Regards

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Pourquoi déchirer sa carte d'électeur ?

Publié le lundi 9 novembre 2015 (par Dominique)

Vous allez, chers compatriotes, être appelés une fois de plus à voter, cette fois pour des élections régionales, les dimanche 6 (date du 1er tour) et 13 décembre 2015 (date du second tour).

Des élections dont le but final, jamais évoqué, est là, ni plus ni moins que pour faire entériner par la vox populi, un nouveau découpage régional de notre pays qui ne convient qu'à très peu de concitoyens, car ce découpage à pour but inavoué, de faire perdre toute identité territoriale aux habitants de notre beau pays.

Et oui, si vous vous déplacez pour élire des conseiller à la tête des nouvelles régions, c'est que vous êtes d'accord avec le nouveau découpage de la France qui est un véritable non-sens.

Les médias vous serineront dans les semaines à venir sur tous les tons, toutes les chaines…, que voter est indispensable, que voter est un devoir, que c'est votre devoir de citoyen d'une démocratie.

Sauf que le gouvernement de la France n'est pas l’expression d'une démocratie, mais bien d'une oligarchie.
Et que le rôle du citoyen est PRÉCISÉMENT de faire le maximum pour préserver la Démocratie.

Concrètement, le vote a été institué pour que la population puisse exprimer ses opinions sur tous les sujets qui la concerne. Le vote devrait nous permettre d'élire des personnes qui représentent véritablement la population, et donc, qui sont à même de prendre des décisions pour le bien des populations.

Dans la réalité nous constatons que la population n'a pas de véritable choix quand aux candidats qui lui sont proposés. Ils s'agit de personnes imposées par les partis politiques, qui pour la plus part, n'ont jamais exercé une quelconque activité professionnelle depuis la fin de leur études supérieures.

Ce sont donc des personnes qui ne sont pas comme les concitoyens que nous sommes.
Ils ne connaissent ABSOLUMENT RIEN au monde du travail, au monde de l'entreprise, aux contingences liées au transports et aux problèmes de la vie quotidienne du citoyen moyen…

Ces personnes ont des moyens financiers, dès le début de leur carrière politique, sans aucune commune mesure avec ceux des populations qu'elles sont sensées administrer pour leur bien, les défendre, les aider…

Ces gens parmi lesquels on nous demande de choisir n'ont STRICTEMENT RIEN à AVOIR avec nous, ceux, qui soit-disant les élisent pour les représenter !!

Certains élus ont même eu l'hypocrisie extrême de prendre des décisions, au nom du pays, à l'opposé de la voix de la population exprimée par référendum !!! (Pour mémoire : Nicolas Sarkozy qui s'est permis de signer le traité de Lisbonne, alors que les Français avaient répondu NON au référendum)

Il est donc temps d'arrêter de cautionner cette mascarade de démocratie.
Et, de ce fait, de se montrer pleinement citoyen !!
Il n'existe qu'un seul moyen : arrêter de voter !

Encore faut-il le faire de manière utile et que cette voix, la nôtre, soit réellement prise en compte et visible.

Cela implique de s'inscrire systématiquement sur les listes électorales pour ensuite ne pas se rendre aux urnes.
C'est en effet le seul moyen pour que les voix d'abstentions soient réellement comptabilisées.
Elles ne seront malheureusement pas prises en compte dans les pourcentages concernant les votes exprimés, mais quand le tau d'abstention deviendra majoritaire dans toutes les consultations électorales, jusqu'à (ce qui serait le rêve) devenir l'expression UNANIME de la population, cela devrait permettre de mettre un terme définitif à une gouvernance esclavagiste qui n'a que trop duré.

Je vous invite à visionner et écouter attentivement cette vidéo qui actuellement fait le buzz sur facebook :



Des citoyens français, de toutes générations, de toutes classes sociales, se sont récemment filmés en train de détruire leur carte d'électeur en signe de protestation contre le système actuel, qu'ils jugent ne pas être une démocratie.
Ils pointent tous du doigt l'aveuglement des hommes politiques qui persistent à prendre des décisions avec le plus grand mépris pour les opinions de la population.

Toutes ces personnes qui déchirent, brûlent ou coupent aux ciseaux leur carte d'électeur expriment ainsi leur ras le bol de ne pas être entendu par les politiciens une fois qu'ils sont élus. Cette compilation regroupe 8 citoyens français qui ont décidé de détruire leur carte électorale en guise de protestation. (ces derniers éléments accompagnent la mise en ligne de la vidéo sur youtube.)

I Pet Goat II, une vision symbolique de notre monde

Publié le dimanche 10 février 2013 (par Dominique)

Court-métrage d’animation de 6:58 minutes de Louis Lefèbvre produit par l’équipe HELIOFANT de Montréal.

Son titre reprend celui de l’histoire pour enfant que lisait George W. Bush dans une école, alors qu'il était informé des attaques sur le World Trade Center le 9 septembre 2001. Il a poursuivi la lecture de My pet goat (le livre de la chèvre) pendant 7 minutes. Cette histoire est extraite du livre, Reading Mastery II: Storybook, utilisé dans les écoles des enfants américains.

Ce sont 6 :58 minutes d’un récit symbolique uniquement visuel, sans paroles, donc universel, qui décrit l’écroulement du monde dans lequel nous vivons.

La version que j’ai choisie est accompagnée d’un commentaire écrit en français à la fin de l’animation détaillant la symbolique du langage cinématographique utilisé dans ce court-métrage.

Pour plus d’informations sur cette vidéo : En français, même si la traduction française d’une source en anglais est un peu lourde, elle a l’avantage de détailler le propos de l’animation. www.orandia.com/forum

Le site officiel du concepteur de la vidéo : Heliofant.com

Le message est assurément tout sauf innocent et cette vidéo d’animation s’adresse aux adultes qui réfléchissent un tant soit peu aux images dont nous abreuvent les medias.

Un chef d'œuvre à partager et à faire découvrir.



Projet INDECT, ou ECHELON à l’européenne

Publié le jeudi 28 juin 2012 (par Dominique)

Je visite régulièrement le site d’un ami internaute, crashdebug.fr, qui relaye toutes les informations qu’il trouve indispensables de diffuser pour qu’un maximum de personnes aient l’occasion de les lire.

La dernière en date m’a fait froid dans le dos d’autant plus que c’est une nouvelle qui est remise à la une aujourd’hui, alors qu’elle date de 2009. Il est vrai que le projet INDECT est prévu pour être mis en œuvre en 2014… donc après demain.

Je vous invite à visionner cette courte vidéo qui est une bonne entrée en matière :


Projet INDECT en français !


Cette vidéo m’a donné envie d’en savoir un peu plus, mais mon ami Google n’est pas très prolixe, en français en tout cas sur ce sujet. Je n’ai trouvé que quelques articles assez succincts, mais qui précisent suffisamment la teneur du projet pour savoir que le temps de la liberté internet va bientôt ressembler à celle que nous avons sur les routes. Un résultat tellement idyllique que vous préférerez habiter sur une île déserte sans route bitumée, sans radars, où vous vous déplacerez à pieds, et utiliserez les signaux de fumée pour inviter les copains à un barbecue !!

Ce n'est pas précisément une plaisanterie !

Le programme européen de recherche INDECT lancé en catimini depuis Septembre 2009. Il est né à l'initiative du Parlement Polonais, et doit se développer sur 5 ans. C'est le temps nécessaire de gestation pour ce méga cyber espion.

La Commission Européenne a demandé au Consortium INDECT de mettre en place “un système intelligent d'information permettant l'observation, la recherche et la détection en vue d'assurer la sécurité des citoyens dans un environnement urbain” dont le but est en fait “la détection automatique des menaces, des comportements anormaux ou de violence.
En clair : croiser des données collectées sur la toile, sur les statistiques de sites visités, couplées aux informations collectées via les systèmes de vidéo surveillance, et permettre la détection de comportements violents susceptibles de représenter une nuisance à l'ordre public.

Vous ne devriez pas avoir besoin des sous-titres pour lire entre les lignes…
À terme, il s'agit de la mise en œuvre d'un mega-moteur de recherche sémantique, réservé aux forces de police et de sécurité, leur permettant d'effectuer des recherches sur des mots clés pour répertorier toute page contenant des données sensibles, liées par exemple à la pédopornographie ou au trafic d'organes… dans les meilleurs cas…

Elle est belle cette “sacro-sainte” liberté au nom de laquelle les gouvernements nous imposent, pour notre plus grand bien, et dans un grand souci démocratique, d’aliéner progressivement toutes nos libertés !!!

En fait, ce Consortium INDECT, élabore avec la bénédiction de la Commission Européenne, sur une sorte de méga robot qui épluchera minutieusement et automatiquement tous les sites internet, les forums de discussion, les FTP, les P2P et même nos ordinateurs personnels…

Il n'est pas utile d'approfondir le sujet pour voir qu'il s’agit, ni plus ni moins, que d’une sorte de clone du projet ECHELON des États-Unis.
C’est bien connu, que l’Europe est un clone des États-Unis, même si une majorité d’Européens ne veulent pas le voir et si nos gouvernements, en tout cas au début de l’Europe de Maastricht s’en défendaient !

Donc tout est normal.

Pour votre information un extrait du préambule du cahier des charges (trouvé sur le net) fixé en 2009 :
“… La sécurité devient le maillon faible des infrastructures énergétiques et de communication, des centres commerciaux, des centres de conférence, des aéroports et plus généralement des sites fréquentés par un grand nombre de personnes.”

“En pratique, tout lieu public est vulnérable et les risques qu’il supporte doivent être contrôlés et réduits autant que possible. Un contrôle d’accès et une réponse rapide à toute menace potentielle sont des propriétés que tout système de sécurité de tels sites doit absolument posséder.”

“Le projet Indect est destiné à développer de nouveaux outils et de nouvelles techniques qui permettront à leurs utilisateurs finaux d’améliorer leurs capacités de détection et de prévention des actes criminels, améliorant ainsi la sécurité des citoyens européens… ”


Je vous invite à vous informer tant qu’il en est encore temps.

Je ne crois plus du tout à une quelconque action des pétitions, il y en a des dizaines qui circulent et qui au fil des années montrent leur totale inutilité.

Il est indispensable de trouver un moyen d’action plus efficace.

Et cela nourrit ma profonde aversion pour une quelconque appartenance à quelque réseaux social que ce soit.
Il faut être conscient qu'ils alimentent à l’insu des internautes les bases de données de toutes les polices du monde !!!
Ce n'est pas de la paranoïa, mais une simple déduction logique.

