Regards

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

La France en danger

Publié le samedi 6 mai 2017 (par Dominique)

Nous sommes à un tournant majeur de notre vie politique, sociale et économique.
Avant de commettre l'irréversible il est utile de rappeler les petites incohérences du candidat que le consensus des médias nous présentent comme le seul valable...

Pour mieux apprécier les enjeux et les manipulations, je vous propose ces vidéos édifiantes :



et celle-ci :



Et pour couronner la démonstration cette analyse particulièrement pertinente et éclairante d'un psychiatre et psychothérapeute italien, le professeur Adriano Segatori :



La France, les français méritent autre chose...

Face à tout cela, les explications de Marine Le Pen sur sa stratégie lors du débat avec Emmanuel Macron.

Et pour clore le débat et montrer que l'un comme l'autre, les deux candidats sont des calamités pour la France :


Une revue de presse judicieuse

Publié le mercredi 29 juin 2016 (par Dominique)

Je suis régulièrement depuis des années la revue de presse de Pierre Jovanovic sur son blog. Il a l'avantage de proposer un autre regard, une autre écoute, d'autres reliances sur les faits politiques et économiques qui secouent de plus en plus nos sociétés.

Il enregistre ses revues de presse et les diffuse sur Youtube.

Je vous relaye celle du 19 juin 2016. Il reçoit Pierre-Yves Rougeyron pour commenter les principales actualités économiques et financières du moment.
Tous deux dressent des portraits de nos politiques particulièrement pertinents et nous mettent en garde sur ce qui se profile pour nous, peuple français, à l'horizon de cet été qui risque d'être celui de tous les dangers depuis le Brexit !!



À écouter attentivement, à réécouter si tout n'a pas été bien compris, car tout cela dépasse notre imagination.

Bonne écoute et bonne réflexions estivales.

Où en est la France en été 2015 ?

Publié le lundi 3 août 2015 (par Dominique)

En complément au billet précédent, vous trouverez dans la dernière revue de presse de Pierre Jovanovic qui dialogue avec Claude Reichmann une foule d'informations politiques, économiques et sociales qui ne sont pas données par les médias qui ne nous parlent que des vacances, de la plage, du soleil et d'un morceau d'aile d'avion retrouvé sur une plage de l'ile de la Réunion, alors que notre pays est au bord du gouffre.

Si vous souhaitez tenir face à la déferlante qui se prépare pour la rentrée de septembre, il serait d'être informés autrement que par les medias officiels !!



Interview de Thierry Meyssan

Publié le dimanche 11 janvier 2015 (par Dominique)

Cet interview du journaliste Thierry Meyssan, le 9 janvier 2015 pour une radio d'expression française en Iran nous propose une autre lecture que le consensus médiatique métropolitain autour de l'attentat contre le journal Charlie Hebdo. (Source)

En complément à mon billet précédant, cette analyse de la situation mondiale actuelle est de nature à envisager d'autres tenants et aboutissants aux évènements récents survenus en France, qui auront des conséquences sur nos vies, et de nourrir notre réflexion.

Bonne écoute

Etat des lieux

Publié le samedi 1 novembre 2014 (par Dominique)

Avec pratiquement deux mois de retard, je viens de visionner l'émission de Frédéric Taddeï : Ce soir ou jamais ! “La rentrée la plus catastrophique de la Vème République” diffusée sur France 2 le 5 septembre 2014.

Beaucoup de points évoqués dans cette émission méritent que nous leur accordions toute notre attention et surtout que nous acceptions de réfléchir autrement sur la situation actuelle de notre pays, mais aussi de l'ensemble des pays de la planète. Et malgré les deux mois écoulés sont parfaitement d'actualité.

Je vous propose d'écouter le résumé de la situation actuelle faite avec une grande clarté par Etienne Chouard :



Il est fort regrettable que Jacques Attali se permette de couper la parole aussi fréquemment à Etienne Chouard, mais ce n'est pas une nouveauté de la part de ce personnage qui prend tout le monde de très haut, surtout quand les propos ne lui plaisent pas.

Etienne Chouard nous rappelle que les populations sont manipulées par les politiques depuis des siècles en se cachant derrière de grands mots, symboles de belles conceptions comme la démocratie. Sauf que la démocratie n'a existé que pendant deux siècles à Athènes… il y a fort longtemps. Depuis ce n'est qu'un épouvantail que les politiques, qu'ils soient rois, empereurs, colonels, timonier… agitent devant les yeux des populations pour leur faire croire qu'elles ont un quelconque pouvoir de décision… ce qui bien sûr est totalement faux.

Je vous conseille vivement de regarder, ou revisionner cette émission tant que la vidéo intégrale est disponible sur Youtube.

Un autre regard sur l'histoire de la France

Publié le samedi 15 mars 2014 (par Dominique)

Quelle est, si cela est possible de la connaitre vraiment, la véritable histoire de la France ?

Une autre bonne question, quand on est conscient que les manuels d'histoire dans lesquels nous avons laborieusement étudié l'histoire de notre pays sur les bancs de l'école étaient et sont encore truffés de mensonges, d'erreurs volontaires ou non et de stupidités diverses qui nous empêchent d'avoir un regard objectif et une vision au plus juste des évènements historiques et politiques qui ont jalonné l'histoire de notre beau pays.

Un regard synthétique qui s'appuie sur les faits, sur les actes, les évènements, liés aux hommes politiques qui gèrent les peuples et prennent des décisions en leurs lieux et places sans leur demander véritablement leur avis sur les options prises pour leur avenir !!!

