Regards

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Comprendre l'effondrement possible du système financier

Publié le lundi 3 août 2015 (par Dominique)

Je vous invite à écouter attentivement les propos de Martin Armstrong, analyste et conseiller financier célèbre dans les années 80 et 90 qui annonce depuis longtemps avec une extrême précision les grandes crises actuelles.

Jeté en prison en 1999, officiellement pour fraude… cela rappelle l'affaire Kerviel…, il a accordé un entretien à la chaîne de télévision allemande ZDF, le 24 avril 2015 dont voici un extrait :



Un film : “L'oracle” qui raconte sa vie, sortira le 16 septembre prochain juste avant, selon lui, un krach destructeur.
Il sera certainement très instructif d'aller le voir !!!

Les gouvernements se moquent des populations

Publié le lundi 30 décembre 2013 (par Dominique)

C'est connu de beaucoup de citoyens.
Ce n'est pas suffisamment dit, ni aussi clairement.

Le député européen, Godfrey Bloom (député européen du Parti pour l’Indépendance du Royaume-Uni (UKIP). Parti populiste anglais qui présente des similitudes avec le Front national, mais ne souhaite pas former un groupe au Parlement européen avec lui.), a résumé, le 21 novembre dernier à Strasbourg, les fonctionnements financiers inacceptables des pays européens de manière remarquable en 1 minute 24 secondes.

Tout y est.
Tout est juste.
Rien a ajouter.
Savourez à sa juste valeur.
FAITES CIRCULER !
Il est temps que cette mascarade s'arrête
dans les plus brefs délais.
Il est temps que les populations
revendiquent leur souveraineté !!



Traduction de ce discours issue de rue.89.com :
“Eh bien, monsieur le Président. Il me vient une citation du grand philosophe américain Murray Rothbard qui dit : “l’Etat est une institution de voleurs”. A l’extrême. L’imposition est simplement un système dans lequel les politiciens et les bureaucrates volent l’argent de leurs citoyens, pour le dilapider de la plus honteuse des façons. Cet endroit n’est pas une exception. C’est fascinant et je me demande comment vous arrivez à garder votre sérieux en parlant d’évasion fiscale.

La Commission et les bureaucrates de la Commission ne paient pas d’impôts. Vous n’êtes pas assujettis à l’impôt au même titre que les citoyens. Vous avez toutes sortes d’avantages. Taux d’imposition convertis, plafond d’impôt sur la grande fortune, retraites non imposables. Vous êtes les champions d’Europe de l’évasion fiscale et pourtant, vous êtes là, à donner des leçons. Mais bon, les gens de l’Union européenne ont compris le message.

Vous allez bientôt vous rendre compte que les eurosceptiques vont se faire de plus en plus nombreux, en juin prochain. Et plus grave, quand les gens se seront rendu compte de qui vous êtes, il ne leur faudra pas beaucoup de temps pour prendre cette Chambre d’assaut et vous pendre.”


Hervé Juvin, vision et analyse de l'état économique de la France en 2013

Publié le mercredi 26 juin 2013 (par Dominique)

Hervé Juvin, vision et analyse de l'état économique de la France Hervé Juvin, essayiste et économiste, est Président d'Eurogroup Institute et Chroniqueur de RealPolitik.tv.

En 2010 il a publié : Le renversement du monde : politique de la crise, en 2010 chez Gallimard, dans lequel il explore le concept de “détaxation de proximité”.

J'avais trouvé et référencé une rencontre d'une heure trouvée sur prorussia.tv, une chaine TV présente sur la toile qui est une voix française depuis la Russie, il y faisaitt une analyse particulièrement pertinente de l'état dramatique dans lequel se trouve notre beau pays actuellement.

Malheureusement cette vidéo à disparu.

J'ai trouvé en remplacement cette vidéo d'une conférence d'Hervé Juvin sur le même sujet :



Je vous invite à l'écouter très attentivement pour votre information.

La fin de l'Euro

Publié le lundi 12 décembre 2011 (par Dominique)

Une explication claire, simple sans être simpliste de la situation dramatique de la monnaie unique européenne avec ses conséquences sur l'économie des pays et l'accroissement des difficultés des populations des pays de l'Europe par Charles Gave qui répondait aux questions le 6 décembre 2011 sur BFM Business.