Il faut savoir que la firme Visible Tech explore actuellement 500.000 sites du web 2.0 par jour, auxquels elle ajoute plus d'un million de messages et de conversations provenant des blogs, forums en ligne, Flickr, YouTube, Twitter et Amazon. Pour le moment elle ne s'intéresse pas (en principe) aux réseaux sociaux fermés, tels que Facebook ou Meetic. mais ça c'est ce qu'on nous dit…

===============================

Quelques suggestions de lecture pour en savoir plus sur ce sujet :

Indect : la surveillance automatique des réseaux en Europe - 24 septembre 2009
Le projet européen de police Indect - 5 octobre 2009
INDECT le méga cyber espion européen pire qu'ACTA - 09 Mars 2012
INDECT et SYSSEC, deux programmes européens à l'assaut des libertés individuelles - 5 avril 2012

L'éthylotest, un scandale de plus

Publié le mardi 26 juin 2012 (par Dominique)

La date fatidique approche… bien calculée, car elle coïncide parfaitement avec le début des grandes transhumances d'été.

Encore une mesure qui ne servira à rien d'autre qu'à enrichir des sociétés qui ont des monopoles comme pour les radars et les parcmètres. Il serait très étonnant qu'elle ait une mesure bénéfique sur la conduite : ceux qui boivent ne souffleront pas dedans et ceux qui ne boivent pas non plus, mais comme ils ne sont valables que 6 mois… c'est une rente pour le vendeur !!

Hélène Verbeurg, Secrétaire Générale de la Ligue de Défense des Conducteurs, s'est faite le Porte-voix de Christiane Bayard dans cet article qu'il me semble indispensable de diffuser largement !

Voilà un scandale qui, s'il était connu d'un grand nombre de Français, ferait sans doute une onde de choc à travers tout le pays. Vous savez sans doute que le gouvernement a récemment publié un décret qui oblige chaque automobiliste à détenir dans sa voiture un éthylotest – enfin deux, l'un pour se tester en cas de doute, et l'autre à présenter aux gendarmes en cas de contrôle –.

Officiellement, le but est de lutter contre l'alcoolisme au volant. Tout le monde aimerait voir moins de drames sur la route liés à l'alcool, c'est incontestable. Mais je vais vous montrer qu'il s'agit de bien autre chose ici. L'affaire est tellement scandaleuse qu'il fallait absolument que je vous envoie un mail pour vous informer !

Alors, voilà ce qui se passe :
En juillet, une association, “I-Test” se crée pour militer en faveur d'éthylotests obligatoires dans toutes les voitures. Ils interpellent le Ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, et hop quelques mois plus tard le décret sort. La nouvelle infraction est créée, avec une amende de 17 euros à la clef. Quand on sait qu'il faut des années d'habitude pour obtenir quoi que ce soit quand on est une association, nous avons été saisis par cette rapidité ! Vous le savez, ici à la Ligue de Défense des Conducteurs, nous enquêtons depuis plus de trois ans sur la répression routière &ndash, il ne nous a pas fallu longtemps pour découvrir le pot aux roses !

Qui sont les membres de cette “association” ?
S'agit-il, comme on aurait pu le croire, d'un collectif de familles qui ont perdu un proche sur la route à cause d'un chauffard qui avait trop bu ?
Pas du tout : ce sont tout simplement des fabricants d’éthylotests ! Le Président de “l'association” est chargé de mission chez Contralco, le plus grand fabricant d'éthylotests chimiques (les fameux “ballons”). Et là, il vient de réussir un coup de maître : assurer à sa boîte un marché 100% garanti sur 38 millions de voitures ! Le calcul est vite fait : 38 millions de voitures x 2 éthylotests à 1€ pièce = 76 millions d'euros garantis dès l'application du décret en juillet prochain.

Mieux : le décret comporte une obligation de norme NF pour les éthylotests… norme que cette entreprise est la seule à avoir ! Voilà : un marché juteux, 100% garanti, qui va rapporter des millions à une grosse entreprise… Et nous, on vient nous dire que c'est pour notre sécurité ? Et que si l'éthylotest venait à manquer dans notre boîte à gants, ce serait tellement grave qu'on devrait payer une amende ? Franchement, de qui se moque-t-on ?

M'aider à faire connaître ce scandale au plus grand nombre de Français possible, en transférant ce message à tous vos amis, vos proches, ou vos collègues. Ne les laissez pas tomber dans le piège de la propagande des pouvoirs publics qui utilisent la sécurité routière comme un alibi pour engraisser un business juteux.

Je vous remercie.
Bien cordialement,

Christiane Bayard
Secrétaire Générale LIGUE DE DÉFENSE DES CONDUCTEURS
116, rue de Charenton
75012 PARIS

Quand on sait que les éthylotests ont une date d'utilisation d'environ 6 mois, on voit le bénéfice pour cette société.
De plus, en regardant de plus près, on s'aperçoit que les éthylotests doivent être conservés entre 10 et 40 degrés maxi…
Quand on connaît la température qu'il fait dans un véhicule en pleine chaleur… autant dire que l'on nous fait jeter notre argent par les fenêtres pour engraisser les copains de Monsieur GUEANT !

Pour ma part je refuse de m'y plier et je vous invite à en faire autant et de diffuser ces infos à l'ensemble de vos amis pour qu'un vent de contestation contre cette mesure se lève !

Hélène Verbeurg
verbeurgt.helene@neuf.fr

****
Loquendi Libertatem Custodiamus (– Gardons la liberté de parler –)
Cet article n'est pas protégé et peut-être diffusé comme tel ou par extrait à la condition d'en indiquer l'auteur et la provenance. - www.gerard-brazon.com -

Consommateurs, vous êtes piégés !

Publié le mardi 22 mai 2012 (par Dominique)

Le saviez-vous, vous êtes l'objet d'études très poussées et très sophistiquées pour vu inciter à consommer toujours plus ?

Toute personne vivant dans un pays développé, se trouve fréquemment au quotidien dans la position d'un consommateur qui fait ses courses (alimentaires, vestimentaires…), plus ou moins essentielles ou futiles.

J'ai été impressionnée par les artifices, quasi machiavéliques, mis en œuvre par les marchands pour vendre toujours plus d'aliments, d'objets, de vêtements dont nous n'avons pas vraiment besoin.

L'émission “Le Doc du Dimanche” relayée par youtube est passionnante, dérangeante et extrêmement utile pour être davantage conscients du monde qui nous entoure et dont nous sommes très souvent victimes.

Consommateurs pris au piège



Les Bodin's ou Face de Bouc pour les Nuls !

Publié le lundi 7 novembre 2011 (par Dominique)

Je n'apprécie pas du tout les réseaux sociaux, qui non, seulement donnent l'illusion d'une convivialité et d'une vie sociale à des personnes qui sont complètement seules, mais sont une véritable manne tombée du ciel pour les RG (renseignements généraux) et autres administrations mal intentionnées vis-à vis de tous ceux qui ne font pas partie du Club de l'Élite.

J'ai donc particulièrement apprécié Facebook, qui pour moi est la plus terrible mystification du net, expliqué par Maria Bodin, vieille paysanne coriace de 87 ans, à son benêt de fils Christian !!



Je ne connaissais pas ces humoristes qui reviennent avec un nouveau spectacleRetour au Pays au Palais des Glaces jusqu'au 31/12/2011.
Vous pouvez découvrir leur l'univers déjanté sur leur site.

Un cardinal de Québec contre l’avortement !

Publié le vendredi 4 juin 2010 (par Dominique)

Décidément le respect de la femme est particulièrement malmené ces derniers jours.
Est-ce que le printemps météorologiquement instable y serait pour quelque chose ?

En France déjà, ces derniers mois, un revirement par rapport aux acquis apportés par la Loi Weil semble se profiler à l’horizon avec des fermetures de services gynécologiques pratiquant des avortements, comme une remise en cause du remboursement des frais médicaux liés à cet acte.

C’est dans cette dynamique que s’inscrit le discours du Cardinal Marc Ouellet du Québec.
Il s’est arrogé le droit de soutenir la campagne anti-avortement qui sévit actuellement au Québec.

Cardinal Marc Ouellet
Cardinal Marc Ouellet

Comment un religieux, qui, a priori, ne connait rien dans sa pratique de vie, aux femmes, à la famille et encore moins aux enfants et à la sexualité, peut-il avoir la prétention de discourir sur ce sujet, et encore mieux d’émettre un avis qui sonne comme un jugement ?

Nous ne sommes plus au moyen-âge, Mr le Cardinal.
La religion catholique, comme toutes les religions chrétiennes, donne le droit à des hommes vêtus de robes, de dire et promulguer ce qui est bien pour les femmes !
Au XXIème siècle cela ne frise plus le ridicule, ça sent franchement la naphtaline.

Comment l’église peut-elle encore se permettre des discours qui ne tiennent jamais compte des premières victimes : LES FEMMES ?

Tout simplement parce que tous ces hommes, qui légifèrent en robe de grands couturiers… (si, si, pour les cardinaux, les évêques, les archevêques, le pape… Informez-vous, vous serez très surpris(es)), et ont pour la plus grande majorité fait vœux de chasteté, nient les femmes et finalement ne font que défendre des prérogatives très masculines.

Ils oublient que les femmes qui choisissent l’avortement,
le font uniquement parce qu’elles n'ont trouvé aucune autre solution acceptable.
Ils oublient qu’il faut 2 humains :
un HOMME et une FEMME pour faire un enfant !
Et oui, c'est comme ça que ça marche…
Ils oublient que l’homme dans ce cas
n’assume en rien les conséquences de son acte.

Pourquoi faire peser la responsabilité sur un seul des protagonistes,
et toujours le même, la femme,
car elle ça se voit qu'elle est enceinte,
pour un acte qui réclame la participation de 2 personnes ?

Pourquoi étiqueter délit, ce qui est un acte de réparation, pour une femme qui est victime d’un premier délit : le viol, qui peut d’ailleurs être un viol conjugal !

Imposer de donner la vie est une agression, une ingérence, dans la vie d’une femme.
Imposer la naissance dans des conditions matérielles inextricables et émotionnelles dramatiques serait respecter l’enfant à naitre ?

Qui sont-ils pour s'arroger le droit de la Vie, dans la vie d'autrui, sans jamais être concernés par les problèmes qui en découlent ?
Là il faut qu’on m’explique.
Leur Dieu, à ces gens-là, est paraît-il tout amour.
Oui, très bien, alors l’amour c’est imposer la loi de l’homme à la femme ?
L’amour, c’est utiliser la femme sans son consentement pour assouvir ses besoins, et l’obliger au-delà de l'acte, à collaborer à une naissance non-désirée, sans se préoccuper des problèmes qui en découlent.
Ils ont oublié la multitude de cadavres de nouveaux nés trouvés dans les cimetières ou les puits des monastères féminins du passé ?

Car au crédit de la religion catholique, il n’y a pas que la pédophilie, il y a aussi les religieuses qui ont donné naissance, tout au long de l’histoire de cette religion à de nombreux enfants sacrifiés dès la naissance !
À contrario des enfants qui ont subit des attouchements, ceux qui ont laissé la vie dans les instants qui ont suivi leur naissance ne sont pas là pour trainer les religieux devant les tribunaux, et les mères, des religieuses… ne peuvent se permettre de révéler qu'elles ont failli à leurs promesse de Foi !!
Décidément cette religion, pleine de donneurs de leçons, aurait grand intérêt à se faire discrète et à commencer par balayer devant sa porte avant de se permettre de juger quiconque.