Il n'y a aucune fixation politique particulière de ma part sur les propos de François ASSELINEAU, qui apporte une fois de plus un regard pertinent qui nous invite à revisiter notre passé historique dans une conférence donnée en 2011.

Visionnez objectivement cette vidéo qu'elle puisse nourrir votre réflexion personnelle.
Si elle vous interpelle autant que moi, n'hésitez pas à faire circuler l'information.


2000 ans d'histoire de France - François ASSELINEAU


Quand les riches qui gouvernent, exploitent les populations qu'ils ont en charge.

Publié le dimanche 29 septembre 2013 (par Dominique)

La méconnaissance de la vraie vie de la part des politiques est de plus en plus flagrante.
Au lieu d'aider les populations, de gérer intelligemment leurs besoins vitaux, ils les exploitent par tous les moyens en leur pouvoir.
On le savait, ces politiques, technocrates, bureaucrates de tous poils, n'ont pas du tout les mêmes vicissitudes que leurs administrés au quotidien.
Ils ne rencontrent jamais les mêmes problèmes de fin, voire de début de mois actuellement.
Ils ne sont JAMAIS confrontés aux mêmes difficultés professionnelles et administratives.

Pire même, car c'est bien connu, on ne prête qu'aux riches, ils reçoivent (alors qu'ils n'en ont ABSOLUMENT pas besoin) nombres de cadeaux coûteux et nombre d'avantages qui aideraient simplement à vivre, ceux qui en ont vraiment besoin !!

La plus part du temps comme ils ne touchent pas des salaires, mais des indemnités, ils ne sont pas imposables sur les sommes mensuelles particulièrement importantes qu'ils touchent sur les deniers du pays, autant dire, directement dans nos poches.

Leurs retraites dorées, au-delà du confortable, ne sont pas du tout calculées sur les mêmes bases que celle des travailleurs qui les nourrissent, car c'est bien de cela qu'il s'agit. TOUS ces gens qui n'ont JAMAIS travaillé dans une entreprise, qui sont passés de l'école à un bureau dans l'administration, vivent à nos crochets tout au long de leur misérable vie de pique-assiettes.

Il serait URGENT de leur faire vivre pendant un mois les conditions de vie particulièrement inacceptables qu'ils imposent aux administrés qui les nourrissent ! Mais, pour moi, ce stade est dépassé, c'est trop tard ! Dommage.

Dans leur méconnaissance profonde de la vraie vie, sans réflexion aucune, juste dans un désir ponctuel de gagner plus tout de suite, ils osent modifier les tranches d'impôt des personnes qui déjà ne touchent même pas un minimum vital décent, et qui, de ce fait, se trouvent imposées sur leurs maigres revenus.
C'est le cas cette femme de 100 ans qui a vu le fisc lui fêter son 100ème anniversaire d'une drôle de manière :
lui faire payer un impôt de 135 euros, alors qu'elle n'avait jamais eu à en payer depuis sa mise à la retraite.

Ces politiques arrogants et ignares n'ont même pas percuté qu'en devenant imposable cette personne perdait simultanément son allocation logement (APL), qu'elle devait payer la redevance TV et s’acquitter de la CSG de sa caisse complémentaire. Pour elle, cette nouvelle disposition, représente une perte importante de son pouvoir d'achat global et de son pouvoir vital !
Voir le bref, mais non moins édifiant, article sur le site du journal Notre Temps.

Par cette décision inepte, ils la plongent dans la précarité, comme beaucoup d'autres personnes ayant le même statut.
Ils sont assez stupides pour ne pas voir que ces personnes consommant moins, c'est autant de TVA en moins qui rentreront dans les caisses de l'état pour un nombre important de citoyens. À croire que seuls les citoyens savent que les petits ruisseaux font depuis toujours les grandes rivières !! Or la population de nos pays occidentaux actuellement vieillissante est particulièrement génératrice de services, et donc, d'emplois.

Toutes ces personnes âgées ont besoin d'aide et de services multiples.
Avec cette nouvelle grille d'imposition, nombre d'entre elles ne pourront plus faire appel aux aides sources d'emplois et de salaires.

Au bout du compte beaucoup de personnes ne consommeront plus.
Par voie de conséquence, ce seront BEAUCOUP de petites mais nombreuses recettes en moins,
et en bout de chaine, encore des emplois en moins…

C'est un système extrêmement efficace pour détruire totalement l'économie d'un pays.

C'est ce qu'ils sont en train de faire, RÉFLÉCHISSEZ, INFORMEZ-VOUS !
Il est URGENT que tous les citoyens de ce pays se réveillent !

Il est URGENT d'éradiquer définitivement tous ces INCAPABLES
qui prennent des décisions totalement inappropriées
et contraires aux besoins vitaux des populations.

Il est URGENT que les populations exercent véritablement
leur citoyenneté en prennant enfin les rênes de leur destin
et de ce pays, qui, bientôt, sera un pays de SDF !

Jean-Luc Mélanchon à la fête de l'humanité 2013

Publié le samedi 28 septembre 2013 (par Dominique)

Monsieur Melanchon ne fait pas partie des personnes politiques que j'affectionne particulièrement, mais sa conférence donnée à la fête de l'humanité le 14 septembre 2013 est particulièrement percutante et ses propos doivent vraiment être entendus par TOUS les français.

Sa vision de la situation de notre pays est particulièrement claire et précise.
Il nous montre à quel point, nous, la population, ne comptons que pour l'argent que le gouvernement peut nous extorquer à l'insu de notre plein gré !!
C'est ATTERRANT !

