce que tous les français ont pu constater !

Sans être une fervente admiratrice de l'armée, je m'étonnais néanmoins ces derniers jours de son silence depuis le début du mouvement des Gilets Jaunes et l'augmentation très sensible, depuis le début du déconfinement, des mouvements de mécontentements à travers tout le pays, touchant toutes les catégories professionnelles et sociales.

Devant le spectacle navrant que donnent les membres du gouvernement français et notre président, le discours du Général de Villiers est particulièrement percutant.

Il situe le rôle d'un chef dans les temps actuels, avec une grande conscience des pressions qui pèsent sur les épaules des dirigeants, quelque soient leur poste, leur grade, leurs responsabilités, selon le cadre sans lesquels ils exercent leur fonction.
De plus, il est essentiel de tenir compte des nouveaux moyens technologiques qui ont profondément modifié la fonction de chef depuis ces dernières années.
À cela s'ajoute les crises sociétales sur toute la planète.

Général Pierre de VILLIERS “Qu'est ce qu'un chef ?”



Le texte de son intervention au format pdf

Un député propose une révolution girondine

Publié le mardi 23 juin 2020 (par Dominique)

Bertrand Pancher, député de la Meuse, coprésident du groupe Libertés et Territoires, vient de publier : “Carnet d’un député au temps du Coronavirus”.

Dans cet ouvrage, il livre un douloureux constat d'incompétence grâce à son expérience sur le terrain, et au travers de ses relations avec le gouvernement et les organismes officiels, tout au long des mois de cette “pandémie”.

Pour lui : « Tout a été fait à l’envers », mettant en évidence les errances et les dysfonctionnements dramatiques pour la population et le pays tout au long de cette épidémie. Cela découle principalement au centralisme et à la bureaucratie excessive des institutions françaises.

« La France est malade de ses institutions. Les Français ont raison d’être en colère », souligne encore le député. Il avance une batterie de propositions pour prévenir la crise sociale et politique : élection d’un tiers des députés à la proportionnelle, abaissement du seuil des référendums citoyens à un million de signatures, prise en compte du vote blanc, augmentation de la taxation des transactions financières, création de 500 000 emplois aidés, autonomie financière et fiscale des collectivités territoriales, 20 milliards d’euros chaque année pour l’environnement…

Autant de mesures qui, selon lui, devraient permettre à la France de se relever. Car sinon, affirme-t-il « à un moment, c’est la rue qui va l’emporter ».

Son livre est téléchargeable ici, sur son site web personnel.

“LES FRANÇAIS ONT RAISON D'ÊTRE EN COLÈRE” - BERTRAND PANCHER, DÉPUTÉ


Un historique de ce que nous vivons

Publié le samedi 20 juin 2020 (par Dominique)

Il est très difficile de prendre le recul suffisant pour avoir une vue d'ensemble sur les circonstances, évènements et personnages qui ont amené la planète à la situation que les peuples du monde traversent aujourd'hui.

Grâce à l'entretien magistral de Pierre Hilard proposé par Silvano Trotta sur youtube, nous pouvons constater que ce que nous vivons aujourd'hui est la résultante de centaines d'année d'histoire de la terre.

Nous arrivons au moment d'aboutissement de la volonté inflexible d'asservissement et de pouvoir total sur les populations de la planète, qu'une élite a mise en œuvre au fil des siècles.

Le résultat sera soit l'asservissement définitif des peuples de la terre,
soit le basculement vers la libération de ces peuples,
qui conscients de leur force et de leur pouvoir,
exigeront enfin d'exercer leur souveraineté
et de devenir les maîtres de leur destin !


Aux Origines - Pierre Hillard




Tous les éléments avancés par Pierre Hilard sont étayés et vérifiables, il appartiendra à chacun de s'arrêter à cette présentation époustouflante et perturbante, ou bien de poursuivre et d'approfondir sa compréhension de ce moment historique par la lecture des trois ouvrages de Pierre Hilard :
  1. Atlas du mondialisme
  2. Archives du Mondialisme - De la guerre contre l'Ancien et le Nouveau Testament
  3. Sionisme et Mondialisme - Le sionisme, de ses origines au IIIe Reich, 1895-1941

Le nouveau scandale de santé : les tests sur le COVID-19

Publié le vendredi 19 juin 2020 (par Dominique)

Invité de Denis Robert sur la chaine Le Media, le physicien David Mendels, directeur technique d’une start-up française - Xrapid -, spécialisée en intelligence artificielle et la microbiologie, forts de leur expérience avec les tests pour la malaria, il a, avec ses collègues, rapidement mis au point un système infaillible pour mesurer la fiabilité des tests CoVid.

Il révèle un nouveau scandale de santé.
« Le CoVid est un virus trop petit pour être vu en microscopie optique, mais quand est arrivé la crise en France, on avait déjà deux ou trois mois de retard sur les Chinois et les Coréens qui avaient développé des tests de diagnostic rapide. »

Se basant sur un appel d’offres du Ministère de la Défense pour aider à vaincre l’épidémie, la start-up a sorti un prototype de testeur de tests en une semaine. De fait, de très nombreuses entreprises se sont lancées dans la création de tests CoVid-19 qui promettait un marché lucratif face à une demande massive dûe à l'urgence.
Au final le Ministère de la Santé a homologué une liste de 23 tests le 20 mai dernier. Il s'avère que la plupart, selon le physicien sont “tout pourris”.