Note :
Cette vidéo n'ayant pas vocation a être accessible éternellement, vous pouvez retrouver d'autres interventions de Charles Gave, plus récentes, sur YouTube, ainsi qu'une sélections de ses ouvrages sur Amazon.

La dette pour les nuls !!

Publié le jeudi 3 novembre 2011 (par Dominique)

Cette petite vidéo très claire, très précise, et très facile à comprendre permettra à ceux qui se sentent dépassés par toutes les très doctes explications qui nous sont régulièrement assénées par les media sur les ondes et dans les journaux sur la fameuse DETTE, de mieux se repérer dans le labyrinthe des finances publiques !!


Comprendre la dette publique en quelques minutes.


Un petit ajout humoristique qui donnera peut-être des idées…
à ceux qui veulent vraiment changer l'état de fait
que vivent TOUTES les populations dites “civilisées” de la planète
.

Petite comparaison entre deux démocraties (ou du moins déclarées comme telles…) :
États-Unis : 300 millions d'habitants, 100 sénateurs et 435 représentants
France : 60 millions d'habitants, 350 sénateurs et 577 députés.

Sans commentaire.
Les différences sautent aux yeux.
Cela n'a rien de drôle car leurs salaires, émoluments, défraiements
sont prélevés sur l'argent public
qui provient de tous les impôts et taxes que nous payons TOUS… !!


Faisons un calcul rapide :
577 députes,
350 sénateurs,
30 ministres et secrétaires d'état.

En diminuant le salaire de chacun, de seulement 1.000 €,
cela représenterait une économie de 957.000 € chaque mois.
Et donc pour une année : 957.000 € X 12 = 11.484.000 €
Dans ce tout petit geste, le pays économise plus de 11 millions d'euros,
mieux que toutes les pseudo-propositions de tous nos dirigeants de droite et de gauche confondus,
et de quoi éponger certaines dettes… NON ?

N'HÉSITEZ PAS A FAIRE TOURNER CE PETIT CALCUL DANS TOUTE LA FRANCE…

Comprendre le fonctionnement des banques et des états

Publié le dimanche 11 septembre 2011 (par Dominique)

Il est actuellement très difficile de comprendre ce qui se passe sur le plan mondial, qu’il s’agisse de toutes ces guerres financées à grand renfort de dollars qui font tellement défaut aux nations comme les États-Unis, la France ou l’Angleterre, des fameuses dettes des états, des soi-disant problèmes des banques…

Ceci est dû :
1) à la désinformation organisée par les états via les medias télévisuels, radiophoniques ou de la presse écrite ;
2) à la difficulté de trouver de véritables sources d’information.

Voici quelques pistes d’informations claires pour nourrir notre réflexion.

En premier lieu les conférences de l’économiste et aussi enseignant en économie-gestion et droit fiscal, Etienne Chouard. Une grande partie de ses conférences sont accessibles très facilement sur internet que ce soit sur Culture Libre ou Dailymotion ou encore Youtube.
Il suffit de lancer sur les différents sites une recherche avec le nom du conférencier. Vous pourrez les télécharger très facilement.

Je vous propose à titre d'exemple cette conférence sur la création monétaire faite à Marseille qui a l’avantage d’expliquer clairement le fonctionnement des banques et des monnaies :


Étienne Chouard - conférence sur la création… par culture-libre


Il a écrit :
On ne reprendra pas la création monétaire aux banquiers sans le tirage au sort,
tant qu'on sera dans le régime de l'élection,
tant qu'on fera du suffrage universel une vache sacrée(…)
L'élection permet aux riches d'acheter le pouvoir.”
(Etienne CHOUARD économiste)


En complément la conférence d’Alain Soral à Marseille le 27 février 2011, journaliste et essayiste, auteur de l'ouvrage “Comprendre l’Empire”, il rencontre la communauté arabo-berbère dans les quartiers Nord de Marseille et tente d'apporter un discours pacifique :


1ère partie :

Alain Soral - Marseille - Partie 1 par ERTV

2ème partie :

Alain Soral + LLP - Marseille - partie 2 par ERTV


Vous les trouverez facilement, elles aussi sur Dailymotion

Ces vidéos sont un peu longues, mais les problèmes et mécanismes évoqués sont complexes et mis en œuvre depuis des décennies.