La conférence est un peu longue (1h25)…, mais vous apprendrez beaucoup sur la situation économique et politique de notre pays comme sur les causes et les conséquences des engagements dramatiques de nos gouvernements pour l'avenir de la souveraineté de notre pays qui n'est plus aujourd'hui qu'un lointain souvenir.

Ce discours dans un langage très différent du consensus des “merdias”, a l'avantage de dire ce qui est, et ce que le gouvernement nous cache.

Il vient un temps où nous devons ouvrir les yeux et les oreilles pour décider de ce que nous pouvons ou non accepter.
Il est temps de prendre conscience avec le recul, que TOUS les présidents de notre république successifs depuis Valéry Giscard d'Estaing, n'ont fait que mieux nous inféoder progressivement aux dictats des USA.

NOUS SOMMES Français,
nous devons défendre notre souveraineté, nos valeurs,
notre indépendance de pensée et de décision,
qui ont fait pendant des siècles de la France
un pays de référence sur le plan international
.


La France avance vers une crise financière majeure

Publié le lundi 24 juin 2013 (par Dominique)

Si vous prenez le temps d'écouter un minimum les informations, non pour vous laisser bercer par des discours pompeux, autant qu'ineptes et faux des medias, mais au contraire pour prendre conscience que les politiques nous divertissent ou nous embrument (comme vous le sentirez) pour que la population française ne voit pas leur TOTALE incapacité à arrêter le processus de faillite vertigineux mis en place depuis l'arrivée au pouvoir en temps que 1er ministre du Général de Gaulle, Georges Pompidou.

Je vous invite, non seulement à lire régulièrement le blog de Pierre Jovanovic, qui même s'il utilise un ton particulièrement déplaisant, réussit une compilation hebdomadaire d'informations fort utiles pour décrypter l'actualité pipeautée par les medias, mais aussi à vous documenter par des voies moins officielles, différentes provenant d'autres horizons comme par exemple le journal télévisé hebdomadaire de la Voix de la Russie, ou dans la même veine la radio la Voix de la Russie, qui offre un regard sur l'actualité française et européenne depuis un autre point du globe et une autre optique stratégique que celui de l'hexagone.

En commençant par exemple par celui du 17 juin 2013 que vous trouverez sur Prorussia ou encore pour des numéros plus anciens sur youtube :



Pour votre information encore, 3 vidéos d'Hilaire de Crémiers, directeur de Politique magazine qui explique très clairement le processus dans lequel la France se trouve aujourd'hui au bord de la faillite à la suite de la Grèce, de l'Espagne, du Portugal et de l'Italie.

“La France est en faillite !” publié le 23 mai 2013
Tous les chiffres le montrent, et ça ne fait que s'accentuer, les objectifs économiques de François Hollande ne sont pas atteignables.




“La Zone Euro, c'est fini” publié le 4 juin 2012
La zone euro va disparaître et il est urgent de s'y préparer.




“Le marché français coulé par les technocrates !” publié le 7 juin 2013
Analyse des conséquences pour les entreprises françaises du projet de création d'un marché transatlantique.




Les nouvelles sont mauvaises… oui, mais à ce jour la politique de l'autruche à bien montré ses limites et ses dangers, il est indispensable aujourd'hui d'ouvrir les yeux et de s'informer pour faire face à ce que les politiques nous préparent.

Vous regardez peut-être le journal de TF1

Publié le mercredi 8 février 2012 (par Dominique)

Comme beaucoup de français vous regardez peut-être de temps à autres, ou bien très régulièrement les grand-messes d'information de TF1 à 13h ou à 20h. Mais savez vous qui sont les véritables dirigeants de ce groupe qui est loin de se limiter à la seule chaine de TF1 ?

Je suppose que comme de très nombreux français vous ignorez les ramifications de cette chaine avec les Rothschild (responsable du pillage de la France avec la loi de la banque de France 1973, aussi appelé loi Pompidou Rothschild 1973), Bouygues (parrain de Louis Sarkozy), la banque JP Morgan (à l'origine de la crise monétaire international actuel), et notre président Nicholas Sarkozy…

Si vous êtes curieux de savoir qui vous informe véritablement, et savoir si vous pouvez continuer sans danger à écouter tous les mensonges journaliers déversés par cette chaine et le journal gratuit Metro… je vous invite à écouter en entier cette vidéo :



Pour les internautes qui seraient intéressés par d'autres vidéos du même auteur reportez vous ici.

Un décret autorise les forces de l'ordre à tirer à balles réelles sur les manifestants

Publié le dimanche 14 août 2011 (par Dominique)

Cela se passe en France, en 2011,…
Au tout début des vacances…
un peu avant le 14 juillet…
qui ne doit aujourd’hui plus rien évoquer de très précis pour les français…


Depuis le 1er juillet, grâce à un nouveau décret de loi passé par le gouvernement Français, la police peut tirer à balles réelles sur les manifestants en France.

Le Décret n° 2011-794 du 30 juin 2011,
voté le 1er Juillet, relatif à l’emploi de la force pour le maintien de l’ordre public concerne
les administrations centrales des ministères de l’intérieur et de la défense,
les représentants de l’Etat, militaires et fonctionnaires en charge des missions de maintien de l’ordre public.
Il a pour objet la modification du régime juridique relatif à la dispersion des attroupements.

Sa mise en place a été prononcée immédiatement.

Ce décret définit des moyens militaires spécifiques à la gendarmerie nationale,
qui sont susceptibles d’être utilisés au maintien de l’ordre en cas de troubles graves à l’ordre public.