Pourquoi ?
Tout simplement parce qu’ils peuvent diagnostiquer des personnes saines comme étant malades du CoVid.
Et plus grave, diagnostiquer des personnes malades comme étant saines.

David Mendels a travaillé sur 11 tests. Un seul a franchi la barre de la fiabilité, selon les critères établis par la Haute Autorité de Santé (HAS) en matière de spécificité et de sensibilité.

Cela n'a pas empêché le Ministère de la Santé d'en homologuer un certain nombre, dont certains se trouvent parmi les pires.

« Je ne suis qu’un scientifique donc je ne sais pas s’il y a malveillance ou incompétence derrière cela » explique, sidéré, le docteur en physique « Mais quand les résultats se perdent à plusieurs niveaux comme c’est le cas ici, on est en droit de se poser la question de ceux qui contrôlent les contrôleurs. Et on est également en droit de se demander si tout s’est passé de la sorte pour la gestion de la crise du CoVid ? »

La réponse bien évidement est : OUI !

Et ce qui est gravissime c'est que tous les chiffres de contamination serinés à longueur de JT par les “merdias” sont faux puisque basés sur les résultats de tests non fiables !!

C'est avec les résultats de ces tests - dits “PCR” - pratiqués à travers le monde, que les medias et organismes officiels entretiennent la peur d'une seconde vague, et pire encore, un état d'épidémie permanente !!
Tout cela, bien sûr, dans le but de museler et manipuler les populations qui ne savent plus quoi penser de la situation sanitaire de la planète.

La vidéo de l'entretien est particulièrement explicite :

TESTS COVID-19 : Révélations sur un nouveau scandale sanitaire


Les USA entre “PizzaGate” et “ObamaGate”

Publié le lundi 15 juin 2020 (par Dominique)

On constate facilement, même si peu d'informations arrivent jusqu'à nous derrière l'écran géant du CoVid-19 qui occulte absolument tout ce qui se passe sur la planète depuis le début de l'année 2020, qu'il y a un énorme remue-ménage aux USA en prévision des élections présidentielles de novembre 2020.

En effet, parallèlement à cela, deux très gros scandales occupent actuellement l'opinion américaine, en plus du CoVid-19 et du mouvement fomenté des Black Lives Matter pour déstabiliser Donald Trump.

Je ne suis ni pour, ni contre, Donald Trump, je n'ai pas d'opinion politique à son sujet. Je constate seulement que dès le début de son mandat, les forces d'opposition, en particulier dirigées par Barack Obama, son prédécesseur à la Maison Blanche et le couple Clinton, font tout ce qui est en leur pouvoir pour lui nuire et tenter de le faire destituer ! Il y a forcément de très grosses raisons à l'expression d'une haine aussi époustouflante et tenace ! Cela pourrait indiquer que l'arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche est très problématique pour les petites affaires de ses prédécesseurs. Il n'y a pas de fumée sans feu ! Surtout en politique…

Le PizzaGate

Nom donné à ce que les merdias mainstream considèrent comme une théorie conspirationniste faisant état de l'existence d'un réseau de pédophilie lié à L'ancien directeur de campagne présidentielle d'Hillary Clinton, John Podesta, dont la découverte est dû à la fuite de courriels privés d'Hillary Clinton.

L'arrestation, puis le procès et le décès (dans des circonstances très discutables) de Jeffrey Epstein - homme d’affaires et pédocriminel américain -, est la partie émergée d'un iceberg constitué d'immondes révélations qui sortent progressivement aux États-Unis, grâce à un grand nombre de documents accessibles, car déclassifiés, concernant les précédents gouvernements américains, en particulier liés aux Clinton et à leur Fondation !

Une commission d'enquête sur le trafic d'enfants dans le monde, dirigée par un haut responsable des opérations clandestines de la CIA et co-fondateur du “Marine Corps Intelligence” nous renvoie directement aux activités internationales de la Fondation Clinton, à l'affaire Jeffrey Epstein et au scandale du PizzaGate qui a secoué l'Amérique depuis plusieurs années.

Pour votre information sur le PizzaGate voir notamment les vidéos suivantes : Cette vidéo résume très bien le sujet :
TRAFIC D'ENFANTS au Tribunal d'instruction en 2008…



l'ObamaGate

Tout part de l'accusation de Donald Trump accusant son prédécesseur Barack Obama - et le FBI d’avoir piégé le Général Michael Flynn dans le cadre de l’enquête sur la Russie, et d'un Tweet du 11 mai 2020, entre un journaliste du Washington Post qui demande à Donald Trump de clarifier ce qu’était cet Obamagate et de quel crime d'état exactement il accusait son prédécesseur.

Donald Trump lui a répondu : « Obamagate, ça dure depuis longtemps. Ça a commencé avant que je sois élu. C’est une honte que ça soit arrivé. Si vous regardez ce qu’il se passe, et toutes les informations qui ont été révélées, de ce que je comprends, ce n’est que le début. Des trucs horribles se sont passés, et on ne devrait jamais accepter que ça se reproduise. Vous verrez au cours des prochaines semaines ». Ok, mais « quel est ce crime exactement ? », insiste le journaliste.
« Vous savez très bien de quel crime il s’agit, le crime est évident. Il suffit de lire les journaux, sauf le vôtre ».