Vous pouvez facilement les télécharger depuis ce blog ou bien depuis les sites d’origine indiqués.

Bonnes conférences.

Top 5 des endroits OÙ IL NE faudra PAS se trouver lorsque le dollar s’effondrera

Publié le lundi 27 juin 2011 (par Dominique)

J'ai eu connaissance de ce texte en anglais à partir du site où il a été déposé : theintelhub.com

Une première traduction a été proposée sur le site des passeurs.
Elle comportait des passages inexacts et des parties peu incompréhensibles car il s'agit d'une traduction en partie automatique, édité par Valérie.

Voici ma proposition de traduction :

L’effondrement du dollar sera l’événement le plus important dans l’histoire de l’humanité. Ce sera le premier événement qui va toucher chaque personne vivant dans le monde. Toute activité humaine est contrôlée par l’argent. Notre richesse, notre travail, notre nourriture, notre gouvernement, même dans nos relations sont affectées par l’argent.

Aucune monnaie dans l’histoire de l’humanité n’a jamais eu d’impact aussi majeur que le dollar. Il s’agit de la monnaie mondiale de facto. Tous les autres effondrements de devises feront pale figure en comparaison de celle qui arrive. Toutes les autres crises monétaires ont été régionales et il y avait d’autres monnaies sur lesquelles les gens pouvaient se rattraper.

Cet effondrement sera mondial et il va faire baisser non seulement le dollar, mais toutes les autres devises d’ÉTAT, car elles ne sont pas fondamentalement différentes. L’effondrement des monnaies conduira à l’effondrement de tous les actifs papier. Les répercussions auront des résultats incroyables dans le monde entier. (Lire le Silver Bullet et le Bouclier d’Argent pour vous protéger de cet effondrement).

Merci à la mondialisation et aux calmars géants vampires de l’empire anglo-américain, le dollar est la monnaie de réserve mondiale. Il soutient l’économie mondiale dans le règlement des échanges extérieurs, le plus important du commerce de Petro Dollar. Cet argent est recyclé par la City de Londres (ne pas confondre avec Londres) et New York.

Ce carburant alimente nos entreprises vampires qui acquièrent et récoltent les richesses du monde. Les puissants des sociétés suppriment les actifs RÉELS comme les ressources naturelles et le travail pour se constituer d’énormes profits. Ce fasciste, étatiste, modèle collectiviste fournit l’argent dans l’économie afin de financer un gouvernement fédéral sans cesse en croissance.

Ce gouvernement grandit ensuite enrichissant de plus en plus ses sbires employés au contrôle de leurs concitoyens. Enfin, pour boucler la boucle, le gouvernement contrôle ensuite d’autres nations, à travers le Complexe Militaro-Industriel.

Ce cycle sera coupé lorsque l’effondrement mathématique et inévitable de la valeur du dollar se produira. Pour que notre dette-argent fonctionne nous devons augmenter la dette chaque année au-delà de la dette ET Les intérêts courus de l’année précédente ou nous allons entrer dans une spirale mortelle déflationnaire. Lorsque la dette est créée, l’argent est créé. Lorsque la dette est remboursée, l’argent est détruit. Il n’y en a jamais suffisamment pour rembourser la dette, car il n’y aurait pas un dollar en circulation.

Nous sommes à un point où soit nous faisons défaut sur la dette, volontairement ou involontairement, soit nous continuons de créer plus d’argent/dette pour maintenir le cycle. Le problème c’est que si vous ne comprenez rien à l’intérêt composé, nous atteignons le moment où plus il y a de dette engagée, moins elle est efficace ce qui conduit à l’hyperinflation.