Les références officielles : Décret n° 2011-795 du 30 juin 2011 relatif aux armes à feu susceptibles d'être utilisées pour le maintien de l'ordre public
NOR: IOCJ1113072D
JORF n°0151 du 1 juillet 2011
page 11269
texte n° 17

Publics concernés : représentants de l'Etat, militaires et fonctionnaires en charge des missions de maintien de l'ordre public.

Objet : liste des armes à feu susceptibles d'être utilisées, en fonction des situations, pour le maintien de l'ordre public.

Entrée en vigueur : immédiate.

Notice : le présent décret définit avec précision les caractéristiques techniques des armes à feu qui peuvent être utilisées par les forces de l'ordre pour le maintien de l'ordre public : en règle générale, seules les grenades lacrymogènes et leurs lanceurs sont autorisés. Le décret définit également les caractéristiques des armes à feu qui peuvent être utilisées dans les situations prévues au quatrième alinéa de l'article 431-3 du code pénal (lorsque des violences ou voies de fait sont exercées contre la force publique ou lorsque cette dernière est dans l'impossibilité de défendre autrement le terrain qu'elle occupe).

Références : le décret peut être consulté sur le site Légifrance

Le Premier ministre,
Sur le rapport du ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration,
Vu le code pénal, notamment ses articles 431-3, R. 431-1 à R. 431-5 ;
Vu le code de la défense, notamment son article R. 3225-6 et ses articles D. 1321-6 à D. 1321-10 ;
Vu le décret n° 95-589 du 6 mai 1995 modifié relatif à l'application du décret du 18 avril 1939 fixant le régime des matériels de guerre, armes et munitions ;
Vu l'arrêté du 30 avril 2001 relatif au classement de certaines armes et munitions en application du B de l'article 2 et de l'article 5 (a) du décret n° 95-589 du 6 mai 1995 modifié relatif à l'application du décret du 18 avril 1939 fixant le régime des matériels de guerre, armes et munitions,

Décrète :

Article 1 :
Les armes à feu susceptibles d'être utilisées par les représentants de la force publique pour le maintien de l'ordre public en application du IV de l'article R. 431-3 du code pénal sont les suivantes :

tableau article 1


Article 2
Les armes à feu susceptibles d'être utilisées par les représentants de la force publique pour le maintien de l'ordre public en application du V de l'article R. 431-3 du code pénal sont celles prévues à l'article précédent ainsi que celles énumérées ci-après :

tableau article 2


Article 3

En application du V de l'article R. 431-3 du code pénal, outre les armes à feu prévues à l'article précédent, est susceptible d'être utilisée pour le maintien de l'ordre public, à titre de riposte en cas d'ouverture du feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après :

tableau article 3


Article 4

Le ministre de la défense et des anciens combattants et le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 30 juin 2011
François Fillon
Par le Premier ministre :
Le ministre de l'intérieur, de l'outre-mer, des collectivités territoriales et de l'immigration, Claude Guéant
Le ministre de la défense et des anciens combattants, Gérard Longuet

******************


Comme Médiapart le rappelle :
Le fusil de calibre 7,62 est une arme de guerre.

Fusil Mauser 66

La gendarmerie dépend maintenant du Ministère de l'Intérieur.

On peut s’interroger sur le sens à donner à ce décret.

Quels évènements en cours ou à venir nécessitent une telle mise en place ?

Ce vote est intervenu bien avant les évènements d’Oslo ou les révoltes en Angleterre des derniers jours.

Nous savons tous que notre pays va très mal économiquement, socialement, politiquement…

Sommes-nous à la veille de mouvements de révolte, comme on en voit fleurir dans de nombreux pays où les populations en ont assez d’être menées en bâteau par une cohorte de politiciens véreux qui n’ont d’autre but que de se remplir les poches tant qu’il en est encore temps ?

Vous trouverez les détails de ce décret sur ces deux pages officielles :
Le décret en lui même ici.
et la Version en vigueur au 2 juillet 2011 ici.

Qui gouverne réellement la France ?

Publié le mercredi 20 avril 2011 (par Dominique)

C'est une question que je me pose tous les jours, tant je trouve ineptes, inappropriés, dépourvus du moindre bon sens les décisions prises par notre gouvernement actuel qui se révèle chaque jour être davantage une caricature.

Il est très désagréable et même particulièrement préoccupant de constater que ceux qui nous gouvernent sont totalement à côté de la réalité que vivent les populations qu'ils ont en charge.

Certains choix, certaines décisions sont pour le citoyen lambda totalement incompréhensibles si on ne tient pas compte des coulisses de la politique.

J'ai visionné hier sur Dailymotion la vidéo d'une conférence de Mr François Asselineau, dont je n'avais jamais entendu parler, qui se présente comme le Président Fondateur de l'UPR, un mouvement politique pour l'Union Populaire Répuplicaine.

Je ne m'intéresse pas spécialement à la politique et ne fais partie d'aucun mouvement.
Seul me préoccupe l'avenir de mon pays et de ses habitants.

Cette conférence de 2 heures fait un point très intéressants sur l'histoire de notre pays et sur les positionnements de nos différents présidents de la Vème République.

J'ai décidé une fois de plus de relayer une information qui me semble particulièrement importante pour notre avenir.

Je laisse chacun tirer les conclusions qui seront les siennes, mais je vous invite à écouter en entier cet exposé pour le moins édifiant.


François ASSELINEAU : Qui gouverne reellement la… par geny0607

Nouvelle hausse des prix du tabac : A qui profite cette hypocrisie ?

Publié le lundi 9 novembre 2009 (par Dominique)

Le titre de ce billet est agressif.
Oui.
Comment ne pas être en colère, alors que je ne suis pas fumeur, devant une hypocrisie répétée régulièrement sur ce sujet par notre gouvernement.

