Regards

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Quels sont les enjeux géopolitiques et économiques en Afrique ?

Publié le vendredi 29 juillet 2022 (par Dominique)

Emmanuel Macron en tournée en Afrique au Cameroun, au Bénin et en Guinée-Bissau, dans le même temps que Sergueï Lavrov, le chef de la diplomatie russe, est en “opération séduction” sur le continent.

Cela n'est pas un hasard.
La France, en pleine décomposition sur son propre territoire, n'a plus aucune crédibilité en Afrique. Elle a même été obligée de se retirer du Mali récemment.

La Russie, qui au contraire de la France et de l'Europe, est en pleine ascension, multiplie les contacts sur tous les continents dans de nombreux pays, pour augmenter ses zones d'influence et d'échanges pour continuer de détruire hégémonie des USA, de l'Otan, et de l'Union Européenne.

Ces deux visites en Afrique sont donc un épisode de “la guerre” entre un des membres de l'Union Européenne (Emmanuel Macron était, au cours des 6 derniers mois, Président temporaire de l'UE) et la Russie.

Les africains, colonisés depuis des décennies par des pays européens, ne sont plus d'accord pour que des pays étrangers décident pour eux de leur avenir, et encore moins continue de piller les richesses de leur sol.

Les médias officiels ne leur donne jamais la parole, les considérant comme des sous-humains, voire même des animaux.

Afrique Média TV, présente sur Youtube, apporte la voix des africains sur internet.
Il est essentiel d'écouter aujourd'hui la voix des peuples africains, dans ce temps de basculement majeur des équilibres géo-politiques, économiques et sociaux, en cours sur l'échiquier mondial.

Visite de Lavrov et de Macron en Afrique
Comprendre la Guerre Secrète entre la France et la Russie

Afrique Média TV - 21 juillet 2022



Leurs analyses sur les enjeux majeurs, qui se jouent sur le territoire africain actuellement, nous permettent un regard plus juste sur toutes ces questions dont nous, français, sommes au final très ignorants.

Vous aviez envie de voyager ?

Publié le dimanche 24 juillet 2022 (par Dominique)

Voilà ce que l'Union Européenne est en train de mettre au point, et sous peu, d'imposer à tous les voyageurs dans le cadre de l'Union Européenne.

Avez-vous vraiment envie de voyager dans ces conditions ?
Accepterez-vous de vivre dans ce monde totalement liberticide ?

Se positionner clairement et prendre des décisions fermes devient indispensable.


Voici un aperçu des mesures prévues répertoriées dans :

Fiches européennes de traçabilité numériques (dPLF)

Il s'agit du portail officiel de l'union Européenne sur l’application des fiches européennes de traçabilité numériques pour le transport aérien, maritime (croisière et ferry) et terrestre (bus, train).

Tout un programme permettant de pister TOUS vos déplacements.
Vos moindres déplacements seront répertoriés et analysés !!

Qu’est ce qu’une fiche de traçabilité et comment les données sont-elles utilisées ?
Les fiches de traçabilité des passagers sont utilisées par les autorités sanitaires nationales pour faciliter le contact-tracing en cas d’exposition à une maladie infectieuse durant un voyage international en avion, bateau, train ou bus.


Qui est tenu de remplir une fiche de traçabilité numérique ?
Les voyageurs qui arrivent sur le territoire d’un Etat Membre de l’UE par les airs, la mer (croisière ou ferry), ou par transport terrestre (bus, train) peuvent être tenus de compléter une fiche de traçabilité numérique.


Que devrai-je faire à l’arrivée ?
Le QR code est vérifié par les compagnies aériennes avant l’embarquement. Sur la base des informations renseignées, les autorités compétentes pourront décider des mesures applicables dans chaque État Membre.

Dois-je utiliser la plateforme web européenne de fiches de traçabilité ou un système national pour l’envoi de ma fiche de traçabilité ?
Certains pays ont développé leur propre système pour la saisie des fiches de traçabilité, d’autres utilisent le système européen. Un État peut également utiliser son dispositif national pour un moyen de transport en particulier, et utiliser le système européen de fiches de traçabilité numériques pour les autres moyens de transport.

De quelles données ai-je besoin pour compléter une fiche de traçabilité numérique ?
Les voyageurs pourraient être tenus de fournir :
  • des informations sur leur voyage et moyen de transport
  • des informations personnelles
  • leurs coordonnées
  • leur adresse permanente
  • leur logement récent
  • leur adresse temporaire
  • leurs compagnons de voyage
  • les coordonnées d’un contact en cas d’urgence
Dois-je remplir une fiche de traçabilité distincte si mon trajet prévoit une escale dans plusieurs pays ?
En règle générale, lorsqu’un voyageur utilise plusieurs moyens de transports consécutifs (avion, navire, train, bus), une nouvelle fiche de traçabilité doit être complétée à chaque fois que le passager emprunte un nouveau moyen de transport. Une exception est faite pour les passagers qui voyagent en avion lorsque le trajet prévoit des vols en correspondance dans un ou plusieurs pays, auquel cas ils sont tenus de remplir une seule fiche de traçabilité pour le pays de destination finale.