Il n’y a que deux acteurs nécessaires à cette hyperinflation, le prêteur de dernier ressort, la Fed [Réserve Fédérale - NdT], et le dépenseur de dernier recours, le gouvernement. Ces deux peuvent, et vont, faire sauter le système. Je crois qu’ils vont attendre jusqu’à la prochaine crise et le parfum de la dépression déflationniste avant de tirer sur les presses à imprimer. Cette crise est à venir très bientôt à la fin de cet été ou en automne. Les mesures d’urgences économiques sont usées.

Le fait est qu’AUCUN des problèmes sous-jacents qui ont causé la crise de 2008 n’ont été résolus. La seule chose qui se soit passée est que, plus que des problèmes d’entreprise, nous avons maintenant des problèmes nationaux. Dans ce film, la Grèce va jouer le rôle de la banque Lehman Brothers et les États-Unis joueront le rôle de l’AIG.

Le problème est qu’il n’y a pas moyen de se débarrasser de ce boulet d’un coup de pied et l’envoyer plus loin et il n’y a pas un gouvernement au monde pour absorber la dette, pour l’instant… (Problème, Réaction, Solution).

Donc cela me conduit au Top 5 des endroits ou ne pas se trouver lorsque le dollar s’effondrera :

1. Israël – Cette plage anglo-américaine dans le Moyen-Orient a d’abord été conçue par la famille la plus puissante du monde, les Rothschild, en 1917. La Déclaration Balfour avait dit qu’il y aurait une Israël Sioniste des années avant la Deuxième Guerre mondiale et la création éventuelle d’Israël.

Israël n’a pas été un bon voisin envers les pays musulmans et a toujours eu les deux plus gros agresseurs du bloc dans son dos. Quand le dollar s’effondrera, les États-Unis auront beaucoup trop de travail sur le plan national et international pour s’inquiéter d’un si petit morceau de terre non-stratégique.

Cela fragilisera l’Israël à un moment où les tensions seront élevées. Cette bande de terre désertique très étroite ne sera pas en mesure de résister à la réalité économique, d’importer sa nourriture et son carburant et sera entouré de musulmans.

2. La Californie du Sud – La terre des fruits et des noix verra Los Angeles devenir un champ de bataille. 20 millions de personnes entassées dans une zone sans eau et sans nourriture saine, à proximité d’un état où circule la drogue, n’augure rien de bon. Juché au sommet de l’immense disparité des richesses et sa proximité avec un état où la drogue circule massivement, n’augure rien de bon.

Nous avons vu les émeutes de Rodney King, que se passera-t-il lorsque le dollar sera détruit et la nourriture et l’essence n’arriveront plus dans cette zone. Les gens seront désespérés et commettront des actes insensés, surtout quand on sait qu’une énorme proportion de ses citoyens est sous antidépresseurs.

Si la nourriture et le carburant ne peuvent plus entrer, que dire du Zolfot [un anti-dépresseur - NdT] ? À une époque où le monde des gens s’effondre, il leur manquera la capacité de faire face à ce nouveau paradigme. Si les gens se lancent dans un sevrage trop rapide de ces médicaments, ils souffriront de psychoses et vous aurez des milliers de fusillades ou de suicides.

3. Angleterre – The Land of Big Brother et l’ancien Empire d’esclaves mondial et du commerce de la drogue va souffrir fortement. La suffisance et le mépris de l’Élite britannique pour les gens du peuple ne fonctionnera plus lorsque la population Britannique explosera.

L’acteur humain se sacrifiera et s’unira à un ennemi étranger, mais pas si l’ennemi a toujours été l’Élite. L’empire anglo-américain peut lancer une autre fausse bannière pour distraire sa population sur un autre Emmanuel Goldstein, comme en 1984, mais je sens que cet effondrement va se produire avant qu’ils ne le fassent.

Cela dirigerait tous les regards vers l’élite britannique comme étant la seule responsable de cette catastrophe. Nous avons vu des émeutes massives pour les matchs de football avec les hooligans. Qu’est-ce qui va se passer quand cette île ne sera plus approvisionnée en nourriture et en carburant ?

4. New York City – Une autre grande zone urbaine vivant richement sur le dos du cochon-dollar. J’ai quitté la région de NYC en 2008. Il y a peu de doute que toutes les richesses de New York, New Jersey et du Connecticut proviennent de la bonne santé de Wall Street.