Pour vous éviter de chercher sur ce blog, vous trouverez mes anciens billets, toujours d'actualité sur ce sujet :
Une fois de plus notre gouvernement, face à un véritable problème de santé publique, ne sait faire qu'une chose : prendre une décision stupide, répressive, et inefficace. Car cela n'empêche pas les français de fumer, éventuellement ils fumeront moins…, et encore, seulement pendant quelques jours, juste le temps d'avaler l'amère pilule de la hausse.

POURQUOI prendre des mesures idiotes ?

Tout simplement parce que cette mesure gouvernementale
n'a strictement rien de dissuasif
et ne démontre aucun intérêt réel pour la santé des français.
Elle sert uniquement à cacher,
d'ailleurs très mal,
une ponction supplémentaire directe
dans la poche des concitoyens
.


Franchement, quand vous décidez d'arrêter un fonctionnement, une pratique, un produit, nocifs pour votre santé :

QUE FAITES-VOUS ?
Vous,
je ne sais pas,
mais, moi,
j'arrête d'acheter le produit,
ou d'agir à l'encontre de mon intérêt vital
.
C'est simple, pratique, efficace…
et GRATUIT.


Mais, le tabac…
C'est beaucoup plus complexe.
Derrière le tabac il y a 3 industries.
Vous avez très bien lu - 3 industries - :
  • Celle qui fabrique les produits à base de tabac, qui rapporte une véritable manne aux gouvernements par les taxes que les industriels reversent, y compris les buralistes…
  • Celle qui soigne, et se garde bien de guérir, les troubles très graves de la santé des fumeurs. Je veux parler de l'industrie pharmaceutique qui finance beaucoup d'actions des gouvernants.
  • Celle de la santé, je devrais dire pour être dans la réalité quotidienne, l'industrie de la maladie, qui concerne les hôpitaux, les cliniques, les soins… et donc la SÉCURITÉ SOCIALE dont le gouvernement accuse les français de creuser un trou qui devient abyssal !!!.


Ne vient-on pas récemment d'annoncer le dé-remboursement d'un certain nombre de spécialités pharmaceutiques et l'augmentation du prix de la journée d'hospitalisation ?

Cette hausse rapporterait 500 millions d'euros à l'Etat et serait utilisée principalement pour la Sécurité Sociale.

Si le gouvernement s'intéressait VRAIMENT à la santé des français,
la première mesure VÉRITABLE
serait d'INTERDIRE DÉFINITIVEMENT
la fabrication et la vente
de produits dangereux pour la santé publique.
Donc, d'interdire la fabrication et la vente des cigarettes actuelles.


Le gouvernement se permet de taxer une fois de plus un produit nocif dont il autorise la vente. Notons qu'il s'amuse en outre à culpabiliser les acheteurs du produit par l'affichage, sur les paquets, sur des panneaux publicitaires, dans les pages des journaux et des magasines, des publicités ignobles sur les dégâts sur la santé qu'engendre le produit dont il autorise la vente et pour lequel il perçoit des taxes !!!
C'est ce que j'appelle un comble !!

Que faut-il pour que les citoyens se réveillent et disent stop à toutes ses hypocrisies ?
De nouvelles taxes ? Un prix de vente à 15, 20, 25 euros le paquet ?…

Une seule action serait vraiment efficace :
N'ACHETEZ PLUS UN SEUL PAQUET DE CIGARETTE…
AU MOINS EN FRANCE !


Le Tabac, est avant tout une plante : nicotiana de la famille des Solanacea, d’origine d’Amérique du Sud, la plus importante et la plus utilisée est le tabac commun ou nicotiana tabacum.
Sans les multiples adjuvants contenus dans les cigarettes le Tabac est une plante médicinale utilisée depuis des millénaires dans la pharmacopée amazonienne. Elle y est considérée comme une plante maîtresse.
Elle a des vertus antiseptiques, c'est un antidote reconnu contre le germe du choléra.
Les populations indigènes de cuba, polynésie, amérique latine fument le tabac sous la forme de cigares, cigarettes, pipes car c'est pour eux non seulement un excellent relaxant, mais aussi parce qu'il guérit la toux et d'autres malaises mineurs, chasse les mauvais esprits…
Il contient de l'acide nicotinique, un constituant de la vitamine B3 ou PP, dont la médecine utilise les propriétés, entre autres pour dilater les vaisseaux et abaisser le taux de cholestérol dans le sang. Il est aussi parfois utilisé comme pesticide naturel !
Il est évident que la cigarette vendue dans le monde occidental n'a strictement rien à avoir avec le Tabac.
Ce qui est normal puisque la cigarette au bout du compte contient beaucoup plus d'autres éléments que le tabac.

Taux de mortalité en hausse = Nouvelles contraintes en vue !

Publié le dimanche 1 novembre 2009 (par Dominique)

Décidément nos dirigeants ne font pas preuve de réflexion !
Le constat récent du mauvais résultat des mesures prises pour “diminuer” le nombre des morts sur les routes, ne fait qu'inciter ces têtes mal pensantes qu'il faut renforcer encore plus les brimades, les restrictions, les mesures dissuasives, etc.

Ils ne sont visiblement pas capables d'envisager un autre mode de fonctionnement.
Dans leur sac à outils, il n'y a rien d'autre que des modes répressifs et la création de nouveaux impôts, de nouvelles taxes, de nouvelles brimades…

Hors tous ces gens n'y sont jamais assujettis, ne l'oublions pas !!
Une fois de plus force est de constater que les conseilleurs ne sont pas les payeurs !!!