Pour votre information, en téléchargement, le discours du Cardinal et une réponse faite par une religieuse qui est à l’écoute des femmes en difficulté depuis des années et qui s’insurge contre un discours inacceptable.

Vidéo de l'allocution du Cardinal Marc Ouellet lors de la conférence de Campagne Québec-Vie tenue à Québec le 15 mai dernier (40:28) présentée sur le site enlignetoi.com :
“Quand on s’engage pour la vie, on devient plus vivant !”,


Réponse du cardinal Marc Ouellet le 26 mai 2010.pdf
Intervention de Mgr Terrence Prendergast, Archevêque d’Ottawa
Criminelles ? Lettre ouverte au Cardinal Ouellet de Marguerite Rivard, v.c.f.

Ainsi chacune et chacun pourra se faire sa propre opinion.

Une femme s’adresse aux femmes

Publié le vendredi 4 juin 2010 (par Dominique)

Une fois de plus sur ce sujet très controversé et toujours très mal abordé de la burqa, Elisabeth Badinter, fait un point juste, clair et précis, là où nos hommes politique se prennent les pieds dans le tapis alors que c’est un problème finalement très simple.
Elisabeth Badinter
Elisabeth Badinter (photo prise sur le net).

Elisabeth Badinter a dit ou écrit le jeudi 29 avril 2010 :
“Après que les plus hautes autorités religieuses musulmanes ont déclaré que les vêtements qui couvrent la totalité du corps et du visage ne relèvent pas du commandement religieux mais de la tradition, wahhabite (Arabie Saoudite) pour l’un, pachtoune (Afghanistan/Pakistan) pour l’autre, allez-vous continuer à cacher l’intégralité de votre visage ?

Ainsi dissimulée au regard d’autrui, vous devez bien vous rendre compte que vous suscitez la défiance et la peur, des enfants comme des adultes. Sommes-nous à ce point méprisables et impurs à vos yeux pour que vous nous refusiez tout contact, toute relation, et jusqu’à la connivence d’un sourire ? Dans une démocratie moderne, où l’on tente d’instaurer transparence et égalité des sexes, vous nous signifiez brutalement que tout ceci n’est pas votre affaire, que les relations avec les autres ne vous concernent pas et que nos combats ne sont pas les vôtres.

Alors je m’interroge : pourquoi ne pas gagner les terres saoudiennes ou afghanes où nul ne vous de mandera de montrer votre visage, où vos filles seront voilées à leur tour, où votre époux pourra être polygame et vous répudier quand bon lui semble, ce qui fait tant souffrir nombre de femmes là- bas ? En vérité, vous utilisez les libertés démocratiques pour les retourner contre la démocratie. Subversion, provocation ou ignorance, le scandale est moins l’offense de votre rejet que la gifle que vous adressez à toutes vos sœurs opprimées qui, elles, risquent la mort pour jouir enfin des libertés que vous méprisez. C’est aujourd’hui votre choix, mais qui sait si demain vous ne serez pas heureuses de pouvoir en changer. Elles ne le peuvent pas… Pensez-y.”

Elisabeth Badinter

Comment au XXIème siècle, des femmes peuvent-elles encore se laisser abuser par des arguments… émanant des hommes qui les dominent, qui voudraient que l’habit fait la sainteté, ou donnerait le paradis ?
Franchement si c’était le cas cela se saurait depuis longtemps, et nous aurions des Saints et des Saintes à ne plus savoir où les mettre dans toutes les religions.

Or, que nous montrent les religions actuelles de l’humanité, au même titre que les religions anciennes lorsqu’on prend le temps de les étudier ? Qu’elles ont pour seul et unique but de maîtriser, dominer, maintenir dans l'ignorance, les masses populaires à coup de lois, d’édits et de commandements.

De plus, curieusement ce sont des lois faites par les hommes, pas les humains, mais les mâles de la race humaine !
Ce sont les mêmes hommes, chez les chrétiens qui se sont posés la question pendant des siècles de savoir si les femmes avaient une âme ?

Comment des femmes du XXIème siècle peuvent-elles encore croire que de se laisser dicter la manière de s’habiller par des hommes leur assurera le paradis ?
Si, peut-être des femmes qui n’ont pas de culture, pas d’éducation, et qui se trouvent sous des emprises économiques, financières et affectives d’un autre temps.

La liberté de chacun s’étend jusque là où elle n’entrave, ni ne gêne celle d’autrui.
Il faudrait garder ce principe de respect élémentaire toujours en conscience.

Une culture différente, qui se pose dans un pays étranger, se doit d’en respecter les us et coutumes du pays d'accueil, et non d’imposer les siens.
Il s'agit là du respect le plus élémentaire de toute société humaine dite civilisée.
En cas contraire, ces personnes sont libres d’aller vivre là où des peuples vivent en concordance avec leur croyances, leurs us et leurs coutumes.

Personne ne les a obligé à venir s'établir en Europe, en France, ou au Québec.
C'est leur choix.
Si ces pays et leurs coutumes ne leur conviennent pas qu'ils aillent s'établir ailleurs en conformité avec leurs besoins !

Décidément la parité homme/femme, qui par ailleurs ne veut pas dire grand-chose, si ce n’est qu’il serait indispensable au XXIème siècle qu’hommes et femmes soient traités en toutes circonstances avec la même équité, est bien mal en point.

TOUT RESTE à FAIRE !

La femme est un être humain à part entière
sans lequel (être humain) l’homme ne peut rien !
Sans mère, sans génitrice, pas d’homme !!!
La réciproque est d'ailleurs vraie.

Il est donc indispensable que les êtres humains, hommes et femmes
apprennent à fonctionner en parfaite collaboration,
coopération et partenariat éclairé !!

Comme le poète, Louis Aragon l’écrivait avec raison et conscience :
“La femme est l’avenir de l’homme”.



La femme mérite donc
justesse, équité et respect !

Nul besoin pour elle de se cacher
ou de se déguiser en croquemitaine de carnaval.

Enquêtes Exclusives… subjectives !

Publié le lundi 18 mai 2009 (par Dominique)

Le dimanche 10 mai à 22h30 la chaîne française M6 diffusait une émission de la série “Enquête Exclusive”, ayant pour titre : “Chamans, gourous : nouveaux sorciers nouveaux dangers”, consacrée à trois sujets : Chamanisme, Reiki, Satanisme.

Au premier regard le mélange des genres est surprenant.
Que vient faire le satanisme au milieu du Reiki et du chamanisme ?
Le satanisme est la négation de tout, une recherche de provocation, souvent une incitation à la violence, au meurtre...

Reiki et chamanisme, sont avant tout une recherche de paix, d'équilibre, de sens de la vie, de respect de soi et des autres.

Donc l'amalgame est particulièrement subjectif et déroutant.

Il se trouve que je connais Atawallpa Macarios Oviedo, le chamane équatorien dont il est question dans cette émission.
Ses propos ont été dénaturés, travestis, coupés et vidés de leur sens, comme les interviews des personnes qui avaient accepté de se laisser filmer.

Je laisse la parole à Atawallpa et aux personnes qui ont relayé ce qui s'est passé dans les coulisses de l'émission côté Atawallpa.
(Je laisse ses mots à lui en français, qu'il parle bien mais avec quelques difficultés).

En premier sa réponse à la diffusion de l'émission, le 12 mai 2009 :

Bonjour,
Le titre de votre reportage Nouveaux sorciers, nouveaux dangers pourrait aussi s'appeler Nouveaux Inquisiteurs, nouveaux bûchers. L'histoire se répète comme le cas de Jeanne d'Arc, Miguel Servet, Geordano Bruno, Galilée etc. Mais après l'église a demandé pardon comme dans le cas de Jeanne d'Arc et Galilée. Ainsi, de même, le Président de l'Australie a demandé pardon à tous les aborigènes pour le fait de les avoir tués au nom de Dieu et de la civilisation occidentale. Mais pour les Noirs d'Afrique et les Indiens d'Amérique, aucune autorité n'a encore demandé pardon.

Il ne faut pas confondre le chemin avec le marcheur.
En tout chemin, il y a des marcheurs de tout type.
La médecine chimique moderne est considérée comme la plus efficace parmi toutes les médecines du monde, mais la deuxième cause de mort aux Etats-Unis est la mauvaise pratique médicale. Malgré tout cela, je ne peux pas dire que la médecine chimique est dangereuse.
En France et dans de nombreux pays d'Europe, la pratique de l'ostéopathie utilise l'imposition des mains et travaille avec les énergies, est-ce aussi dangereux, madame la journaliste ?

Il y a une phrase qui dit : “Chacun juge selon ses conditions”, et les personnes qui ont fait le reportage présentent la qualité de leur esprit : manipulation, tergiversation, mauvaise foi.
Pourquoi présenter le chamanisme à côté du satanisme ?
Est-ce par hasard ou il y a-t-il quelque chose de sous entendu ?
Est-ce aussi un hasard de présenter à la suite un supposé cas de mort de deux Italiens due a une supposée mauvaise pratique des Indiens sauvages réducteurs de tête ?
Il n'y a rien d'officiel, seulement de la spéculation.
Est-ce cela la sincérité des journalistes ?

Dans mon cas personnel, dans le reportage, voici quelques exemples de “bonne foi” :
il est dit que je demande 2000 euros, cela est vrai, mais il n'est pas signalé que c'est pour faire un voyage dans trois pays : Equateur, Perou, Bolivie pour quinze jours.
Il est dit aussi que je reçois des touristes toute l'année.
Ce n'est pas vrai, ce sont seulement deux fois par an et des durées de cinq jours chez moi.
Il est dit que c'est une drogue violente, les deux femmes disent que ce fut une belle expérience, l'une plus que l'autre.
“Quelle violence, non ?”

Sur les cobayes, avant de les sacrifier on a demandé la permission aux esprits des animaux.
Est-ce qu'en Europe on demande aux animaux la permission de les tuer pour les manger et pour les massacrer dans les arènes ou pour prendre leur peau, etc. ?

A la fin de ma séquence, la journaliste dit “que les deux dames s'en sont bien tirées”.
Il y a un message de peur adressé aux téléspectateurs qui désireraient faire le voyage initiatique, laissant supposé qu'ils n'auront pas la même chance, ils pourraient être tués.

En n'importe quelle activité de la vie, il y a seulement deux réponses : l'amour et son contraire.
Comment avez-vous réagi après avoir observé ce cinéma ?
Avec de la tolérance ou avec de la peur ?
Avec le respect des autres cultures ou le jugement ? a
Avec humilité ou arrogance en croyant que la culture des Indiens est une secte ?