Trump est-il un bouc émissaire ? Charles Gave, essayiste, répond aux questions sur l'ObamaGate posées par André Bercoff sur Sud Radio.

Charles Gave sur l'Obamagate - “C'est l’État Profond des États-Unis qui pourrait tomber”



Comme dirait Philippe Jandrok, nous vivons une époque formidiable !!
En tout cas, une période de l'histoire de la terre, qui n'a, à ma connaissance aucune antériorité.

Nous vivons une époque ou tout, le pire et le meilleur se côtoient, ou tout est bloqué, et dans le même temps, tout est impossible.

Il est très difficile de démêler le vrai du faux, tant le vrai est incroyable.
Tout ce qui jusque là était caché remonte à la surface.
Cela nous oblige à faire tous un énorme travail d'information et d'investigation pour comprendre vers quoi les gouvernements, qui n'ont strictement rien de démocratique, tentent de nous mener !
L'heure est particulièrement grave car c'est notre avenir, celui de l'humanité actuelle et de ses descendants, et celui de la planète qui est en jeu !

Qui gère la santé en France ?

Publié le lundi 15 juin 2020 (par Dominique)

Un commentaire sur la vidéo de l’interview de Jean-Dominique Michel, anthropologue suisse et auteur de “Covid-19 : anatomie d’une crise sanitaire”, au micro d'André Bercoff sur Sud-Radio est très instructif.

Gaston Phap - il y a 1 mois (NDR : probablement le 12 mai 2020)  - internaute

Cette épidémie a fait découvrir que nous avions en France :
  • Le Ministre de la Santé
  • Le directeur Général de la Santé
  • La direction de Santé Publique France
  • Le Directeur de la Haute Autorité de Santé
  • les Directeurs des Agences Régionales de Santé
  • Le Directeur de l'Agence nationale Sanitaire
  • la Direction de l'Alliance Nationale pour les Sciences de la Vie et de la Santé : Epidémiologie-France
  • L'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et de la Santé.
Mais comme tout cela ne suffit toujours pas ! Et suite à cette Épidémie , nos Chers Politiques, monstres d'efficacité, de pragmatisme , et toujours soucieux d'économies et de finances publiques saines vont créer :
  • le Haut Commissariat de lutte contre les Epidémies
  • Le Haut Conseil de Veille Sanitaire
  • L'agence Nationale de Sécurité de Logistique Médicale
Des milliers de fonctionnaires en plus (et les petits copains à placer) et où ça ?
À Paris, évidemment !

Avant cette lecture, j'ignorai bon nombre des rouages existants entre la population et les instances de la santé en France !
Je comprends mieux que l'information et les modifications soient, en temps de crise, aussi problématiques !

Désormais face à cette mafia en place la France est coupée en deux : d'un côté les “peureux-crédules”, hypnotisés par le serpent du mensonge - quel que soit son visage -, et les autres “septiques-informés”, parfois très informés, très vite taxés de complotisme !

Il sera très complexe, dans les semaines à venir de créer des ponts entre ces deux fractions.
La peur est un écran terrible, qui refuse systématiquement et frénétiquement tout avis contradictoire.
Elle touche l'instinct de survie.
Elle est totalement irrationnelle et viscérale.
Le raisonnement logique, basé sur des preuves n'y a trouve aucune place.

Les personnes informées sont impuissantes face aux peureux qu'elles voient sombrer dans le désespoir.

Jean Raspail s'est éteint le 13 juin 2020 à Paris

Publié le lundi 15 juin 2020 (par Dominique)

« Quand on représente une cause (presque) perdue,
il faut sonner de la trompette, sauter sur son cheval
et tenter la dernière sortie,
faute de quoi l'on meurt de vieillesse triste
au fond de la forteresse oubliée
que personne n'assiège plus
parce que la vie s'en est allée ».


Jean Raspail est un écrivain et romancier qui m'a profondément marquée, comme beaucoup de ses lecteurs avec “Le camp des Saints”, mais aussi “Qui se souvient des hommes”, “Sept Cavaliers…”, “L’Anneau du Pêcheur”, “Les Royaumes de Borée” entre autres…

J'ai appris son départ très vite sur internet samedi en fin d'après-midi, mais aucune mention de sa disparition, ni le soir ni le lendemain dans les journaux télévisés des merdias mainstream !

Ce silence assourdissant est révoltant.

Certes Jean Raspail est loin du politiquement correct et des consensus, avec des opinions et des jugements très tranchés sur le monde qui l'entourait. Cela lui a valu de ne pas entrer au panthéon de l'Académie Française le 22 juin 2000. Il n'en reste pas moins une figure majeure, et particulièrement originale de la littérature française contemporaine.

Ce texte, publié dans le journal Le Figaro n°18619 du jeudi 17 juin 2004, trouvé sur son site officiel est particulièrement approprié et mérite d'être très largement diffusé !

LA PATRIE TRAHIE PAR LA RÉPUBLIQUE

J'ai tourné autour de ce thème comme un maître-chien mis en présence d'un colis piégé. Difficile de l'aborder de front sans qu'il vous explose à la figure. Il y a péril de mort civile. C'est pourtant l'interrogation capitale. J'ai hésité. D'autant plus qu'en 1973, en publiant Le Camp des saints, j'ai déjà à peu près tout dit là-dessus. Je n'ai pas grand-chose à ajouter, sinon que je crois que les carottes sont cuites.