Au lieu de s'interroger sur les raisons réelles de ces résultats, ils envisagent uniquement et systématiquement de taper un peu plus sur les doigts des automobilistes, des consommateurs, des utilisateurs… selon le problème rencontré.

Jamais, il ne leur vient à l'idée,
qu'il est VITAL de repenser le mode d'administration de l'état,
du pays, de la terre
pour leur redonner…
ou, peut-être,
leur donner, enfin,
une véritable cohérence ?


C'est ridicule et démoralisant.

Je peux leur prédire, sans boule de cristal, que les résultats ne feront qu'empirer tant qu'ils resteront dans cette dynamique. L'excès de restrictions, de limitations, de taxations tuent les bons fonctionnements.
Ils ne font qu'accélérer un processus de saturation qui un jour génère un éclatement… pas forcement contrôlable.

Ils n'ont même pas l'intelligence, dans le cas de la mortalité sur les routes, de s'interroger sur les bien meilleurs résultats de nos voisins allemands, qui laissent des portions importantes de leur réseau routier, et pas seulement les autoroutes, sans limitations.
Il est indispensable qu'il y ait des zones de liberté, des espaces pour respirer librement, sans contrainte.
Les chauffeurs allemands ne s'en montrent pas moins responsables que les français, au contraire.
L'encadrement à outrance favorise une infantilisation de l'ensemble de la population.
Les chiffres sont là pour en témoigner.
Les Français, quand à eux, pourront bientôt envisager de partir en vacances à pieds.
Au bout du compte, cela ira plus vite, que de partir en voiture, pour rouler à 30 km sur l'autoroute.

Les gouvernements successifs en France ne connaissent que deux formules :
RÉPRESSION
et
TAXATION !!


Le gouvernement actuel développe un véritable racket organisé, si on tient compte du nombre des mesures répressives, qu'il a mis en place, ou renforcées, en peu d'années, en particulier vis-à vis des automobilistes.
C'est, tout bonnement, absurde.
Les automobilistes seraient très heureux de conduire des véhicules moins polluants…
Oui, mais, c'est bizarre, sur le marché automobile, si on regarde vraiment de très, très près, tous les véhicules sont autant polluants les uns que les autres, mais de manières très subtilement différentes.
Il existe un grand nombre de prototypes très intéressants dus à des inventeurs géniaux, qui sont restés bien cachés dans des garages privés ou détruits… parce qu'ils remettaient, par leurs conceptions novatrices, complètement en cause notre société basée sur les mirifiques rapports financiers du monde du pétrole !!!
Les automobilistes, ne le sont plus aujourd'hui des automobilistes par passion, mais des automobilistes par nécessité.
Les mêmes automobilistes devant faire attention à tellement d'interdits, de règlementations, de codes… qui se retrouvent employés dans des entreprises où il seront pressurés au-delà du supportable…
C'est à mon avis un moyen beaucoup plus sûr de réduire la population, que le soi-disant virus de la grippe A H1N1 !!!
Le procédé : favoriser l'auto-destruction !
Il fallait y penser…
Ils l'ont fait, c'est en place.


Ces personnes qui dépensent chaque jour l'argent public de façon absolument indécente et injustifiée, nous demandent des efforts, de payer des taxes sur les produits qu'ils nous obligent à acheter et nous disent que c'est de notre faute si la terre est dans l'état où elle est…
Cherchez l'erreur !
Pour cela, ils s'adjoignent la collaboration médiatique de personnes qui auraient pu être crédibles comme Nicolas Hulot ou Yann Arthus Bertrand. Ils font des discours de plus en plus creux sur des images, ou très belles, ou intolérablement dramatiques, pour édulcorer les actions d'un pouvoir qui ne cherche que le profit immédiat en infantilisant les populations avec des programmes adéquats.

Heureusement, les populations sont aujourd'hui de moins en moins nombreuses à tomber dans ces panneaux grossiers.


Parfois j'ai la sensation de rêver… ou plutôt d'être en plein cauchemar.

Aujourd'hui, quand vous prenez le volant, en France, vous ne regardez pratiquement plus la route et ce qu'il peut bien s'y passer. Vous avez un oeil rivé sur votre compteur et l'autre sur les panneaux de limitations en tous genres, les radars et les caméras de surveillance.

Et, ils osent s'étonner, qu'il y ait plus d'accidents ?
C'est une évidence :
vous ne regardez plus la route,
donc il y a plus d'accidents !!!


Il n'y en a pas assez.
Les automobilistes français sont des as du volant, pour s'en tirer, aussi bien, dans des conditions aussi déplorables.

Le tout répressif n'a jamais rien amené de positif, encore moins dans les pays latins comme la France.

Je m'interroge sur la véritable raison de ce fonctionnement.
Ce n'est certainement pas celle qui nous est annoncée, c'est trop facile.


Est-ce pour promouvoir les transports en communs ?
Peut-être…, mais alors cela suppose que l'état fasse un très, très, très gros effort de développement. A ce jour, les transports en commun ne correspondent ABSOLUMENT pas aux besoins de la population.
Que ce soit en région parisienne, de banlieue à banlieue où les habitants sont devant un véritable casse tête, ou bien en province où sans voiture on ne peut rien faire.