L’épargne et les investissements de toute la nation et d’une grande partie du monde coulent à travers ce flux de capitaux financiers. Alors que le monde se réveille à la fraude financière massive, ceci conduira à la destruction du capital, comme nous ne l’avons jamais vu auparavant. Ceci aura des effets considérables sur l’économie régionale si bien que soudain les gens qui roulent en Mercedes, se demanderont d’où viendra leur prochain repas.

5. Washington – L’effondrement politique du gouvernement fédéral fera des ravages sur l’énorme inflation de l’économique locale. Alors que de plus en plus d’états jugent nécessaire d’affirmer leur contrôle naturel, le gouvernement fédéral perdra brutalement pouvoir et importance alors que le monde entier souffre d’un ouragan global du style de “Katrina”.

L’argent qu’ils ont crée et dépensé, deviendra inutile et les retraites des sbires du gouvernement vont s’évaporer. N’ayant plus les millions qu’ils ont eu la capacité autrefois de forcer les autres à leur envoyer, ils apprendront que le pouvoir réel a toujours été au niveau le plus local.

La décentralisation massive sera la réponse à la mondialisation devenue folle. Les familles et les communautés locales renonceront à envoyer argent et puissance hors de leur communauté, car ils devront se soucier de leur prochain repas et de se garder au chaud.

“Vous ne pouvez ignorer la réalité, mais vous ne pouvez pas ignorer les conséquences d’ignorer la réalité.” Ayn Rand.

Pour résumer, ces zones qui ont vécu grassement sur le dos du cochon dans le paradigme du dollar, seront probablement les pires endroits où vivre quand le dollar s’effondrera. Beaucoup d’entre vous jugeront cet article comme ayant très peu d’intérêt, mais soyez assurés que cet effondrement du dollar arrive.

C’est une fatalité mathématique. Il ne sera pas aussi facile de nous dépatouiller de cet effondrement, comme nous l’avons fait en 2008 quand il s’agissait d’un problème d’entreprise.

Cette fois, c’est un problème national et mondial. Le schéma global de Ponzi est à court de gaz avec le déclin démographique, alors que l’abondance de pétrole bon marché diminue, et que les puissances hégémoniques s’étiolent. Cela arrive à un moment où nous atteignons la phase exponentielle ou l’effondrement de notre argent.

La Force Irrésistible du Paradoxe dit :
“Que se passe-t-il lorsque qu’une force irrépressible rencontre un objet immuable ?”
Nous sommes sur le point de le savoir, quand l’argent infini frappe un monde très limité.


Petit historique du dollar

Publié le jeudi 16 décembre 2010 (par Dominique)

Pour votre information, en cette fin d'année 2010, où nous voyons se profiler de grands changements de société pour les années à venir, je vous propose ce petit historique de la monnaie qui jusqu'ici était une référence.

one Dollar
Billet de Un Dollar US

Ces dernières années le dollars à connu des hauts et des bas, au rythme de ceux de la société et de l'économie américaine.

Le dollar, ratifié par la Confédération en 1785, est convertible en or par n'importe quel citoyen qui va à la banque centrale.
Le Gold Exchange Standard (étalon de change dollar-or) est ratifié par les accords de Gênes en 1922.
En 1933 Roosevelt suspend la convertibilité du dollar en or pour les Américains.

En 1944, les accords de Bretton Woods consacrent le dollar comme monnaie de réserve internationale, convertible en or mais seulement entre pays.

De 1960 à 1971, les USA impriment 10 fois plus de papier qu'ils n'ont d'or à cause de la guerre du Vietnam, ce qui génère un très GRAVE PROBLÈME. Dans ce même temps les USA empêchent la valeur de l'or de monter.
En 1966 le Général De Gaulle est le seul à oser envoyer des bateaux aux USA remplis de dollars pour ramener les lingots à la France.
Puis surviennent les évènements de Mai 1968… Le Général De Gaulle quitte le gouvernement de la France en 1969 !