Car je suis persuadé que notre destin de Français est scellé, parce qu'« ils sont chez eux chez moi » (Mitterrand), au sein d'une « Europe dont les racines sont autant musulmanes que chrétiennes » (Chirac), parce que la situation est irréversible jusqu'au basculement définitif des années 2050 qui verra les “Français de souche” se compter seulement la moitié la plus âgée de la population du pays, le reste étant composé d'Africains, Maghrébins ou Noirs et d'Asiatiques de toutes provenances issus du réservoir inépuisable du tiers monde, avec forte dominante de l'islam, djihadistes et fondamentalistes compris, cette danse-là ne faisant que commencer.

La France n'est pas seule concernée. Toute l'Europe marche à la mort. Les avertissements ne manquent pas rapport de l'ONU (qui s'en réjouit), travaux incontournables de Jean-Claude Chesnais et Jacques Dupâquier, notamment , mais ils sont systématiquement occultés et l'Ined pousse à la désinformation. Le silence quasi sépulcral des médias, des gouvernements et des institutions communautaires sur le krach démographique de l'Europe des Quinze est l'un des phénomènes les plus sidérants de notre époque. Quand il y a une naissance dans ma famille ou chez mes amis, je ne puis regarder ce bébé de chez nous sans songer à ce qui se prépare pour lui dans l'incurie des “gouvernances” et qu'il lui faudra affronter dans son âge d'homme…

Sans compter que les “Français de souche”, matraqués par le tam-tam lancinant des droits de l'homme, de “l'accueil à l'autre”, du “partage” cher à nos évêques, etc., encadrés par tout un arsenal répressif de lois dites “antiracistes”, conditionnés dès la petite enfance au “métissage” culturel et comportemental, aux impératifs de la “France plurielle” et à toutes les dérives de l'antique charité chrétienne, n'auront plus d'autre ressource que de baisser les frais et de se fondre sans moufter dans le nouveau moule “citoyen” du Français de 2050. Ne désespérons tout de même pas. Assurément, il subsistera ce qu'on appelle en ethnologie des isolats, de puissantes minorités, peut-être une quinzaine de millions de Français et pas nécessairement tous de race blanche qui parleront encore notre langue dans son intégrité à peu près sauvée et s'obstineront à rester imprégnés de notre culture et de notre histoire telles qu'elles nous ont été transmises de génération en génération. Cela ne leur sera pas facile.

Face aux différentes “communautés” qu'on voit se former dès aujourd'hui sur les ruines de l'intégration (ou plutôt sur son inversion progressive : c'est nous qu'on intègre à “l'autre”, à présent, et plus le contraire) et qui en 2050 seront définitivement et sans doute institutionnellement installées, il s'agira en quelque sorte je cherche un terme approprié d'une communauté de la pérennité française. Celle-ci s'appuiera sur ses familles, sa natalité, son endogamie de survie, ses écoles, ses réseaux parallèles de solidarité, peut-être même ses zones géographiques, ses portions de territoire, ses quartiers, voire ses places de sûreté et, pourquoi pas, sa foi chrétienne, et catholique avec un peu de chance si ce ciment-là tient encore.

Cela ne plaira pas. Le clash surviendra un moment ou l'autre. Quelque chose comme l'élimination des koulaks par des moyens légaux appropriés. Et ensuite ?

Ensuite la France ne sera plus peuplée, toutes origines confondues, que par des bernard-l'ermites qui vivront dans des coquilles abandonnées par les représentants d'une espèce à jamais disparue qui s'appelait l'espèce française et n'annonçait en rien, par on ne sait quelle métamorphose génétique, celle qui dans la seconde moitié de ce siècle se sera affublée de ce nom. Ce processus est déjà amorcé.

Il existe une seconde hypothèse que je ne saurais formuler autrement qu'en privé et qui nécessiterait auparavant que je consultasse mon avocat, c'est que les derniers isolats résistent jusqu'à s'engager dans une sorte de reconquista sans doute différente de l'espagnole mais s'inspirant des mêmes motifs. Il y aurait un roman périlleux à écrire là-dessus. Ce n'est pas moi qui m'en chargerai, j'ai déjà donné. Son auteur n'est probablement pas encore né, mais ce livre verra le jour à point nommé, j'en suis sûr…

Ce que je ne parviens pas à comprendre et qui me plonge dans un abîme de perplexité navrée, c'est pourquoi et comment tant de Français avertis et tant d'hommes politiques français concourent sciemment, méthodiquement, je n'ose dire cyniquement, à l'immolation d'une certaine France (évitons le qualificatif d'éternelle qui révulse les belles consciences) sur l'autel de l'humanisme utopique exacerbé. Je me pose la même question à propos de toutes ces associations omniprésentes de droits à ceci, de droits à cela, et toutes ces ligues, ces sociétés de pensée, ces officines subventionnées, ces réseaux de manipulateurs infiltrés dans tous les rouages de l'État (éducation, magistrature, partis politiques, syndicats, etc.), ces pétitionnaires innombrables, ces médias correctement consensuels et tous ces « intelligents » qui jour après jour et impunément inoculent leur substance anesthésiante dans l'organisme encore sain de la nation française.