Mais, nos gouvernants ne sont pas concernés, (comme l'avait confirmer Christine Lagarde en disant qu'elle n'avait pas le temps de venir en vélo au Palais de l'Elysée) ils ont des chauffeurs avec voitures de fonction et motards qui leur ouvrent la route… quand ils ne prennent pas les hélicoptères ou les avions pour se rendre à leurs rendez-vous…
C'est plus rapide, plus cher, plus polluant… mais c'est la population qui paye, alors pourquoi se priver !
Tout cela n'a qu'un temps…
Une attitude de parvenus, inacceptable.
Comment dans ses conditions pourraient-ils avoir la moindre idée des galères que représentent quotidiennement les transports en commun, inadaptés et au final très chers, pour la population ?


Veulent-ils démocratiser et augmenter l'utilisation du train et/ou de l'avion ?
Dans ce cas, il faudrait commencer par faire en sorte que l'achat des billets de train ne soit pas un casse-tête stupide, où vous vous trouvez obligé de prévoir 3 mois à l'avance vos déplacements pour avoir un billet à un tarif acceptable. Le même trajet peut vous côuter entre 19/22 euros et 80/120 euros. Dans les 2 cas vous avez droit aux mêmes prestations. Cette disparité pour des trains qui circulent la plupart du temps complets est INACCEPTABLE.
Un trajet en première ou en seconde à un prix juste et le même pour tous les passagers est la première mesure à faire dans ce sens !
Sont-ils stupides à ce point les dirigeants de la SNCF ?
Ils rempliront les trains.
Nous ne voyageons pas pour voyager, mais parce que nous en avons besoin !


Le calcul, ici encore, est faux, car des prix normaux, corrects -c'est à dire permettant à la SNCF de payer correctement ses employés, subvenir à l'entretien des voies et du matériel roulant et envisager les investissements indispensables à son développement- seraient beaucoup plus attractifs.

Si les français n'utilisent plus leurs voitures à cause des taxes, des règlementations qui rendent les trajets un vrai casse-tête et une manne pour les caisses de l'état… actuellement…
Que deviendra l'économie ?
Que deviendra le secteur automobile ?
Comment rejoindrons-nous nos lieux de travail, non desservis par les transports en commun ?

Encore des décisions prises dans des grands effets de phrases et de formules à 2 sesterces sans en mesurer les véritables conséquences.


Les camions sur les autoroutes, régulièrement sur la sellette de l'actualité, sont source de très nombreux accidents car les cadences imposées aux chauffeurs ne garantissent en rien la sécurité. De ce fait un grand nombre d'entre eux fait n'importe quoi au volant… cela a été malheureusement démontré.
Pour fréquenter régulièrement les autoroutes, je confirme qu'ils sont de plus en plus ma hantise car bon nombre d'entre eux ne prennent aucune précaution. C'est leur territoire quotidien de travail, le reste du trafic les gêne, eux, ils travaillent

Si le frêt était plus développé, cela réduirait le trafic de manière importante, et la sécurité s'en trouverait augmentée.
Cela baisserait aussi sensiblement les frais d'entretien des autoroutes défoncées par un trafic routier trop important et trop lourd.

Je n'ose même pas parler des transports aériens qui posent d'autres problèmes… par leurs multiples dysfonctionnements.


L'ensemble des mesures actuelles et des taxes toujours plus nombreuses ne peut pas améliorer la situation.
Au mieux, les français resteront chez eux et dépendront des allocations… tant qu'il y en a encore !
Ils sont de plus en plus écœurés, aigris, découragés… et en colère.

Un pays actif, est un pays qui bouge,
où les gens se déplacent facilement,
où les choses sont facilitées.

Un pays où les gens ont les moyens de consommer intelligemment,
et de faire des choix de qualité pour leur environnement
et porteurs d'espoir pour les générations à venir.


Hors, aujourd'hui, nous avançons dans un pays qui voit une évolution de la paupérisation dramatique !

RIEN n'est fait à ce jour pour favoriser l'emploi, les investissements, les échanges au service de la communauté.


Inventer une taxe carbone qui serait remboursée après… c'est quoi ce charabia intellectuel ?
L'argent de la taxe servira réellement à quoi dans un laps de temps très court ?
A être investi dans des boursicotages pour faire des petits et une fois le pactole des intérêts empoché, ils nous rendent la mise ?

Et le peuple devrait payer tous les débordements de cette intelligentsia qui dépense l'argent public dans la plus complète indécence… et cela sans jamais rendre de compte ?

Par contre la même intelligentsia ne lésine pas sur les leçons qu'elle distribue à grand renfort de gesticulations et de formules à l'emporte pièce à toutes les occasions que ce soit en France, en Europe et même à toute la planète.

Le ridicule ne tue plus,
c'est bien dommage,
car en France, et partout sur terre,
nous vivrions beaucoup mieux,
avec simplement un peu de bon sens.


Aujourd'hui nous ne pouvons que constater :
  • Le pouvoir d'achat ne cesse de diminuer,
  • les prix à la consommation pour les ménages ne cessent de monter,
  • les prix des loyers sont régulièrement revus à la hausse alors que rien, absolument rien ne justifie la hausse,
  • toujours de nouvelles taxes sur des biens de consommation courante, qui a pour résultat un panier de la ménagère toujours plus cher pour des produits de moins bonne qualité,
  • des taxes nouvelles, sur des biens que nous sommes obligés d'acheter car d'autres plus propres, moins polluants, ou moins chers à la fabrication n'ont jamais été fabriqués car ils remettraient en cause des accords commerciaux qui ne rapportent qu'aux investisseurs,
  • des licenciements et des fermetures car le rendement financier du jour n'est pas intéressant, augmentent chaque jour le nombre de chômeurs,
  • une surcharge de travail, des exigences toujours plus nombreuses sur un nombre toujours plus réduit de travailleurs… désespère les travailleurs en activité au point de générer des suicides en série. (L'état serait un sérial killer qui s'ignore ?)

