Regards

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Mettons en demeure nos Sénateurs et Députés

Publié le mardi 27 juillet 2021 (par Dominique)

Nos députés et sénateurs votent actuellement, avant de partir en vacances, des lois liberticides – dont ils s'affranchissent pour ne pas entraver leurs actions –, totalement contraires à notre constitution et sans aucune consultation auprès de la population !
On croit réver !

C'est la triste réalité de cette fin juillet 2021, qui sera très certainement un mois historique dans les années à venir.

Maître Carlo Alberto Brusa, Président de l'association Réaction19 propose sur son site la mise en demeure qu'il a adressée au Députés et Sénateurs en date du 21 juillet 2021.

Étant adhérante, je ne sais pas si ce courrier est accessible pour les visiteurs.
Vous pouvez devenir adhérant pour 10 euros. Cela vous permet d'avoir accès à l'ensemble des documents du site web et de participer à des actions collectives qui ont beaucoup plus de poids que des actions individuelles coûteuses.

Pour celles et ceux qui y auront accès et en auront l'envie, il est possible de la copier, ou de s'en inspirer, pour l'envoyer par email à tous nos sénateurs et députés.

Ils sont tous au service de la Nation, au service des français !!
Ils sont payés par NOS IMPÔTS
pour faire entendre la voix du peuple français,
défendre ses droits,
faire respecter la constitution,
et non pour entériner systématiquement
toutes les élucubrations d'un chef d'état
dont on finit par douter de la santé mentale.


Un entretien de Nicolas Vidal, fondateur de Putsch Media, sur Btlv au micro de Mathias Leboeuf pose parfaitement le problème :
« Nos médias étouffent-ils la démocratie ? Peut-on encore se poser la question ?»
affirme : "On a pris les Français pour des imbéciles en 2005 sur le referendum !
Et nous avons vécu un viol démocratique pour imposer l'Union européenne aux Français en 2008 "


Salariés et Citoyens, pass' sanitaire, obligation vaccinale, droits et devoirs ?

Publié le mardi 27 juillet 2021 (par Dominique)

La précipitation du gouvernement à faire voter des lois, toujours plus contraignantes et liberticides, alors qu'il n'y a plus d'épidémie (il suffit d'écouter les très nombreux témoignages de personnels soignants sur le net pour le constater) laissent les français dans une confusion grandissante.

Il est très important de connaître nos droits et nos obligations pour ne pas nous laisser prendre par la folie ambiante, mais aussi pour éviter de courir des risques inutiles.
“Nul n'est sensé ignorer la loi”, mais il est parfois très difficile de s'y retrouver, surtout dans les temps actuel, où les décrets remplacent des lois et vont à l'encontre de notre constitution et de nos droits fondamentaux les plus élémentaires.

En plus des indications juridiques précises que vous trouverez sur le site de l'association Réaction19 (présidée par Maître Carlo Alberto Brusa), vous avez accès à un certain nombre de textes et références aux lois. Il informe régulièrement sur YouTube et OdySee (chaine #1, chaine #2) de ses actions envers députés et sénateurs, mais aussi des actions collectives en cours.

L'article qui suit, publié sur le site Numerama, apporte aussi des éclairages très utiles.

La première question :
   l'obligation vaccinale
, concernera à terme beaucoup de français, quelle que soit leur activité professionnelle, du moment qu'ils dépendent d'un employeur.
Actuellement, il n'y a aucune obligation, autres que celles précédemment émises pour certains secteurs d'activités – secteur médical, pompes funèbres… – (que vous trouverez dans l'article de Numerama qui n'est pas uniquement dédié au pass sanitaire), puisque la loi est en cours d'examen, et qu'elle n'est ni votée, ni portée au Journal Officiel.
Numérama apporte des précisions :
Il existe donc des lois qui obligent déjà les salariés de certains types d’établissements à se faire vacciner, et des précédents concernant les licenciements – les lois ne concernent juste pas les vaccins contre la maladie Covid-19 pour l’instant.
Suivez bien l'évolution de cette loi et les recours possibles, sur Réaction 19, ou Maître Fabrice Di Vizio qui lance une Action Collective contre obligation vaccinale pour les soignants.
Par ces deux avocats très au fait des question de droit liées à la santé vous aurez tous les éléments pour que votre action soit parfaitement légale, ce qui est essentiel face à un gouvernement qui fonctionne dans la plus totale illégalité.
Seconde question :
   Votre entreprise a-t-elle le droit de vous demander un pass sanitaire ?
En dehors du secteur médical, « tous les personnels des lieux où le pass est imposé aux clients devront également être munis du pass sanitaire à compter du 30 août 2021 », est-il expliqué sur le site du service public. Cela concernera entre autres les salariés des lieux de culture, des restaurants, des cafés, des centres commerciaux. Vous pouvez retrouver la liste complète des lieux concernés ici. Il est bien question ici de pass sanitaire, et non pas de vaccination : ainsi, les employés qui ne souhaiteraient pas se faire vacciner pourraient présenter un résultat de test PCR négatif.

Concrètement, une fois la loi adoptée par l’Assemblée nationale et le Sénat, et si elle n’est pas retoquée par le Conseil constitutionnel, les salariés des secteurs concernés devront justifier de leur statut vaccinal ou présenter leur pass sanitaire.
Continuez à vous informer très régulièrement des avancées de ces lois et de leurs mises en application.