Même si je peux, à la limite, les créditer d'une part de sincérité, il m'arrive d'avoir de la peine à admettre que ce sont mes compatriotes. Je sens poindre le mot renégat, mais il y a une autre explication : ils confondent la France avec la République. Les “valeurs républicaines” se déclinent à l'infini, on le sait jusqu'à la satiété, mais sans jamais de référence à la France. Or la France est d'abord une patrie charnelle. En revanche, la République, qui n'est qu'une forme de gouvernement, est synonyme pour eux d'idéologie, idéologie avec un grand “I”, l'idéologie majeure. Il me semble, en quelque sorte, qu'ils trahissent la première pour la seconde.

Parmi le flot de références que j'accumule en épais dossiers à l'appui de ce bilan, en voici une qui sous des dehors bon enfant éclaire bien l'étendue des dégâts. Elle est extraite d'un discours de Laurent Fabius au congrès socialiste de Dijon, le 17 mai 2003 : « Quand la Marianne de nos mairies prendra le beau visage d'une jeune Française issue de l'immigration, ce jour-là la France aura franchi un pas en faisant vivre pleinement les valeurs de la République… »

Puisque nous en sommes aux citations, en voici deux, pour conclure : « Aucun nombre de bombes atomiques ne pourra endiguer le raz de marée constitué par les millions d'êtres humains qui partiront un jour de la partie méridionale et pauvre du monde, pour faire irruption dans les espaces relativement ouverts du riche hémisphère septentrional, en quête de survie ». (Président Boumediene, mars 1974.)

Et celle-là, tirée du XXème chant de l'Apocalypse : « Le temps des mille ans s'achève. Voilà que sortent les nations qui sont aux quatre coins de la terre et qui égalent en nombre le sable de la mer. Elles partiront en expédition sur la surface de la terre, elles investiront le camp des saints et la ville bien-aimée ».

Si vous appréciez ce texte, n'hésitez pas à le partager largement !

Un vaccin qui a pour but : une mutation de l'espèce humaine

Publié le lundi 15 juin 2020 (par Dominique)

Oui, il s'agit bien de cela, et vous vous en rendrez tout de suite compte, si comme moi vous prenez le temps de vous informer véritablement, ce qui implique de lire de nombreux articles, visionner autant de vidéos en plusieurs langues et d'essayer de faire la synthèse de tout cela.

J'ai pris le parti de rassembler les articles que j'ai jugé les plus pertinents dans ce document : “le vaccin de tous les dangers”.

Vous trouverez dans les articles, tous les liens url directement cliquables pour vérifier par vous même et faire vos propres recherches.
Je vous invite très vivement à le faire le plus rapidement possible, et ensuite à diffuser le fruit de vos recherches car il est vital pour vous, vos proches et toutes les personnes qui vous sont chères d'être correctement informés sur la situation actuelle, et ce qui se prépare pour la suite du festival de mutation génétique de la population humaine - hors oligarchie - programmée depuis de longues années par l'État Profond.

Bien sûr ce discours sera vite taxé de complotiste…
Moins exposée sur un blog que des youtubers qui comptent des milliers de vues sur leurs chaînes, je prend le risque, car la vraie question est :

Qui complote contre qui ?
J'ai ma propre réponse.
Je vous laisse le soin de la réponse qui vous appartient en totalité.


Oui, comme le disait notre président au début de cette crise, “nous sommes en guerre” :

une guerre de l'oligarchie dirigeante contre les peuples de la terre.
Une guerre à l'échelle planétaire.

Je n'ai pas souvenir d'avoir lu dans tous les récits des historiens - y compris ceux des auteurs grecs et romains - que j'ai eu l'occasion de lire depuis mon adolescence, les traces d'une guerre à cette échelle et dans cet axe.

La situation est très préoccupante.

Je relayerai le plus rapidement possible des vidéos que je vous conseille de sauvegarder au cas où elles seraient détruites par YouTube.

Bonne lecture et bonnes et fructueuses recherches.

La pandémie Covid-19 ou l'histoire d'une fausse alerte mondiale !

Publié le lundi 8 juin 2020 (par Dominique)

C'est gros, très gros, ÉNORME…

Oui, et grâce à cela, des gouvernements, dont celui de la France, ont assigné leur population à résidence, maintiennent cloitrés leurs ainés dans les maisons de retraite et les Ehpads, obligent les populations au port d'un masque inutile qui provoque une auto intoxication par leur propre gaz carbonique !!!

On marche sur la tête, et écore là nous frisons la lévitation !!

Quand les populations, vont-elles, enfin se réveiller et envoyer toutes ces mesures aux ordures ?

Le terrorisme par la peur est d'une incroyable efficacité. Nous constatons tous les jours que la moitié de la population continue de psychoter par ignorance.
Ignorance de ce qu'est un virus, de comment fonctionne notre système immunitaire…

(Pour votre information, votre formation personnelle suivez les entretiens avec des spécialistes proposés par Jean-Jacques Crèvecoeur sur sa chaîne YouTube)

Pourtant ce ne sont pas les annonces, les articles de journaux, dont le Monde, qui manquent sur ce sujet depuis l'affaire du Lancet !!

Pour votre information lisez l'article publié sur le site mondialisation. ca qui, suite à la divulgation d'un rapport du ministère de l’Intérieur allemand contestant le récit officiel du coronavirus, fait état de la supercherie mondiale !!!