Le 15 août 1971, les USA étant en danger de banqueroute, Richard Nixon décide du jour au lendemain que le dollar n'est plus convertible en or pour quelque pays que ce soit.
L'année 1972 est une année noire inflationniste. Le système financier mondial bat de l'aile à cause du décrochage or qui garantissait l'équilibre.
Le 13 février 1973, le dollars est fortement dévalué. LES USA SONT A NOUVEAU EN DANGER.
Du 6 au 24 octobre 1973, c'est la guerre soudaine du Kippour !!
Le 16 octobre 1973, en pleine guerre du Kippour, les pays arabes membres de l'OPEP, organisme manipulé par la CIA, DÉCIDE QUE TOUT PÉTROLE DOIT ÊTRE PAYE EN DOLLARS US, et ils montent les prix, auquel ils ajoutent un embargo sur les pays qui soutiennent Israël.
LE DOLLAR EST SAUVÉ…
LE MONDE ENTIER DOIT EN ACHETER DES BILLIARDS.
LES USA SONT AUSSI SAUVÉS.


1990, Saddam Hussein endetté à cause de sa guerre avec l'IRAN, envahit le Koweit avec la promesse que les USA seront neutres !
1991, Guerre du Golfe, le prix du brut s'envole, le monde entier achète du dollar par billards pour payer.
1992, l'Irak est détruit, le pétrole a son sommet, le dollar s'achète comme par miracle.
Les USA empêchent toujours l'or de monter.
Krach mondial de mars 2000, Bulle Internet.
Le dollar se déprécie.

2001 Sadamm Hussein ne veut plus être payé en dollars pour son pétrole car la monnaie américaine est trop faible.
Cette année marque aussi un pic de l'or, avec une montée progressive de sa valeur.
Les USA n'ont plus d'argent pour acheter le pétrole sur le marché à cause du système qu'ils ont mis en place.
11 sept 2001, le World Trade Center est détruit par un ancien agent de la CIA, Oussama Ben Laden. Il est suivi d'un Krach boursier le 12 septembre 2001.
1er janvier 2002 mise en circulation de la monnaie européenne unique : l'EURO.

2002 se passe mal, à nouveau les USA sont en danger de banqueroute.
2003 les USA envahissent l'IRAK, sous un faux prétexte, et violent même les règles de leur propre ONU installé à New York !
2004 le pétrole Irakien leur appartient, pas besoin de l'acheter ! Leur système financier est sauvé.
2005 pic de l'argent, début de la montée progressive de l'argent.

2007-2008 le brut s'envole à cause de l'offre qui ralentit et de la demande qui explose.
2008, Krach mondial de septembre. LE PAYS EST A NOUVEAU EN BANQUEROUTE

septembre 2009 : l'Iran ne veut plus être payé en dollars.
octobre 2009: défiance mondiale vis à vis du dollar… l'Euro est plébiscité pour les achats de brut.
Les USA et Israël menacent l'Iran, l'or s'envole, bien que les USA fassent tout pour le bloquer car la valeur du dollar se dégrade.

2010 : attaque de l'Euro (Grèce, Irlande) pour sauver le dollar.

2011 : poursuite de l'attaque de l'Euro (Portugal, Espagne, France). Fin de l'Euro. Montée de l'or et de l'argent à cause de sa rareté (baisse tendancielle de la production mondiale)

2012 à 2015 : déclin de la production de pétrole et fin du système dollar.

Lyndon LaRouche prévoit le risque d'effondrement du système monaitaire aux USA

Publié le vendredi 28 août 2009 (par Dominique)

Lyndon LaRouche est le fondateur de l'hebdomadaire Executive Intelligence Review.

Né le 8 septembre 1922, à Rochester, au New Hampshire, homme politique, essayiste et polémiste américain très controversé car il tient des discours qui vont à contre courant de ce que les dirigeants des états veulent nous faire croire.
Il a tenu une conférence le 1er août qu'il est intéressant au moins d'écouter avant de vérifier ce qu'il nous est possible de vérifier.

Je vous conseille de visionner ou même télécharger la vidéo :
solidariteetprogres.org/Lyndon laRouche

Lyndon LaRouche a parlé devant des journalistes et des membres du corps diplomatique de Washington, le 20 août 2009, de l’effondrement possible du dollar et du système financier américain qui fera exploser le système monétaire global.