Je voudrais remercier toutes les personnes qui ont vu ce cinéma et qui ont manifesté leur solidarité et principalement qui m'ont encouragé à continuer mon travail pour réveiller encore le chemin de lumière en Europe.
Dans la tendresse de la mère terre et la joie du père soleil.
Atawallpa

Con el permiso y la guia de las 7 direcciones

www.tuwamari.com



Puis le 15 mai aux personnes qui l'ont soutenu.

Bonjour frères et sœurs du chemin de l'esprit.
Je partage avec vous le blog de mon amie Stéphanie, qui m'a connu une seule fois et qui a fait un beau travail sur le cinéma d'enquête exclusive, par amour de la vie et de la vérité. Je lui ai donné en toute confiance tous les mails que la journaliste m'a envoyés, et qui sont la preuve évidente de ses perverses intentions. Merci infiniment Stéphanie, pour me donner l'opportunité de dire ma vérité, car s'il y a vraiment une liberté d'expression, je devrais avoir le droit de donner mon point de vue. Ce serait bien si quelqu'un proposait à un canal de France, par exemple la 5 ARTE qui est un canal sérieux, un projet pour produire un programme de télévision qui donne l' espace aux personnes affectées dans d'autres programmes de la télévision.
Serait-ce possible ?

Merci encore pour les mails d'appui et d'accompagnement reçus par différents amis, amies, stagiaires, voyageurs dans les Andes, mais bizarrement de mes copains et copines chamans, je n'ai pas vu de commentaires sur internet ou sur un autre support, ni reçu aucune note.
En demandant la permission des ancêtres.
Atawallpa


Puis à Stéphanie qui a relayé l'ensemble des échanges avec la cinéaste des reportages sur son blog :

Bonjour à tous,

Je viens de mettre en ligne une note sur l'émission “Chamans, gourous, nouveaux sorciers, nouveaux dangers” qui a été diffusée dimanche dernier sur M6 d'après les informations obtenues par Atawallpa (que je remercie du fond du coeur pour la confiance qu'ils nous offre malgré cet épisode de trahison).
N'hésitez pas à la faire circuler :
annagaloreleblog.blogs-de-voyage.fr/chamans-gourous-nouveaux-sorciers-nouveaux-dangers

Stéphanie Brizard


******


Je reçois aujourd'hui, par des amis proches qui s'intéressent au Reiki, des informations de même teneur pour cet autre sujet de l'émission.
Il est tout à fait normal que je le relaye aussi, dans un souci d'information et de justesse.
Voici donc le message de Nita Mocanu

Chers Amis,

Le 10 Mai 2009 à 22h45, dans le cadre de l'émission Enquête Exclusive, la chaîne de télévision M6 a diffusé un documentaire, dans lequel on a parlé du Reiki, à côté du chamanisme et du satanisme.

Une enquête qui n'a d'exclusif que sa visée manipulatoire. Si le titre choisi “Chamans, gourous : nouveaux sorciers nouveaux dangers” donne le ton, le contenu de ce reportage est un fatras de mensonges délibérés. Un exemple parfait de volonté de nuire et de tromper l'opinion publique.

Les faits :

- Courant Décembre 2008, j'ai été approché par la journaliste Caroline Benarrosh (qui travaille pour la Société Ligne de Mire Production) pour participer à un film intitulé “Quête de soi - quête de sens” qui allait être diffusé sur M6 dans l'émission “Zone Interdite”, vers la fin du mois de Mai 2009.

- La journaliste m'a promis un contrat en règle, avec un “droit de regard” qui devait me permettre de visionner le film avant sa diffusion et de modifier, le cas échéant, les aspects qui ne me convenaient pas. Tout cela d'une façon très amicale, ouverte, pro-techniques complémentaires, mais sans exagérer.

- C'est donc en toute confiance, que j'ai accepté d'être filmé à mon domicile, ainsi que dans la voiture en nous déplaçant vers Bordeaux, pratiquement une journée entière.

- A Bordeaux, la journaliste était attendue par un groupe de praticiens Reiki. Quelques temps avant, ils avaient reçu une autorisation officielle émanant de la mairie de Mérignac pour donner régulièrement des traitements de Reiki à des personnes en difficulté, souvent désignées comme “cas sociaux”. Mais cela ne l'intéressait pas puisque cela ne servait pas son but et Caroline Benarrosh, sans prévenir, n'a pas daigné honorer ce rendez-vous.

- Le lendemain, la journaliste et son cameraman ont filmé a Bordeaux la première journée d'un stage de Reiki I. Il était prévu de filmer les 2 jours, mais dès la fin de la première journée, prétextant que sa société de production lui demandait de rentrer, la journaliste a écourté le tournage. (Elle s'est probablement dit qu'elle avait assez de matériel pour atteindre son but.)

- Caroline Benarrosh est partie de Bordeaux en réitérant la promesse de m'adresser le contrat et de faire parvenir une copie du film à chaque participant au stage.
- Le contrat n'est jamais arrivé.
- Je n'ai jamais eu accès au film et je ne l'ai pas visionné avant qu'il soit diffusé.
- Le 28 Avril, j'ai appris « par hasard » qu'il allait être diffusé début mai et non pas à la fin du mois.
- La présentation du film sur Internet, m'a permis de comprendre qu'en fait d'investigatrice, j'avais eu à faire a une manipulatrice et que le documentaire allait présenter le Reiki (et moi-même) d'une façon intentionnellement diffamatoire, sans respect aucun.
- Tout de suite, j'ai envoyé plusieurs lettres recommandées avec avis de réception à Ligne de Mire production (producteurs, rédacteur en chef, Service juridique, Caroline Benarrosh, etc.) ainsi qu'à M6 (Service juridique, Bernard de la Villardière, Directeur général de la M6, etc.). Dans ces lettres j'ai expliqué la situation et indiqué clairement mon refus catégorique d'apparaître dans ce film.
- Aucun de ces destinataires n'a tenu compte de ma requête.
- Par contre, tous les autres participants, suite à leurs propres lettres, ont eu le visage flouté (au moins ça !).
- Parallèlement, j'ai engagé le Cabinet d'avocats Pierrat de Paris qui a envoyé à Ligne de Mire une “lettre de mise en demeure”. Cette action n'a pas abouti et j'ai appris trop tard qu'il existait des démarches plus efficaces.

Le résultat vous l'avez vu.
(Pour ceux qui ne l'ont pas encore vu : il est encore possible de visionner ce monument de duperie sur :
http://www.m6replay.fr/#/emissions/enquete-exclusive/13100088).

Agglomérat de prises de vue et de phrases extraites de leur contexte, savants mélange de jeux de lumière et de décalage d'images, incitent le téléspectateur à se méfier du Reiki.

Le journalisme d'enquête se caractérise par la durée du travail sur un même sujet, par des recherches approfondies et par un rendu impartial. Une journée de pseudo enquêtes pour expliquer aux téléspectateurs d'une façon intentionnellement déformée ce qu'est le Reiki, porte atteinte à la déontologie du journalisme.

Si la diffusion de ce film a déjà eu des répercussions plus que désagréables dans ma vie ainsi que celle de mes proches dans la vie quotidienne, cette affaire nous laisse entrevoir les dérives de la puissance médiatique.

Mais, ce qui est vraiment grave, c'est qu'on a essayé délibérément de ternir l'image du Reiki.
Des millions de personnes n'ont encore jamais entendu le mot « Reiki » ; le manque de profondeur d'analyse de ce film a eu clairement le but de les dissuader d'approcher le Reiki ou d'en savoir plus sur le sujet par eux-mêmes.

Une invitation à se souvenir que tout ce qui est dit à la radio, montré à la télévision ou écrit dans les journaux ne doit pas être l'objet d'une confiance aveugle.
Ceux qui ont tenté d'utiliser leur pouvoir médiatique pour discréditer le Reiki aux yeux du public ne font que confirmer la nécessité de ces enseignements qui encouragent le libre-arbitre ! Le Reiki incite à faire appel à son propre discernement et à son propre potentiel personnel pour être acteur de sa vie.

Quelques précisions :

- la présentation de la table de massage était la fin d'une phrase bien plus longue qui expliquait les différentes possibilités que les nouveaux praticiens ont pour pratiquer le Reiki chez eux : par terre, sur le lit, le sofa, la table de la salle à manger, acheter des tréteaux et une planche et - finalement - si l'on veut, une table de massage. Hors contexte donc, mais merci pour la publicité !

- titre de businessman : je ne pense pas que ce soit un défaut. Dans ce sens, je suis fier de proposer aux praticiens de Reiki les accessoires et les produits dont ils ont besoin, d'une qualité aussi élevée que possible à des prix aussi bas que possible. On peut faire des affaires d'une façon spirituelle - et c'est ce que j'essaie de faire.

- en ce qui concerne la personne qui a guéri partiellement du cancer :
j'ai en ma possession des copies des documents officiels venant de la part du médecin qui a réalisé les scanners respectifs en septembre 2008 et en décembre 2008 ;
J'ai indiqué clairement aux élèves que cette personne a suivi tous les conseils de son médecin et que, tout en suivant les protocoles de chimiothérapie et les prescriptions médicamenteuses, elle a reçu du Reiki également.
De plus, ce genre d'exemple est toujours accompagné du commentaire : “voici encore un excellent exemple de la collaboration entre l'allopathie et les techniques complémentaires.” Mais, Caroline Benarrosh a retenu uniquement la phrase qui servait son but.
- Ce premier jour de stage, que Ligne de Mire a filmé, a été enregistré en audio par un des participants au stage. Je suis en possession de cet enregistrement, et des copies ont déjà été envoyées à différentes autres personnes et instances. (Tout comme les photocopies venant du Laboratoire qui a réalisé les différents scanners.) Sur cet enregistrement audio on retrouve également la voix de Caroline Benarrosh ; cet enregistrement est la preuve claire de ce qui a été dit et dans quelles circonstances, pendant ce jour de stage à Bordeaux.

Situation actuelle :

- Je suis en train de préparer - assisté par un autre Cabinet d'avocats - la demande de “droit de réponse”. Ce droit de réponse est difficile à obtenir et c'est souvent peu satisfaisant. Mais, cela suscitera peut-être chez les téléspectateurs le désir de découvrir le Reiki par eux-mêmes.

- Il y aura différentes autres actions qui vont être mises en place, en fonction des circonstances.

Tout ce que j'entreprendrai, je le ferai d'une façon parfaitement légale, non violente et non agressive, conformément au Code d'Ethique du Reiki.

Ce que vous pouvez faire :

Si vous pensez que le Reiki mérite que vous preniez le risque de prendre une position, alors faites tout ce que vous pensez bon (et légal) de faire, d'une façon aussi respectueuse que possible.