Les passages clés du rapport de 93 pages, en allemand, rédigé par un groupe scientifique nommé par le ministère de l’intérieur et composé d’experts médicaux externes de plusieurs universités allemandes sont édifiants :
  • La dangerosité du Covid-19 a été surestimée : apparemment, à aucun moment le danger que représente le nouveau virus n’a dépassé le niveau normal.
  • Les personnes qui meurent du coronavirus sont essentiellement celles qui, statistiquement, mourraient cette année, car elles sont en fin de vie et leur corps affaibli ne peut plus faire face à un stress quotidien aléatoire (y compris les quelque 150 virus actuellement en circulation).
  • Dans le monde, en un quart d’année, il n’y a pas eu plus de 250 000 décès dus au Covid-19, contre 1,5 million de décès [25 100 en Allemagne] lors de la vague de grippe 2017/18.
  • Le danger n’est évidemment pas plus grand que celui de nombreux autres virus. Rien n’indique que ce n’était plus qu’une fausse alerte.
  • Un reproche pourrait aller dans ce sens : Lors de la crise du coronavirus, l’État a prouvé qu’il était l’un des plus grands producteurs de fausses nouvelles.
Le rapport a été rédigé à l’initiative d’un département du ministère de l’Intérieur appelé Unité KM4 et chargé de la « Protection des infrastructures critiques ».

C'est un fonctionnaire allemand qui travaillait dans cette unité qui est devenu lanceur d’alerte, Stephen Kohn, en divulguant l’information aux médias. Il a bien sûr été immédiatement suspendu de ses fonctions.
MERCI à LUI !!

Sachez que nos voisins allemands on commencé de manifester contre le confinement avec le mouvement “Corona-Rebellen” dès le mois d'avril.

L'article signale aussi les conséquences dramatiques sur la santé dûes aux mesures stupides prises pour lutter contre ce coronavirus !!

Prenez le temps de lire le rapport ou de le traduire avec google trad pour vous faire votre propre opinion.
Il en va de votre vie, et de votre liberté comme de celles de vos proches, de vos enfants et des générations à venir.

Ce qui se joue en ce moment est gravissime,
mesurez l'ampleur du désastre,
si vous continuez, par peur, de laisser faire !
L'humanité sera définitivement en esclavage
à la merci des banques, des lobbys pharmaceutiques
et des milliardaires qui dirigent le monde.


Est-ce votre projet de vie,
pour vous même, pour vos enfants,
pour les générations à venir ?

Il n'est plus temps d'avoir peur ni de se laisser museler,
asphyxier, confiner par des psychopathes.

Il est urgent de se lever, de jeter les masques
et d'arrêter tous ces malades qui nous gouvernent,
pour notre santé et notre liberté.


Ne soyez pas étonnés de lire dans les colonnes du merdia 20minutes.fr du 6 juin 2020, que ce rapport allemand, serait une fake news...
Le gouvernement français et les merdias serviles sont les premiers à véhiculer des fake news, NE L'OUBLIEZ JAMAIS !

S'informer pour se réveiller

Publié le dimanche 7 juin 2020 (par Dominique)

Une fois de plus, un laps de temps important, avant de poursuivre la diffusion des informations utiles, voire indispensables à transmettre pour permettre à chacun de faire ses choix de vie sur des bases fiables.

Nous entendons tellement de mensonges depuis des mois, de manière exponentielle, qu'il est indispensable de recouper toutes les informations que nous glanons sur le net, surtout ces derniers mois.

Personnellement, je suis de manière très régulière, différentes chaines de lanceurs d'alertes, qui au fil des années - et pas seulement ces derniers mois - se sont révélés sérieux et fiables en publiant systématiquement tous les liens des informations abordées dans chacune de leurs vidéos.

Silvano Trotta effectue, avec beaucoup de simplicité, un travail de recherche et d'investigation remarquable en prenant le temps de traduire des publications venant d'Allemagne, d'Italie, ou de pays anglo-saxons.
En plus de cette activité quasi quotidienne, il regroupe actuellement autour de lui des avocats, afin de mettre en œuvre une aide efficace pour les personnes qui déposeront plainte en justice pour dénoncer des actes médicaux ayant entrainé la mort ou des séquelles graves sur eux-mêmes ou des proches.
En donnant la parole à des médecins, des scientifiques, des économistes… il offre une autre information.

Sa dernière vidéo en ligne contient plus d'une quinzaine de liens pour approfondir tous les sujets qu'il aborde :

Bas Les Masques ! Et Hommage aux gens de l'Ombre !



Jean-Jacques Crevecoeur, médecin belge installé au Canada, effectue un véritable travail de formateur et de réveilleur en nous apportant les moyens de comprendre les rouages du monde qui nous entoure et ainsi d'éviter de nous laisser manipuler plus longtemps, et d'arrêter de tomber dans les pièges toujours plus vicieux et plus nombreux des médias officiels.

Outre une série de vidéos, constituant une sorte de formation, d'éducation de base, indispensable dans le temps actuel, il éclaire l'actualité du moment et nous en signale tous les mensonges, toutes les déviances. Toujours avec des preuves à l'appui. Ces allégations ne sont pas gratuites, mais le fruit d'un travail de recherches et d'investigations sérieux.