Dans ce dernier point évoqué, il suffirait que les mêmes charges et exigences, réparties sur un plus grand nombre de personnes, outre le fait de donner un travail à un plus grand nombre, permettrait à tous de travailler mieux et surtout dans de meilleures conditions !!

Je m'arrête là.
Il me semble que ces quelques exemples sont suffisants pour démontrer la bêtise crasse de la société dans laquelle nous vivons avec un Président qui a pour slogan : “Travailler plus pour gagner plus” !!!

Les Français veulent bien travailler.
Pas forcément plus.
Mais à l'instar de leur président,
ils attendent que leur salaire soit revu à la hausse…
Une hausse décente et justifiée… celle-là.


Pour votre information, et nourrir votre réflexion personnelle, je vous recommande l'article toujours en ligne : Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents à la présidence de la République française de Thierry Meyssan publié le 19 juillet 2008 sur le site du Réseau Voltaire http://www.voltairenet.org/article157210.html

Certaines raisons, certaines décisions, certains comportement prennent alors un autre sens qui échappe quand on n'a pas les sous titres, ni les liens et alliances réelles entre les personnages politiques qui font les conditions dans lesquelles nous vivons.

Le problème est bien plus vaste, et plus important qu'il n'y paraît.
Aujourd'hui une taxe de plus est une taxe de trop.
Une interdiction de plus, une interdiction de trop.

Il est temps de changer de méthode.
Celle qui a court est éculée.
Elle a prouvé ses limites et ses dangers.
Il faut penser, autrement,
agir autrement.
Cela passera par des gens nouveaux,
des idées et des conceptions nouvelles,
des buts autres que le profit immédiat.

Cela commence chez chacun de nous.
Nous pouvons nous informer,
oser dénoncer les actions erronées, inacceptables, inutiles,
faire des propositions pour un véritable changement,
mettre en commun nos compétences, nos forces,
nos capacités d'invention,
pour dessiner un autre avenir tant que cela est encore possible.

La vignette automobile serait de nouveau en vigueur dans quelques mois ?

Publié le dimanche 7 juin 2009 (par Dominique)

Dans un récent article publié par le journal “La Voix du Luxembourg”, en date du 9 et 10 mai 2009 sous la plume d'OLIVIER POSTAL nous apprenons ce qui suit et que je reproduis intégralement pour votre information.

“Chut ! C'est un secret. Bon, je vous le dis mais vous me promettez de ne pas le répéter. Du moins, pas avant les élections européennes. Nicolas Sarkozy et les cadres de l'UMP insistent. Ils ne veulent pas que cela s'ébruite pour éviter de se tirer une balle dans le pied avant le 7 juin: il est plus que vraisemblable que la vignette automobile sera rétablie en France dès le 1er janvier 2010.

François Fillon l'a déjà dit à maintes reprises : les caisses de l'Etat sont vides. Elles doivent vraiment l'être pour que le chef de l'Etat ait été poussé à accepter la proposition de Christine Lagarde, ministre de l'Economie (eh oui! C'est son idée).

Cela fait des mois, cherchant par tous les moyens à redonner un peu d'oxygène au budget national qu'elle fait le pied de grue à l'Elysée, pour que ce projet trouve l'aval de son patron. Nicolas Sarkozy, en bon animal politique, a toujours refusé cette mesure qu'il sait extrêmement impopulaire.

Il faut dire que cela ne va pas être évident de jouer au président du pouvoir d'achat en rétablissant une taxe supprimée en 2001 par… Laurent Fabius, alors ministre de l'Économie de Lionel Jospin. C'est visiblement au début du mois de mars, lors d'une réunion à l'Élysée en présence du Premier ministre et des ministres concernés, que le président a cédé, mais il aurait, selon certains cadres de l'UMP, émis ses conditions : qu'il n'y ait aucune fuite avant les élections européennes et que la taxe ne soit rétablie que pour une durée limitée, le temps que le pays se remette quelque peu de la crise économique mondiale.

Pas sûr que cela rassure beaucoup les Français : la première fois qu'elle avait été instaurée, cela ne devait durer que quelques années et elle est restée en vigueur durant quarante-cinq ans. En 1956, les finances publiques françaises sont à sec, mais Guy Mollet veut trouver une nouvelle source de financement pour garantir un revenu minimum à toutes les personnes âgées de plus de 65 ans, via un nouveau Fonds national de solidarité.

Le choix se porte sur l'automobile, produit considéré comme luxueux à l'époque. Cette fois, la taxe aura clairement un caractère écologique : le but sera de taxer les véhicules selon la règle du pollueur-payeur. Jean-Louis Borloo, ministre de l'Environnement, aurait d'ailleurs obtenu que les véhicules propres en soient exemptés. Du moins ceux achetés à compter du 1er juin 2009. Le texte devrait être promulgué par décret lors de la deuxième quinzaine de juin, juste avant les premiers départs en vacances, une période connue pour ne pas être très propice aux manifestations.

Si ce calendrier est habile, il n'en demeure pas moins que le nouveau gouvernement (un remaniement ministériel est imminent et sera de toute façon obligatoire à partir du 8 juin) devra se préparer à payer cette mesure au prix fort car il est plus que probable que les vacances n'effaceront pas tout.”


Je vous laisse méditer cette information venant de nos voisins luxembourgeois.
Soyons attentifs aux nouvelles émanant de l'Élysée dans les jours prochains.

En téléchargement l'article du journal. vignette_auto_2009.pdf