Et surtout, si vous le souhaitez, vous pouvez vous joindre à toutes les personnes qui envoient déjà du Reiki à distance avec l'intention : « Suite au film sur le Reiki sur la M6, il y a des innombrables effets bénéfiques et positifs, pour le plus grand bien de tout le monde et en harmonie avec l'Univers ! »

Si vous n'avez pas le 2e degré ou si vous n'êtes pas initié(e) au Reiki, mais vous souhaitez vous joindre à nous, vous pouvez utiliser la technique que vous connaissez (prière, visualisation, etc .), toujours pour que le plus grand bien de tout le monde puisse être accompli.

Dans tous les cas :

- le Reiki est une technique énergétique naturelle, non-interventionniste.
- le Reiki est une technique complémentaire, non pas alternative, qui peut accompagner parfaitement toute thérapie ou médecine, quelle que soit sa nature.
- le Reiki ne remplace pas la médecine allopathique. Cela n'a jamais été le but et cela ne sera jamais son but non plus.
- le Reiki vise un apport d'énergie vitale, bénéfique pour toute personne, quelle que soit sa condition. Etant donné que les personnes malades et le personnel soignant ont besoin de beaucoup d'énergie, ces catégories de personnes peuvent utiliser le Reiki en complément pour arriver plus rapidement à un état de mieux-être.
- des recherches ont été faites par des scientifiques et d'autres sont en cours.
- toutes les recherches démontrent que :
le Reiki est totalement inoffensif
il y à une compatibilité parfaite du Reiki avec toute thérapie, naturelle ou pas. Les résultats sont suffisamment probants (notamment sur des animaux) pour que les recherches soient plus poussées par les organismes compétents et intéressés.
- le Reiki n'est pas une religion (ni une secte)
- et cela a été démontré clairement par l'étude réalisée récemment (avril 2009) par les Evêques catholiques aux USA.
- le Reiki n'a jamais été considéré comme une secte. Dans le rapport de MIVILUDES 2007 (c'est le dernier, je crois), le Reiki est présent à deux reprises : page 191, dans les Annexes qui parlent du “Classement des thérapies alternatives par le National Center for Complementary and Alternative Medicine” et page 200 par rapport à l'article L.920-1 du code du travail. Les critères mentionnés sur cette même page 200 montrent clairement que le Reiki ne peut pas être classé comme secte.
- le Reiki est utilisé dans une multitude d'hôpitaux aux USA et en Grande Bretagne (en Grande Bretagne, c'est la Sécurité Sociale même qui embauche des praticiens de Reiki pour travailler dans des hôpitaux).
- la majorité des Mutuelles Suisses remboursent les séances de Reiki.
- tout cela montre clairement que, malgré le fait que le Reiki ne peut pas être expliqué d'une façon intellectuelle en ce moment, il y a des organismes et des instances qui considèrent que ce qui compte avant tout c'est le bien-être des personnes qui en bénéficient.
- Placer l'obéissance aux dogmes, aux convictions, aux intérêts d'un groupe ou d'une personne devant le bien-être des citoyens, relève d'un manque total d'humanisme. Refuser délibérément - pour ces mêmes raisons - une aide potentielle aux personnes qui souffrent relève de « la non-assistance à personne en danger ».

********

Pour information : le dossier Reiki dans les Hôpitaux (mise à disposition gratuitement sur demande) parle de l'utilisation du Reiki dans les Hôpitaux, des recherches dans le domaine du Reiki, des Caisses Maladie suisses qui remboursent les séances de Reiki, etc.
Une mine d'informations au : www.reikiforum.com

************

Merci à tous les amis connus et inconnus pour leur témoignage de soutien et de sympathie.
Si vous avez des suggestions pour moi, s'il vous plaît, n'hésitez pas : reikiforum.secretariat@gmail.com

Avec mes meilleurs souhaits,
Nita

PS : Utilisation libre de ce texte à condition que son intégrité soit respectée.
En cas de doute veuillez en référer au site http://www.reikiforum.com/flash-info.html



Je laisse aux internautes qui ont visionné cette émission, ou qui profiteront de sa présence sur le site de la chaîne M6 telle qu'elle est référencé plus haut, de tirer les conclusions qui s'imposeront à eux et surtout de faire preuve de discernement.

Cette émission se nomme : Enquête Exclusive, elle porte remarquablement son nom puisqu'elle sert à exclure ceux qui réfléchissent par eux-mêmes, ceux qui veulent rester libre de penser et d'agir pour eux-mêmes dans le respect de certaines lois ancestrales et qui ne veulent pas du moule prédéfinit par notre société.
Et pour cela quoi de mieux que de déformer les propos, les expériences que l'on présente, de taxer de sectarisme ce qui ne l'est pas et de diaboliser des voies de recherches et des modes de vie différents.

Nous sommes dans une période de médiatisation de tout, à tout va.
Les écrans de télévision et tous les supports médiatiques déversent chez nous une foule de pseudo-informations en quantité phénoménale. Il devient très difficile devant la masse de rester objectif. Cela est pourtant essentiel, pour notre propre santé, pour notre propre sauvegarde.

Les propos appartiennent à leurs auteurs, je les relaye car je partage leur indignation.

Ce fait divers, en quelque sorte, est particulièrement révélateur des dérives que l'on peut constater quotidiennement dans notre société dite civilisée.
La chasse aux sorcières est plus que jamais relancée.
Gare à celui ou celle qui veut fuir le modèle, la voie imposée.
Il faut nourrir les lobbys pharmaceutiques officiels.
Il faut se conformer au consensus du politiquement, éthiquement, socialement, financièrement correct définit par des personnes qui ne respectent ni les Autres, ni la Justice, ni les Lois (ce sont eux qui les écrivent, les modifient), et encore moins la VIE.

La crise la plus grave est celle d'une société qui part complètement à la dérive.
Sachons garder la tête froide, le sens de ce qui est juste, le respect de soi, des autres et de la Vie.

Je rajoute aujourd'hui, dimanche 24 mai 2009, une lettre ouverte de Christien Nourry à la journaliste qui a filmé le reportage.
Christien Nourry participait à la réunion de chamane de mars 2009 à Cogolin. Vous pouvez télécharger cette lettre au format pdf. lettre Ch. Nourry.pdf

La liberté en passe de devenir un souvenir…

Publié le jeudi 14 mai 2009 (par Dominique)

Cette réflexion est omniprésente dans mon esprit à mesure que les interdictions, les répressions, les limitations de tous ordres s’abattent sur nos conditions de vie au quotidien, dans TOUS les domaines avec une accélération depuis ces deux dernières années en France.

La France, était déclarée : Terre de Liberté, d’Egalité et de Fraternité, Terre des Droits de l’Homme.

Si vous prenez le temps de lire les diverses sources historiques auxquelles nous avons encore accès… (et ce pour combien de temps ?) concernant la Révolution Française de 1789, il est relativement aisé de s’apercevoir que c’était un mouvement savamment orchestré. Un joli mythe, comme tant d’autres…

Je vous laisse le soin de vos investigations, il est tellement facile d’accuser de sectarisme ou de vision déformée quand le choix de lecture ou d’information nous vient… par une tierce personne. Surtout quand on sait que cette tierce personne n’a rien d’un mouton, mais se trouve plutôt dotée d’un véritable esprit critique.

L’esprit critique est mal porté, comme l’aptitude à ne pas tout gober, à refuser de tout accepter sans broncher, et surtout par méconnaissance des tenants et aboutissants.

Le discernement est une capacité qui vous met vite à l’écart du consensus voulu par la société, quand il ne vous met pas sur le banc des accusés, simplement parce que vous énoncez trop haut une vérité que certains voulaient taire.
Le discernement consiste à prendre une information pour ce qu’elle est : une information.
Et ensuite, de poursuivre par soi-même, et de préférence à partir de sources différentes pour les recouper, de véritables investigations pour se former sa propre opinion sur le sujet.
Il est indispensable, aussi, de se poser systématiquement la question : ça rapporte à qui ?

Aujourd’hui, tout ce qui ne vient pas nourrir, sans broncher, la Pieuvre - entendez par là : l’Etat, les dirigeants dans leur ensemble, de tous les Etats confondus -, est rejeté, cassé, démonté, montré du doigt, désigné comme faux, ou pire comme sectaire, et se voit matraqué pour être anéanti par une multitude de lois, de décrets qui finalement font de chaque citoyen un criminel dangereux qui s’ignore.

Aujourd’hui la présomption d’innocence est carrément passée aux oubliettes.
Nous sommes tous coupables.

Je suis inquiète quand je vois comment notre gouvernement fait passer en force, une loi comme celle de l’HADOPI qui est caractéristique d’une société moribonde qui cherche à racler partout, sur tout, dans tous les domaines, des monnaies sonnantes et trébuchantes, tant que les populations en ont encore un peu.

Cette loi s’attaque, comme beaucoup de celles qui fleurissent depuis ces dernières années, toujours au mauvais côté du problème.
En effet, pour rester sur cet exemple d'actualité, si l’industrie du disque audio et vidéo, ne cherchait pas le profit maximum, le problème du téléchargement “pirate” n’existerait même pas.
Car, contrairement à ce que les politiques et les artistes mal informés, ou simplement “vendus” aux politiques, veulent nous faire croire, cette loi n’apportera strictement rien de plus aux artistes. Malheureusement eux ils sont les outils dont se sert l’industrie des loisirs pour faire de l’argent.
Une industrie qui n’a aucun respect pour ces artistes qui sont leur fond de commerce…, oui…, quand même…, sans les artistes, il n’y aurait ni CD audio, ni DVD de films ou de clips musicaux…
La encore ce sont les requins qui en demandent plus !!

Dans cette bataille, ceux qui perdent de l’argent, ce sont uniquement les industries.
Les artistes, quand à eux n’ont rien du tout à y gagner, ils ont surtout énormément à perdre.
Dans une période de récession, de crise économique, les loisirs sont les premiers touchés, les priorités sont la nourriture et le logement. On va à l’essentiel.

Que les industriels du disque ne se méprennent pas. Les personnes qui téléchargent, et grâce à ce procédé, découvrent des artistes que sans cela ils continueraient d’ignorer. De toute façon, ils n’auraient jamais acheté les albums ou les DVD. ILS SONT TROP CHERS, pas accessibles pour leurs moyens !
Cela me rappelle la guerre des années 70 quand sont apparu les supports magnétiques : cassettes audio et vidéo.
Toute cette même industrie a tremblé, crié, demandé des lois… inapplicables, jamais appliquées.

Si l’industrie du cinéma et du disque audio vont mal,
qu’elles s’interrogent en premier lieu sur ce qui fait la désaffection du public.


Quelques pistes de simple bon sens :
Les jeunes n’écoutent plus la musique sur le support cd, puisqu’ils ont tous des Ipods, ou des lecteurs mp3, bien souvent sur leur téléphone portable ! Hors ils sont les premiers consommateurs de musiques et de vidéos-clips.