Il fait aussi souvent appel à des spécialistes du monde médical et scientifique pour expliquer comme fonctionne l'humain, la santé… il est alors plus facile de démonter les discours des médecins ou scientifiques inféodés aux lobbys et aux laboratoires pharmaceutiques.

Je vous en communiquerai d'autres au fil du temps.
Certains, comme les deux que je vous recommande ici, sont présents depuis plusieurs semaines, mois ou années sur ce blog
Il me semble important de faire un tri et de se concentrer, car en s'éparpillant trop vite, on perd en qualité et en efficacité.

Se réveiller ne suffit pas,
il faut se réveiller avec des moyens
pour discerner le vrai du faux
et ensuite d'être capable d'étayer un jugement fiable
pour prendre de bonnes décisions,
au bon moment.


Nous arrivons à un moment crucial de notre civilisation :

Soit nous restons des moutons/pigeons = des mougeons et nous acceptons de subir le joug de plus en plus nocif de nos gouvernements qui nous manipulent par la peur pour mieux nous contraindre et nous priver de progressivement de toutes nos libertés.

Soit nous décidons de nous lever et de nous donner les moyens de prendre nos destins en main.

Oui, nous sommes arrivés, avec cette pseudo-pandémie, complètement inventée, à la croisée des chemins.
Le problème concerne l'humanité dans son ensemble.
Il est indispensable d'être très nombreux à opérer cette mutation pour devenir une humanité adulte capable de gérer son avenir.

Nos gouvernants, font de la pédagogie,
traitent les populations comme des enfants de maternelle irresponsables.
Cela ne peut plus durer.


Je vous invite à écouter cette vidéo du 1er juin de Jean-Jacques Crevecoeur, dans laquelle il expose la situation, et dit l'urgence - une fois de plus - de nous réveiller et de nous lever.
Écoutez-le. Bientôt il sera trop tard.

CDL40 - Les mensonges autour du COVID-19 éclatent au grand jour ! - Conversation du lundi #40



Et, pour donner du courage à tous ceux qui désespèrent, la dernière conversation de Jean-Jacques Crèvecœur qui nous montre que la peur est en train de changer de camp !!

CDL41 - La peur change de camp - Conversation du lundi #41



Pour votre confort et vos archives vous pouvez télécharger directement les vidéos de Jean-Jacques Crèvecœur depuis sa dropbox.

L'Europe au sortir de l'épidémie de coronavirus

Publié le lundi 1 juin 2020 (par Dominique)

Au sortir de l'épidémie, la France est exsangue, mais elle n'est pas le seul pays dans ce cas.
Nos confrères européens ne sont pas en meilleur état que nous.

Il ressort de l'analyse éclairante de Charles Gaves sur TV Libertés, que tous les pays de la zone euro sont directement touchés par les retombées économiques et politiques des choix mis en œuvres par ces pays pour surmonter l'épidémie avec l'aide de la BCE (Banque Centrale Européenne) qui a fait fonctionner à fond la planche à billets. Cela ne sera pas sans conséquences pour l'avenir de ces pays, et celui de l'Europe !!

Pourquoi a-t-on bloqué l'économie ? - Politique & Eco n°257 avec Charles Gave - TVL



Cet entretien démontre que tous les pays de l'Union Européenne, et plus particulièrement l'Italie, l'Allemagne, la France et l'Espagne devront trouver des solutions adaptées pour s'en sortir économiquement, socialement et politiquement. Cela peut impliquer d'envisager une sortie de l'Europe et ne lâcher l'utilisation de la monnaie unique, l'Euro, pour retrouver leur souveraineté et redémarrer leurs économies respectives sur des bases saines en exerçant leur souveraineté.

L'Allemagne, par l'intermédiaire de la Cour Constitutionnelle de Karlsruhe, amorce la démarche, en sommant la BCE de s’expliquer sur son programme d’achat de dettes. Elle souligne que les demandes de la BCE ne cadrent pas avec la constitution allemande et critique les pratiques de la BCE au regard du droit européen, et surtout, en spécifiant qu'elles ne correspondaient véritablement à la lettre et à l’esprit des traités qui en régissent le fonctionnement.

Le verdict de la Cour constitutionnelle de Karlsruhe !



Voir à ce surjet l'article du Figaro qui pose la question de l'avenir de l'euro :
Après la décision du tribunal constitutionnel de Karlsruhe, la fin de l’euro ?

Accusations graves et lourdes de conséquences, car elles pourraient bien amorcer l'explosion de l'Union Européenne.

Petit rappel si besoin : l'Europe est une création étatsunienne au sortir de la seconde guerre mondiale.
Si vous l'ignorez, et souhaitez connaître les véritables arcanes de cette création, je vous renvoie au livre très documenté de Philippe de Villiers : J'ai tiré sur le fil du mensonge et tout est venu. Edition Fayard - 6 mars 2019.

Il a compilé dans cet ouvrage l'ensemble des textes et échanges concernant l'édification de l'Europe sous la tutelle des États-Unis. La lecture de l'ouvrage, dont la moitié est constituée de copies de tous les textes de références, est stupéfiante, déroutante, écœurante, mais tous les documents déclassifiés étant disponibles aujourd'hui, nous avons la matière nécessaire pour comprendre la réalité de cette mascarade dont tous les pays de l'Union Européenne font aujourd'hui les frais, y compris la France.