Il a précisé sa prévision d’une externalisation violente de la crise d’ici la mi-octobre.

Ces propos ont été reproduits sur un certain nombre de sites d'informations sur le net.
www.solidariteetprogres.org/article5717
lemondedissident.20minutes-blogs.fr/effondrement-du-dollar

Dans le domaine des certitudes, on peut ranger le fait que nous assistons à l’écroulement “de tout le système monétaire international” et que cet écroulement “progresse”, disait LaRouche.

Ce qui provoquera cet écroulement, c’est l’effondrement du dollar américain. Tout le système est prêt à partir. Où se trouve le détonateur sur la charge explosive ? Il se trouve à l’intérieur des États-Unis et implique l’effet d’un effondrement de la valeur du dollar sur les marchés internationaux. Et quand je dis effondrement, je veux réellement dire effondrement. Nous avons déjà 48 des 50 États des États-Unis en faillite technique ; nous avons une dette du Trésor et de la Réserve Fédérale qui avoisine les 23000 à 25000 milliards de dollars. L’effondrement d’une dette de cet ordre, une dette en dollar, entraînerait immédiatement toutes les économies du monde dans la faillite. Ce qui implique que nous sommes au bord d’une crise qui frappera d’ici le 15 ou le 25 octobre lors de la clôture de l’année fiscale américaine, c’est-à-dire fin septembre.

Quand l’année fiscale se terminera, tous les secrets du gouvernement américain seront déballés. Et quand ils deviennent publics — comme cela doit se faire à la fin de l’année fiscale —, alors, à ce moment, voire plus tôt, tout le système étasunien explosera. Cependant, cela pourrait tout aussi bien exploser demain car les conditions d’une telle explosion sont déjà réunies. Et ce n’est pas quelque chose qui va nous arriver de l’extérieur ; cependant, si cela arrive à partir des États-Unis, alors le reste du monde sera entraîné dans une banqueroute généralisée du système. Parce que la dette des États-Unis est tellement énorme, qu’un effondrement de la valeur de cette dette aura un impact dévastateur. Pensez à la Chine. Si la valeur du dollar plonge, alors que devient la valeur de la dette américaine envers la Chine, une dette libellée en dollars ?

Ce sera une crise pour la Chine ainsi que pour la Russie et bien d’autres nations.


Comme pour tout regard fondamentalement différent des discours officiels, annonçant, dénonçant des vérités qui nous surprennent, il est important d'écouter.
Simplement écouter ce discours différent,
sans juger,
prendre ces informations,
et re-visiter notre histoirede ses 50 à 60 dernières années
avec un autre regard.


Ce simple exercice peut apporter beaucoup à chacun dans la compréhension de ces temps particulièrement embrouillés, perturbés et inquiétants.
S'informer est vital.


Il est indispensable de nourrir notre réflexion à des sources suffisamment variées pour mieux voir les fils, les grandes lignes qui relient les évènements politiques qui conditionnent notre avenir sans que nous en soyons toujours conscients.

Il est vital de nous réveiller,
d'être partie prenante
et d'être vigilants au monde dans lequel nous vivons.



On comprend mieux, en prenant conscience des enjeux financiers, économiques, sociaux, de la crise mondiale actuelle, la nécessité de bloquer les gens chez eux par une pseudo pandémie.

En tout cas cela prend un autre sens.
Ou simplement un sens.

À brève échéance, les banques pourraient cesser toute transaction et même fermer un certain temps.
Conserver un peu d'argent liquide chez soi et faire quelques provisions peut s'avérer utile…
Prendre des dispositions…
Par exemple ouvrir des comptes dans plusieurs banques…,
acheter quelques pièces d'or (il est encore temps)

Ce se sont des suggestions, des réflexions personnelles…

Il vous appartient de vérifier tout cela,
de vous faire votre propre opinion,
votre propre jugement,
sur cette situation mondiale,
dans laquelle chacun va devoir trouver SA solution,
pour traverser les turbulences au mieux,
pour soi-même et pour nos proches.