Beaucoup vont moins fréquemment au cinéma parce que les tarifs sont trop élevés, et que les conditions en salle sont souvent détestables (son beaucoup trop fort, spectateurs bruyants…).
Donc ces industries, en l’état de leur fonctionnement actuel, sont moribondes. Elles ne correspondent plus du tout au fonctionnement de la société qui s’est approprié les nouveaux médias et les nouvelles technologies. La société à évolué, sa demande à changé et les industries s’entêtent à leur proposer des produits du passé… des produits dépassés !
Bien sûr cela demande aux industriels d’investir les sommes accumulées, dans de nouveaux procédés, dans les nouvelles technologies… et oui… depuis qu’on a inventé l’électricité, les bougies de ménage se vendent beaucoup moins bien !

Ce que le citoyen lambda ne voit pas, c’est que tous ces gens qui pondent des lois qui les arrangent, et qui sont uniquement destinées à remplir leur compte en banque, sont au bord de la panique qui prend aux tripes toute espèce vivante en voie d’extinction !!

Si, si, regardez, lisez attentivement, toutes les injonctions, interdictions, limitations de ces 5 dernières années.
C’est du pur racket !
Soyez attentifs à leur nombre. Il est exponentiel !

Tous ces gens qui tiennent les rennes des finances et de l’économie, sont en réalité au bord de la ruine. Les sommes astronomiques qu’ils avancent à grand renfort de zéros par le biais des journaux de la presse écrite comme de la presse médiatique des télévisions et des radios sont purement virtuelles.
Les billets, les monnaies, en masse correspondantes aux chiffres annoncés, n’ont jamais été imprimés, ni frappés !!!
C’est du Monopoly virtuel !

Il suffit de ré-écouter le discours que notre Président adressait le 16 janvier 2009, au personnel des corps diplomatiques.
Allez sur le site de l’Elysée et ÉCOUTEZ ATTENTIVEMENT.
[lire la version textuelle en PDF]
Vous aurez froid dans le dos.
En tout cas moi, j’ai eu très froid !

Il nous menace tout simplement de la mise en place du Nouvel Ordre Mondial.
Ni plus, ni moins.
Alors, quand ensuite sur certaines chaînes de télévision des journalistes se gaussent en disant que cela n’existe pas, que c’est de la pure fiction… c’est GRAVISSIME.

Nous sommes en plein dans la mise en place de ce Nouvel Ordre Mondial, sans être consultés, sans être d’accord.
Jusqu’à quand nous laisserons-nous berner ?

La liberté dans tout ça est un mythe, dont la peau de chagrin à bientôt terminé de se consumer.
Y aura-t-il un réveil ?
Un vrai réveil qui ne soit pas orchestré en sous-main ?

Je vous laisse réfléchir…

Je suis très inquiète quand je vois en novembre 2008, Madame Dominique Voynet, “écologiste” bien connue pour ses prises de positions en faveur d’une société plus ouverte, maire de Montreuil (en région parisienne), a signé un arrêté d’interdiction concernant la conférence prévue à Montreuil, de Jean-Jacques Crèvecoeur, qui se proposait de parler du Dr. Hamer et de ses découvertes concernant le cancer qui l’ont menées à plusieurs reprises en prison pour exercice illégal de la médecine (alors qu’il était médecin !).

Mais, cette médecine-là est à contre-courant des lobbys pharmaceutiques, et de l’industrie de la maladie ; donc elle est sectaire, dangereuse, et réprimée.

Jean-Jacques Crevecoeur, se proposait de montrer le film qu’il a réalisé sur ce médecin comme avant-propos à son intervention : “Seul contre tous”.
C’est le seul documentaire complet en langue française sur le Dr. Hamer et ses découvertes.
Ce film, qui était disponible sur plusieurs sites internet, n’est plus visible qu’à cette adresse : http://leweb2zero.tv/Seul contre tous
Il est en deux parties, dépêchez-vous de le visionner avant qu’il disparaisse totalement !
Simplement pour votre information.
Une autre médecine existe, et elle est muselée.

Cette action rentre parfaitement dans le cadre de la chasse aux sorcières, qui reprend du poil de la bête en ce moment, concernant les approches alternatives de santé, avec une émission diffusée dimanche soir (10/05/2009) et mercredi soir (13/05/2009) sur M6, “Enquête Exclusive” qui mêle chamanisme, Reiki, et satanisme.
On se demande ce que vient faire le satanisme au milieu d'approches alternatives de santé !
Le montage haché, segmenté, tronque une partie du discours des personnes qui se sont prêtées au tournage de l'émission. Cela déforme, modifie, le sens de leurs propos, qui se retrouvent régulièrement hors contexte. C’est assez édifiant.

Vous pouvez visionner l'émission dans son entier en “replay” sur le site de la chaîne :
http://www.m6replay.fr/enquete-exclusive/

Pourquoi systématiquement dénigrer, critiquer, accuser de sectarisme ce qu’on ne connaît pas, ce qu’on ne comprend pas, parce que cela vient d’une autre culture ?
En quoi la notre serait-elle meilleure ?
En quoi détenons nous LA Vérité ?

Nous sommes toujours dans la logique et les exactions de l’Église Catholique et Romaine (Église Cathodique Répressive) sous couvert d’Inquisition !!!
Les siècles passent, les têtes changent, le procédé perdure !

Ce billet n’a d’autre but que de titiller votre curiosité et de vous inviter à regarder, à vous informer par vous-même.
C’est uniquement dans ce réveil de chacun que la société pourra prendre une nouvelle direction.
C’est notre affaire à tous et à chacun.

Ne nous laissons plus endormir par un discours totalement consensuel, servi par toutes les messes des medias confondus.
Ne nous laissons pas déborder par les peurs et les épées de Damoclès que les dirigeants agitent de plus en plus au-dessus de nos têtes.

Ont-ils à ce point oublié les leçons des civilisations passées, des empires éteints ?

Trop de lois, tuent la Loi.
Trop de peurs tuent la Peur.


Ce qui en sort est imprévisible, et ingérable…

Internaute responsable

Publié le mercredi 4 février 2009 (par Dominique)

J'ai écrit, il y a deux ans déjà un billet sur la pollution que représentent les messages et autres chaînes faux, stupides… véhiculés sur internet depuis des années : stop-aux-messages-polluants

Force est de constater qu'il est impossible d'éduquer les gens… surtout s'ils se sentent bien pensants et respectueux de leur environnement. Ce sont eux qui le disent, qui l'affirment même, alors qu'il ne font pas le moindre geste de respect vis à vis de leurs contacts via internet. Ils envoient, font suivre négligemment sans avoir pris un minimum de temps pour vérifier si l'information qu'ils s'apprêtent à envoyer est vraie. Un comble quand même. Les outils de vérification existent. Ils sont faciles d'utilisation et rapides d'accès. Il n'y a pas besoin d'être un as de l'informatique pour les utiliser. Ce sont par ailleurs des personnes qui dans la vie normale, sont tout à fait courtoises, et souvent très respectueuses de leur environnement et de leurs relations.

Est-ce que le fait de se trouver dans un espace virtuel annihile tout à coup tout sens civique… je suis encline à le croire.

Sous prétexte de faire pleurer les âmes sensibles, ou de se donner bonne conscience avec seulement un petit clic, l'internaute moyen se permet de polluer sans vergogne les boites emails de ses amis et relations, et en plus, d'ouvrir tout grand les portes des ordinateurs de ces personnes aux risques de spams et d'infections diverses et variées.

Souvent je pique des crises qui restent totalement incomprises, par des personnes pourtant sensibles, censées, intelligentes, cultivées…

Aussi j'ai hurlé de rire et de satisfaction en lisant la description particulièrement juste de Maliki, un dessinateur inspiré et drôle dont je vous invite à visiter le site www.maliki.com, en commençant par la page qui concerne les emails polluants : www.maliki.com/strip222

Maliki Les chaînes

Un peu excessif… certains jours j'avoue en être au bord de la crise de nerfs… donc très proche des dessins de Maliki.
Pour les internautes qui apprécieront la BD, je mets la planche en téléchargement.
maliki_chaine.zip

Si comme moi vous êtes plus que fatigués par la pollution par négligence de vos boites emails, envoyez la BD de Maliki à vos contacts à chaque fois qu'ils vous en donneront l'occasion !!!

Le courage de dire

Publié le samedi 31 janvier 2009 (par Dominique)

Un ami me signale ce matin un évènement que je trouve extrêmement important :
La retransmission en direct sur internet, de 10h à 18h30, de L'appel des appels.
La journée depuis le 104 rue d'Aubervilliers à Paris aujourd'hui 31 janvier 2009.

Vous pouvez suivre et aussi prendre connaissance du programme sur cette page :
http://karimsarroub.blogs.nouvelobs.com/

Alors que les métiers de la santé, du soin, du travail social, de l’éducation, de la recherche, de la justice, de l’information et de la culture, subissent une attaque sans précédent de la part du gouvernement, des professionnels de ces différents secteurs s'expriment en s'affranchissant de tous partis politiques et de tous syndicats.

Devant les multiples protestations et réactions lancées par dizaines dans le pays, qui pour l'instant n'obtiennent aucun résultat pour stopper la machine à broyer notre société, il est venu à un groupe d'amis et collègues de se mobiliser pour coordonner ces différents mouvements et d’en tirer tout le sens politique.
Le pays réel cherche à se faire entendre à travers les témoignages des professionnels en lutte pour faire émerger des propositions d’actions transversales pour l’avenir.

Si cette initiative rencontre votre adhésion, ils vous proposent :
  • - de signer cet appel en vous rendant sur le site de l'Appel des appels
  • - de le faire signer en le relayant dans tous les cercles et réseaux auxquels vous avez accès.

L'APPEL DES APPELS
Nous, professionnels du soin, du travail social, de l'éducation, de la justice, de l’information et de la culture, attirons l'attention des Pouvoirs Publics et de l'opinion sur les conséquences sociales désastreuses des Réformes hâtivement mises en place ces derniers temps.

À l'Université, à l'École, dans les services de soins et de travail social, dans les milieux de la justice, de l’information et de la culture, la souffrance sociale ne cesse de s'accroître. Elle compromet nos métiers et nos missions.
Au nom d'une idéologie de “l'homme économique”, le Pouvoir défait et recompose nos métiers et nos missions en exposant toujours plus les professionnels et les usagers aux lois “naturelles” du Marché. Cette idéologie s'est révélée catastrophique dans le milieu même des affaires dont elle est issue.
Nous, professionnels du soin, du travail social, de l'éducation, de la justice, de l'information et de la culture, refusons qu'une telle idéologie mette maintenant en “faillite” le soin, le travail social, l'éducation, la justice, l’information et la culture.

Nous appelons à une Coordination Nationale de tous ceux qui refusent cette fatalité à se retrouver le 31 janvier 2009 à Paris.
Le 22 décembre 2008,
Roland Gori et Stefan Chedri

Tous les renseignements et possibilité de signer la pétition :
http://karimsarroub.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/01/28/l-appel-des-appels.html

C'est de notre avenir qu'il s'agit, pas de politique.
Il nous appartient de nous regrouper pour faire entendre notre voix en temps que citoyen conscient de ce qu'il se passe dans notre pays et dans le monde, et de trouver ensemble des solutions pour créer une autre société respectueuse de chacun.