La France a commencé de perdre sa souveraineté avec Georges Pompidou et la loi “Pompidou-Giscard-Rothschild” de 1973. Si cette loi n'a pas créé directement la dette française, elle a amorcé le processus de perte de sa souveraineté.

Hors aujourd'hui l'Allemagne, par la voix de sa Cour de Justice, entend bien retrouver sa souveraineté et ne pas payer pour les autres états de l'Union.

Comment désactiver le suivi Covid-19 de votre smartphone

Publié le lundi 1 juin 2020 (par Dominique)

En pleine overdose, à la limite du supportable, assommée, écœurée, par l'ensemble ininterrompu depuis des semaines, d'informations/désinformations, de contraintes, d'absurdités de tous ordres, je n'ai plus eu le courage pendant un temps de transmettre et de relayer des informations, même si dans ces deux dernières semaines il y avait largement de quoi relayer.

Avec l'arrivée de l'application StopCovid, recommandée par notre gouvernement, il est indispensable d'agir et surtout de redoubler de vigilance.
Application, que vous choisirez ou non d'installer sur votre smartphone !

Nous ne sommes pas du bétail humain !
Nous sommes des adultes responsables,
capables de prendre des décisions justes
pour notre santé et celle de notre entourage,
en toute conscience.


Sournoisement, en toute illégalité, en référence au droit constitutionnel, le gouvernement français a passé sous silence qu'à l'occasion de mise à jour du système Android et d'iOs (pour iPhone), une fonctionnalité de traçage des contacts physiques entre individus était mise en place automatiquement,et se trouve naturellement activée quand vous utilisez conjointement les fonctionnalités de “Bluetooth” et de “géolocalisation”.
Et bien sûr, sans prévenir les propriétaires de Smartphones, ni avoir obtenu leur autorisation préalable, et ce, quel que soit le pays du monde.
N'oublions pas que ces deux systèmes sont utilisés sur toute la planète.


Cela constitue un très grave abus de pouvoir, par négligeance, qui s'ajoute maintenant à une liste très longue. C'est une véritable violation de notre droit fondamental de liberté individuelle, sans présentation, ni vote, à l'Assemblée Nationale, et sans publication des décrets afférents à cette situation au Journal Officiel.

Comme cette fonctionnalité est activée par défaut dès lors que vous avez activé le “Bluetooth” et la “géolocalisation” (pour accéder aux cartes routières par GPS, par exemple), deux entreprises privées (Google et Apple) s’arrogent, de fait, le droit d'exploiter à leur profit des informations strictement privées et d'en faire ce que bon leur semble… c'est à dire de les revendre à qui elles le souhaitent. Elles démultiplient donc les recoupement d'informations collectables pour le profilage des populations mondiales.

Il sera indispensable, en temps venu, de faire condamner le gouvernement (de chaque nation) par la Justice administrative (… ou l'organisme d'état adéquat de chaque nation) pour cet acte, et bien d'autres actions, menées depuis le début de cette épidémie.

Actuellement l'urgence est de désactiver l’option de TRAÇAGE de votre téléphone cellulaire.

Selon que vous avez un iPhone ou un smartphone sous Android, voici les deux procédures :

Pour votre iPhone :
  1. Aller sur “Réglages” (symbolisé par des roues d'engrenage).
  2. “Confidentialité”.
  3. Cliquez sur l’icône “Santé” (un cœur rouge sur fond blanc) ou “Mouvements & Forme” (un coureur sur fond vert).
  4. Assurez vous de désactiver la fonction Covid 19.

Pour votre Android :
  1. Aller sur “Réglages” (souvent symbolisé par une roue d'engenage)
  2. Sélectionnez “Google”
  3. Cliquez sur les “3 points” en haut à droite
  4. Cliquez “utilisation/diagnostic”
  5. Assurez vous de désactiver la fonction Covid 19, ainsi que ses réglages annexes.
Cette fonction est progressivement installée automatiquement et à votre insu sur tous les smartphones lors de mises à jour système. Il est donc très important de vérifier régulièrement dans vos réglages, au fil des actualisations système, ce qu'il en est de cette fonctionnalité.

Évitez d'utiliser les fonctions “Bluethooth” et la “géolocalisation” quand cela ne vous est pas indispensable. C'est par ces accès que les échanges et transferts d'informations s'activent.

Éteignez votre smartphone quand vous ne l'utilisez pas.

Mettez votre smartphone dans une housse anti-ondes quand vous circulez.

Et ne le sortez de sa housse que pour l'utiliser.

Ces mesures peuvent vous sembler ridicules, et surtout très contraignantes, mais nous arrivons à l'heure du choix :

accepter d'être traité comme un mougeon,
ou nous affirmer en temps qu'être humain, adulte et responsable.


Nous en sommes là aujourd'hui, c'est une première étape.
Demain, avec le vaccin, un choix, encore plus fondamental, se posera à chacun de nous, avec, sans doute, des conséquences sur notre quotidien, de refuser ou d'accepter le puçage. Une puce RFID sera incluse dans le vaccin, pour votre bien !!
Ne me croyez pas sur parole, informez-vous.

Oui, pucés comme du bétail !!
Réfléchissez.
Sortez de l'anesthésie et de la peur irraisonnée distillée
dans votre esprit à chaque journal télévisé mainstream.
Il en va de votre LIBERTÉ,
et sans doute de votre vie, et de celle de vos proches.
L'État français actuel ne vous protègera de RIEN.