Un complément à consulter pour mieux connaitre le cursus politique de Lyndon La Rouche :
wikipedia Lyndon LaRouche


L'économie Gratuite !

Publié le mercredi 19 mars 2008 (par Dominique)

Oui ce titre est accrocheur et on se prend immédiatement à rêver.
Pourtant, c'est ce que cela devrait être, non ?
Vous avez déjà vu un oiseaux aller faire ses courses en forêt son porte-monnaie sous l'aile ?
Moi, non, pas plus que le chat qui vivait à mes côtés en Cévennes, il y a quelques années.

Vous me rétorquerez, à juste titre, que l'oiseau en dehors de fabriquer un nid, ne développe pas d'industries, ni de systèmes compliqués de déplacement (il n'en a pas besoin, il est pré-équipé), ni d'outils de communication… Quand au chat… il ne fabrique rien du tout, il chasse.
C'est un fait, j'en conviens tout à fait.
Mais aujourd'hui, ou des humains en sont pratiquement, à faire payer à d'autres humains, l'air qu'ils respirent, il y a comme qui dirait un gros problème.
En tout cas pour moi.

Nous sommes dans une période de dérapage vertigineusement gigantesque ou le vital atteint des prix inaccessibles puisque dans le même temps les revenus diminuent. C'est à croire que ceux qui nous gouvernent et qui ont les rennes des finances mondiales en mains sont totalement stupides, pour ne pas voir qu'ils vont à la mort de la société.

Ils n'auront rien de plus en affamant les populations et en les privant de tout le progrès technologique.
C'est hallucinant de bêtise.

Aussi quand j'ai lu l'article que je vous mets ici en téléchargement, sur la “freeconomie”, je me suis dit qu'il fallait communiquer ce regard à un maximum de personnes, pour favoriser les prises de conscience et les réflexions personnelles.

freeconomie.pdf

N'oublions pas, comme le répète ces derniers temps Ghislaine Lanctôt, médecin Québecoise, qu'en notre âme et conscience, il est des choses qui sont inacceptables.

Bonne lecture à tous…

Wolfowitz à la Une

Publié le jeudi 12 avril 2007 (par Dominique)

Le super champion anti-corruption de la Banque mondiale Paul Wolfowitz (ex-néo-conservateur-ex-numéro-deux-de-Rumsfeld), serait éclaboussé par une affaire de népotisme, alors qu'il se lance dans une croisade très médiatisée contre la corruption.

Il est bon d'avoir en mémoire qu'avant d'être nommé Président de la Banque Mondiale (BM), il était secrétaire-adjoint à la Défense dans l'administration de George W. Bush.

En bref, sa compagne Shaha Riza, qui était à la Banque avant qu'il n'y arrive comme président, a bénéficié d'une super-promotion.
Le Washington Post révélait, il y a quelques jours que Shaha Riza, responsable de la communication de la BM, avait été détachée de cette institution en septembre 2005 pour rejoindre le département d'État, six mois après l'arrivée à la présidence de Paul Wolfowitz.
Mais, curieusement, son salaire a continué d'être versé par la Banque et, selon la presse américaine, elle aurait depuis son départ reçu des augmentations de 61.000 dollars, portant son salaire annuel à 193.590 dollars, soit 7.000 dollars de plus que la secrétaire d'État américaine Condoleezza Rice elle-même.

Le même journal se fait l'écho des employés de la Banque qui seraient ulcérés par ces méthodes, bien qu'ils soient eux-mêmes des privilégiés notoires.

Voir quelques articles très intéressants sur le sujet accessibles sur le net, malheureusement en anglais :

http://www.washingtonpost.com/AR2007032701953.html
Wednesday, March 28, 2007; Page A13

Wolfowitz apologises over pay row
Last Updated: Thursday, 12 April 2007, 14:04 GMT 15:04 UK

Wolfowitz 'to target corruption'
Last Updated: Tuesday, 7 February 2006, 07:21 GMT

Wolfowitz confirmed at World Bank
Last Updated: Thursday, 31 March, 2005, 19:55 GMT 20:55 UK

Un seul en langue française mais largement explicite :
http://www.boursorama.com/infos/actualites/detail_actu_marches.phtml?news=4072935