Quand certains meurent de faim d'autres gaspillent…

Publié le mercredi 12 novembre 2008 (par Dominique)

Je viens de lire un article court, mais édifiant, publié le mardi 11 novembre 2008 sur le site canadien canoe.com : Le gaspillage de denrées alimentaires se poursuit

Il vient s'ajouter pour moi à la lecture d'informations concernant le codex alimentarius, une hérésie en plus d'être un véritable crime contre l'humanité et la planète, que sont en train de nous concocter nos ministres des diverses commissions de Bruxelles, et au petit livre lui aussi particulièrement interpelant dont je ne saurai trop vous recommander la lecture : Faire des enfants tue de Michel et Daisy Tarrier.

Faire des enfants

Au delà d'être ce qui pourrait passer pour un simple éloge de la dénatalité, ce pamphlet met le doigt sur la bêtise monumentale de la race humaine, le pire prédateur que cette planète ait jamais porté.
Le “croisser et multiplier” des judéo-chrétiens et autres religions qui n'ont pour seul but que la main mise sur l'ensemble de la population, arrive au bout de son parcours par l'excès de présence humaine.
Trop c'est trop. et oui, la planète a des limites géophysiques, il serait franchement temps de s'en rendre compte, construire des immeubles qui grattent le ciel ne donne pas pour autant des champs à cultiver. La race humaine va s'éteindre car elle n'aura plus rien à manger, à cause du nombre d'une part et d'une extrêmement mauvaise gestion de la terre, d'autre part qui voue l'ensemble de la planète à la désertification et là a famine généralisées.

Cela paraîtra excessif comme toujours.
Je sais la triste fin de Cassandre.
La pauvre ne faisait que dire ce qui était évident et que tous auraient du voir… Ils voyaient sans doute… sauf que les vérités dans la race humaine ne sont jamais bonnes à dire, car ceux qui tirent profit des déviances ne veulent pas que la “populace” soit informée des desseins inavouables qu'on nourrit envers elle pour la manipuler plus aisément.

Il est urgent de briser le tabou de la décroissance démographique, qui est la seule solution au sauvetage de la terre dans son ensemble, la race humaine comprise.
Assurer exclusivement le renouvèlement des générations par les flux migratoires et mettre en place de véritables politiques gouvernementales de dénatalité sont les seules mesures applicables pour assurer le maintient de la vie sur la planète.

Je reproduis ici l'intégralité de l'article de “canoé” en partage car il est particulièrement éloquant.

********************

Un portrait saisissant du gaspillage alimentaire en Europe vient d’être fait par Euranet.
Alors que 920 millions de personnes dans le monde souffrent de sous-nutrition et que le tiers d’entre elles sont des enfants, on apprend que chaque Européen jette chaque année jusqu’à 240 kilos de nourriture à la poubelle, selon l’Institut de gestion des déchets de l’Université agronomique de Vienne.

Jeter autant d’aliments à la poubelle coûte cher. L’habitude de se défaire de denrées puisqu’elles ne sont plus appétissantes, parce qu’elles ont atteint leur date de péremption ou tout simplement parce qu’on a mal évalué ou mal utilisé ce qui avait été acheté à l’épicerie ou au marché, coûte en moyenne à chaque ménage européen 100 euros qui, chaque année, sont ainsi jetés aux ordures.

Gaspilleurs et gaspillés
Les Européens ne nourrissent pas tous autant leurs poubelles. L’enquête d’Euranet révèle que les Britanniques sont plus grands gaspilleurs, et ce, sur la base des chiffres du Waste & Resources Action Programme dont le siège est à Banbury en Angleterre. Premiers gaspilleurs d’Europe, les Britanniques jettent par année près de 20% des denrées alimentaires à la poubelle alors qu’elles sont encore comestibles comparativement aux Autrichiens qui en jettent 12%. Chaque jour, selon des chiffres rapportés par le quotidien britannique The Independent, les Britanniques jettent 220 000 pains, 1,6 million de bananes, 5500 poulets, 5,1 millions de pommes de terre, 660 000 œufs, 1, 2 million de saucisses et 1,3 million de yaourts.

Dans ce tableau du gaspillage de nourriture en Europe, ce sont les produits laitiers et les œufs qui sont les plus jetés (15%), suivis des légumes et du pain (13%), de la viande (12%) et des plats cuisinés (9%).


***********

Je vous laisse apprécier et méditer cette information et je vous invite à aller plus loin dans votre propre prise de conscience par tous les moyens qui sont à votre portée. Nous avons la très grande chance d'être dans un temps particulièrement propice à l'évolution des mentalités comme aux prises de conscience majeures.

Sachons saisir cette chance inespérée de changement radical dans nos habitudes, trouvons la force de lâcher les croyances erronées que nous cautionnons par facilité depuis plus de 2000 ans !!!

Il est temps que chacun prenne conscience que le changement de l'ensemble de la race humaine passe par la prise de conscience individuelle. Nous avons tous la capacité d'agir par la transmission de l'information et les propositions ou suggestions de changements de comportements que nous y associons.

agir c'est :
  1. Faire circuler les informations réelles, même si elles ne font pas plaisir ;
  2. Arrêter de croire ce que racontent votre télévision, votre radio, vos journaux de la presse écrite ;
  3. Arrêter de financer la destruction : consommez bio, local, artisanal ;
  4. Arrêter de faire des enfants que nous ne pourrons pas nourrir et qui seront chômeurs ;
  5. Arrêter d'être spectateur, pour devenir acteur du changement.

Pour votre information un document rassemblant certaines données au format pdf :
codex_alimentarius_infos.pdf

Internet et notre sécurité

Publié le vendredi 31 octobre 2008 (par Dominique)

Je choisi de relayer à mon tour ces informations car elles sont indispensables à une certaine hygiène concernant la circulation des messages sur le net. Je relève trop souvent des négligences dans les envois d'emails que je reçois et il est désagréable de toujours redemander aux relations diverses de respecter des règles très simples et efficaces qui limitent les risques pour tous.

Si nous nous y mettons tous ensemble, cela peut vraiment changer les choses. Il nous appartient de faire la différence. Cela pourrait faire une énorme différence si tous ensemble nous nous impliquons.

Cela concerne la sécurité sur Internet, la nôtre, celle de nos ami(e)s, de tous nos contacts, et même, sans paranoïa, de tous les internautes de la planète. Une minuscule goutte d'eau dans l'ocean Internet, mais goutte à goutte cela peut devenir un raz de marée et changer la donne face aux pirates du net.

La prudence et le civisme peuvent aussi exister dans le monde virtuel.
Il appartient à chaque internaute de le démontrer et de l'agir en permanence.


Quelques consignes pour tous ceux qui sont prêts à faire des efforts pour changer leurs habitudes dans le but de limiter le trafic sur le net. Il atteint depuis quelques mois des sommets totalement anormaux par des encombrements volontairement provoqués par les envois en nombre d'un grand nombre de messages par des internautes qui ne se donnent pas la peine de cacher les adresses des destinataires lors d'envois multiples, ou qui transfèrent tout ou presque, ce qu'ils reçoivent sans faire la moindre vérification sur la validité des informations véhiculées. C'est pourtant indispensable.
Plus que jamais, avec la diffusion massive et extrêmement rapide des documents, il est vital d'exercer en permanence notre discernement.

N'hésitez pas à diffuser largement ces quelques conseils, que d'autres se chargent de faire circuler via leur site internet ou leur blog.

La première chose simple à faire :
Arrêter d'envoyer n'importe quoi à n'importe, en laissant les adresses des destinataires visibles en clair.
Nous recevons tous des messages comportant de longues listes d'adresses bleues laissées dans les e-mails transférés, la notre adresse figure parmi une centaine d'autres, à la disposition des pirates. Transférer, c'est bien, mais il est primordial de supprimer toutes les adresses contenues dans le message avant de transférer à notre tour un courriel.

Comment procéder à ce nettoyage ?
C'est très simple :
Enlevez la liste d'adresses figurant dans le courriel reçu avant de le transférer.
  • a) Ouvrir le message en question, cliquer sur Transférer
  • b) Placer le curseur au tout début de la liste d'adresses à supprimer, faire un clic gauche de souris et le tenir enfoncé tout en faisant glisser votre souris jusqu'à la toute fin de la liste d'adresses et relâcher.
  • c) La liste est en surbrillance, faire suppr sur le clavier.
Une petite manipulation de quelques secondes qui vous évitera beaucoup de problèmes comme à vos destinataires.

Pour ceux et celles qui utilisent le service de courriel Yahoo la procédure est différente:
Pour un transfert, utilisez le bouton faire suivre, cliquez sur la petite flèche accrochée à la droite de ce bouton et choissez comme texte inclus. Le message apparaît alors dans son intégralité et il est possible de supprimer toutes les adresses de la façon décrite en b) et c) du précédent paragraphe, ceci avant d'effectuer le transfert.

Pour faire suivre un courriel à plusieurs personnes
Toutes nos messageries ont le fameux, le plus important, Cci, c'est-à-dire envoyer en Copie conforme invisible. cette action protège vos destinataires car les adresses sont alors invisibles et indisponibles aux pirates, comme aux destinataires… (pour faire apparaître la ligne Cci si vous ne la voyez pas en haut d'un message, cliquez sur Affichage, et sur Tous les en-têtes).

Ne transférez pas tout ce que vous recevez à tout l'ensemble de votre carnet d'adresses.
C'est une question de respect de vos destinataires. Quand vous recevez une information différente de ce qui est habituellement dit, commencez par VÉRIFIER la source, et la véracité de l'information. pour cela il suffit de vous rendant sur des sites dont c'est la vocation : http://secuser.com/outils/antihoax.htm ; ou http://www.hoaxkiller.fr/
Ils permettent de vérifier que le contenu du message n'est pas un hoax (rumeur, ou légende urbaine). Ils ont pour vocation de saturer le net, ça ne marche supérieurement bien. Nous sommes inondés de pétitions de tout genre, avertissements sur des soi-disant e-mails privés transférant des virus, fichiers à supprimer de nos ordinateurs, prières de Ste Chose ou St Truc, images du tsunami, avertissement sur une soi-disant bible des bonnes sœurs, petite fille gravement brûlée dont les parents ont besoin d'argent, etc…
Tous ces documents circulent souvent depuis plusieurs années, et fonctionnent malheureusement toujours aussi bien.

Il est indispensable d'avoir un anti-virus sérieux configuré pour que votre ordinateur procède à des mises à jours automatiques, et faire un scan complet avec l'anti-virus régulièrement.

Dans le doute il peut être judicieux de pratiquer un anti-virus scan en ligne à cette adresse: http://www.secuser.com/outils/index.htm, par exemple, surtout si votre ordinateur ralentit anormalement. Cela peut être le signe d'être infecté par un troyen, ou d'avoir été piraté. Dans ce cas votre ordinateur est peut-être devenu un de centre d'envoi de ces spams qui encombrent le net.

Evitez absolument de cliquer sur n'importe quel lien, d'ouvrir sans discernement n'importe quel message, même s'il semble venir du FBI, de votre banque, ou encore d'un ami mais avec un message inhabituel, ou anormal ou vide.

C'est notre responsabilité vis à vis de tous les autres internautes du monde entier de contrôler nos actions afin de ne pas nous retrouver avec un ordinateur infecté qui en infectera beaucoup d'autres involontairement par inconscience.

Ces quelques mesures de simple bon sens, si vous les appliquez peuvent grandement à diminuer les risques de virus. Plus nombreux seront les internautes responsables, moins les pirates nous envahirons de virus, de vers, de troyens, et de spams (courriels non sollicités), etc.

Conserver un bon service demande quelques contraintes à chacun.
Sans le respect des quelques règles mentionnées plus haut, nous finirons par payer beaucoup plus cher les fournisseurs d'accès à Internet, les hébergeurs, et il faudra aussi un jour oublier la gratuité pour les autres services divers du net.

Merci à tous ceux qui feront voyager ce fichier concocté à partir de données trouvées sur le net, la source est anonyme, le mien provient de : www.lespasseurs.com.

Je vous invite à en conservez un exemplaire à portée de main pour la prochaine fois que vous recevrez un courriel avec les adresses visibles des autres destinataires, ou un transfert non nettoyé de toutes les adresses par où ce courriel est passé avant d'arriver dans votre boîte de réception.

Bon surf à tous…

Mandat contre Ghislaine Lanctôt

Publié le mercredi 12 mars 2008 (par Dominique)

Ghislaine Lanctôt, ancienne femme médecin québécoise est connue dans son pays comme en France pour avoir dénoncé les fraudes et crimes de la Mafia médicale dans les années 1995.

Ghislaine Lanctôt
Ghislaine Lanctôt


Son ouvrage majeur : livre “La mafia médicale” a servi à révéler les dangers des vaccins, des produits pharmaceutiques et aussi le degré de collusion entre le corps médical et l'économie pharmaceutique.


la Mafia médicale


Nous sommes tous concernés par les informations que Ghislaine Lanctôt a mises depuis plus de dix années à notre disposition.
Chacun est libre de son choix de vie, de son regard sur le monde dans lequel il vit, et de son degré de collaboration avec le système dans lequel il est immergé.

L'intérêt est de voir une personne qui ne triche pas avec ses convictions et ce qu'elle est, et, qui de ce fait doit faire face à la société qui, elle, souhaite que tous les “citoyens” obéissent aux règles établies.

Vous pouvez écouter l'entrevue radiophonique que Madame Lanctôt a donnée à l'émission de Paul Arcand, vendredi matin, le poste de radio le plus écouté au Québec : www.dkpod.com/

Je laisserai donc la parole à Ghislaine Lanctôt, l'information directe subit moins d'interprétations.

Vous pouvez aussi lire en ligne le communiqué de presse que Madame Lanctôt a rédigé pour l'intérêt public: www.jemesouviensdequijesuis.com/presse.pdf
Il est téléchargeable sur ce blog à partir de ce lien :
lanctot_presse.pdf

Le voici dans son intégralité :


COMMUNIQUÉ DE PRESSE D’INTÉRÊT PUBLIC

__________________________________________
MANDAT D’ARRESTATION À GRANBY
ERREUR SUR LA PERSONNE
__________________________________________

Un mandat d’arrestation a été prononcé le 3 mars 2008 pour défaut de comparaître, malgré une erreur sur la personne.
En effet, en date du 4 juin 2007, le procureur général du Canada a été avisé par lettre que le nom de LANCTÔT, GHISLAINE entité légale qu’il avait constitué par un certificat de naissance ne faisait plus preuve de l’identité de l’être humain qui lui avait servi de représentante auparavant.

Le 6 juin 2007, l’Agence du revenu du Canada a fait signifier une sommation à la corporation LANCTÔT, Ghislaine, création et propriété du gouvernement, de comparaître le 18 juin 2007 en cour du Québec de Granby pour répondre à sept chefs d’accusation de la Loi de l’impôt sur le revenu pour omission de produire des déclarations de revenus des particuliers, et ce malgré le fait que les procureurs généraux du Québec et du Canada aient été avisés au préalable qu’il n’y avait plus de répondante pour cette entité légale. (sommation 455 73-000295-074) Le procureur mandaté par l’Agence du revenu est Me Serge Champoux.

Le 18 juin 2007, une visite de courtoisie a été faite pour informer le juge Donald Bissonnette qu’il n’y avait plus de représentante pour la corporation LANCTÔT, Ghislaine. Malgré l’avis donné au Tribunal, un plaidoyer de non culpabilité fut enregistré au procès-verbal, sans tenir compte du refus d’adhésion à l’entité juridique. La cour a reporté la cause au 17 juillet 2007, pro-forma.

Le 16 juillet 2007, la juge Marie-Josée Ménard décida de fixer le procès le 6 septembre 2007, à la même cour.
Le 6 septembre 2007, l’entité juridique LANCTÔT, Ghislaine a été condamnée sur tous les chefs, par la juge Marie-Josée Ménard, à payer une amende de 1000$ par chef pour un total de 7000$. Une ordonnance lui a aussi été émise de produire des déclarations de revenus, dans les 30 jours.

Le 30 janvier 2008, une nouvelle accusation a été portée contre l’entité juridique LANCTÔT, Ghislaine pour ne pas avoir produit les déclarations de revenus dans les 30 jours. La comparution a été fixée au 3 mars 2008 au Palais de Justice de Granby. (sommation 460 73-000190-085) Le procureur ad hoc est Me Serge Champoux.

Le 3 mars 2008, vu l’absence de l’ancienne représentante de la corporation LANCTÔT, Ghislaine, un mandat d’arrestation a été ordonné contre cette corporation pour défaut de comparaître.

OR, IL N’Y A PLUS DE LIEN ENTRE LA CORPORATION LANCTÔT, GHISLAINE ET L’ÊTRE HUMAIN AVEC UN CORPS, UNE ÂME ET UN ESPRIT.

_________________________________________________________
Pour plus de détails, visiter le site www.jemesouviensdequijesuis.com
_________________________________________________________
QUE SE PASSE-T-IL ?

Est-ce une question d’argent ?
Non, c’est une question de conscience.
Depuis des années, je, Ghis, être souverain avec un corps, une âme, un esprit, renonce à tous les privilèges accordés par le gouvernement (assurance-maladie, permis de conduire, Régie des rentes, pension de vieillesse, fonds de retraite, compte de banque, cartes de crédits, etc.) pour ne pas être liée par les obligations qui s’ensuivent et qui vont à l’encontre de ma conscience.

Jusqu’en 1994, j’ai accepté de payer les impôts pour l’entité fictive appelée “contribuable”, une corporation que le gouvernement a créée, qui lui appartient et qui porte le nom de LANCTÔT, GHISLAINE. Je croyais contribuer ainsi au bien public et je le faisais avec entrain.

Que s’est-il passé pour que je stoppe complètement cette pratique en 1995 ?

J’imagine les motifs probables que vous pouvez évoquer pour telle décision : finances, rébellion, négligence, oubli…
Ce n’est rien de cela.
C’est par obéissance à mon âme&conscience que j’ai pris cette décision, depuis que je sais que :
  1. Les impôts ne servent pas au bien public. Ils vont directement dans les coffres des banquiers internationaux - propriétaires de la Banque du Canada - qui les utilisent pour financer les armes et les guerres, entre autres.
  2. La Banque du Canada n’appartient pas au Canada. Elle est un cartel de banques privées internationales qui créent la monnaie canadienne. Ce pouvoir de création de la monnaie était exclusif au gouvernement canadien. Il l’a cédé à la Banque du Canada en 1913. Depuis lors, le gouvernement emprunte (avec intérêt composé) de l’argent qu’il pouvait créer lui-même, sans coûts. C’est ainsi qu’une dette s’est constituée et que le peuple, les “contribuables” donnés en garantie, se saignent à blanc pour en payer uniquement les intérêts.
  3. Les services fournis par le gouvernement ne sont pas payés par les impôts. Ils sont financés à même de nouveaux emprunts encourus régulièrement. D’où la croissance constante de l’inflation et de la dette - capital et intérêts -.
  4. La dette est fictive, virtuelle. C’est une fausse dette. Aucun argent n’a été prêté par les banquiers propriétaires de la Banque du Canada. Ce sont des écritures sans aucune réserve qui sont enregistrées et utilisées. C’est de l’argent fictif, créé à partir de rien. Il n’y a pas de vraie dette !
  5. Les impôts sont à contribution volontaire pour les particuliers. Il n’y a pas de loi qui impose aux femmes et aux hommes vivants - des êtres humains en chair et en os - de payer l’impôt sur leurs revenus. Seules les corporations - des personnes fictives - sont tenues de payer l’impôt sur leurs profits (revenus moins dépenses).

EN PAYANT LES IMPÔTS :
  • Je me fais complice de tromperie et escroquerie publiques.
  • Je participe au financement des guerres et génocides dans le monde. Les Principes de Nuremberg n’interdisent-ils pas toute forme de collaboration, directe ou indirecte, avec un “crime contre la paix, un crime de guerre, un crime contre l’humanité ” ?
  • J’endosse la dépossession des petits par les gros, je crée l’injustice sociale.

Devant ce constat, mon âme m’interdit formellement de contribuer aux impôts.
D’ailleurs, même chez les autorités, le message est ambivalent quant au comportement à adopter. C’est établi, il faut toujours obéir aveuglément aux ordres des autorités. Sauf que, parfois, il faut obéir à sa conscience plutôt qu’aux ordres des autorités. C’est ainsi qu’on a vu les autorités :
  • condamner les chefs nazis à Nuremberg, ainsi que Papon en France, parce qu’ils avaient obéi aux ordres des autorités et non à leur conscience;
  • récompenser le général Roméo Dallaire après qu’il eut obéi à sa conscience et non aux ordres des autorités de l’ONU.
Il existe “une loi supérieure, la loi de Dieu, qui ordonne d’obéir à sa conscience”, ont déclaré les autorités à Nuremberg.
Je suis consciente de la perturbation qu’occasionne, pour les systèmes établis, l’obéissance à mon âme & conscience. Peu importe le prix à payer, je demeure fidèle à mon âme & conscience. C’est elle qui gère ma vie et je lui ai donné carte blanche.
Quelle que soit l’issue de cette aventure, je me réjouis de contribuer à l’évolution de la conscience humaine.
Après tout, n’est-ce pas pour cela que je suis sur terre ?!

Ghis
À suivre !

Si vous souhaitez être informés au fur et à mesure des évènements :
info@jemesouviensdequijesuis.com