À quel moment les voyageurs sont-ils tenus de remplir leur fiche de traçabilité dans l’application européenne de fiches de traçabilité ?
  • Lors d’une croisière (avant le débarquement)
  • Lors d’un trajet en ferry (avant l’embarquement)
  • Lors d’un trajet en train ou bus (avant l’embarquement)
  • Lors d’un vol (après l’enregistrement et avant l’embarquement)


Quelle est la procédure à suivre pour compléter une fiche de traçabilité numérique ?
Les voyageurs doivent renseigner leur pays de destination et leur moyen de transport (avion, navire [ferry ou croisière], train, bus).

Quelle est la procédure à suivre pour compléter une fiche de traçabilité numérique via l’application web européenne ?
  • Etape 1 : Enregistrement
  • Etape 2 : Saisie des informations dans la fiche de traçabilité
  • Etape 3 : Vérification et soumission de la fiche de traçabilité numérique
  • Etape 4 : Réception du QR code

Toutes ces mesures étaient présentes dans de nombreux films
de science fiction des 15 ou 20 dernières années…
Aujourd'hui, cela est en passe de devenir réalité,
si nous n'arrêtons pas ce mécanisme maintenant !!

Rien ne bouge ? Une impression

Publié le dimanche 24 juillet 2022 (par Dominique)

Si aucun des merdias officiels français ne relaye ce qu'il se passe réellement dans le monde, et particulièrement en Europe depuis plusieurs semaines, il faut se rendre à l'évidence que tous les pays ne sont pas aussi endormis que la France.

La France est en état de choc, lobotomisée par les messages mensongers répétitifs des merdias depuis plus de deux ans et demi.
Le réveil sera difficile et risque, de ce fait, d'être extrêmement violent.
Ce n'est sans doute pas la meilleure solution, car c'est justement ce que notre gouvernement veut provoquer, pour pouvoir enfin instaurer la loi martiale.
Donc, à moins d'être 45 millions de français dans les rues, sortir est inutile.
Le sort de la population française serait encore pire que ce qu'il est actuellement.

Heureusement des articles, parus dans la presse indépendante, donnent des informations qui montrent que les populations d'Europe se soulèvent et se mobilisent, comme le Sri-Lanka où la population a chassé son gouvernement depuis quelques semaines.

C'est le cas de l'article du Dr Nicole Delepine sur Réseau International qui fait le point des soulèvements actuels :

Le monde se révolte : nous sommes des milliards contre quelques milliers ! Courage !

Manifestations dans le monde entier contre les mesures vaccinales et la fausse pandémie.

Les chefs d’État partisans des sanctions contre la Russie tombent les uns après les autres, dont le symbolique et important banquier italien Mario Draghi.
  • 27 juin : Kiril Petkov (Bulgarie)
  • 1 juillet : Naftali Bennett (Israël)
  • 7 juillet : Boris Johnson (Royaume-Uni)
  • 08 juillet : Kaya Kallas (Estonie)
  • 09 juillet : R Wikremesinge (SriLanka)
  • 14 juillet : Mario Draghi (Italie)
Dans la semaine du 11 au 17 juillet :

Manifestations au Portugal, Chili, Canada, Australie, Autriche, France, Hollande, Allemagne, etc., sans compter les énormes manifestations italiennes qui ont abouti au départ du banquier non élu Mario Draghi ce 21 juillet à l’occasion du scandale Uberfiles après tant d’autres.


« Remarquez surtout les raz de marée allemands ! »
… Enfants et petits-enfants n'ont pas oublié le drame du nazisme et ne veulent absolument pas le revivre.

Notez les slogans : la vérité, la liberté, mais aussi et surtout

« Aus auf dem NATO » ! SORTIR DE L’OTAN.
...
De nombreux articles témoignent de l’influence des anciens nazis dans l’Allemagne moderne et surtout dans la création de l’UE.
(voir à ce sujet l'article “Les racines de l’Union européenne”, AgoraVox le média citoyen)


Quand les nazis construisirent l’Union européenne
« Dès 1944 des industriels nazis qui préparent l’après-guerre, qui évoquent le retour du Reich, et qui passent par des sociétés-écrans, et des banques suisses pour fuiter des capitaux, et qui blanchiront leur image après-guerre. Le futur empire allemand ne sera plus militaire, mais économique aux mains des industriels. »

« Il n’y eut pas seulement des ingénieurs, et des techniciens nazis qui continuèrent à sévir. Des politiciens, des industriels, et des économistes en firent tout autant. Et qu’il faut rester critique vis-à-vis de politiciens qui aujourd’hui veulent nous imposer un fédéralisme européen en nous menaçant avec la dette qu’ils ont créée. Je terminerai cet article par la citation du Dr Michael Pinto-Duschinsky, un conseiller de l’ancien parti ouvrier juif : « Pour de nombreuses personnalités du monde industriel proche du régime nazi, l’Europe est devenue une sorte de couverture pour la poursuite des intérêts nationaux allemands après la défaite d’Hitler… La continuité entre l’économie de l’Allemagne et les économies européennes de l’après-guerre est frappante. Certaines des grandes figures de l’économie nazie sont devenues les principales bâtisseuses de l’Union européenne. »

Souvenons-nous de qui est Klaus Schwab le fondateur du Forum Économique et Mondial.
« D’origine khazarienne, Klaus Schwab est le fils d’un collaborateur nazi qui a utilisé le travail d’esclaves et aidé les efforts nazis pour obtenir la première bombe atomique. »

Je vous laisse découvrir la totalité de l'article, et les liens complémentaires proposés, pour aller plus loin dans l'information que les merdias officiels se gardent bien de vous donner.

Comprendre l'économie et les finances

Publié le dimanche 24 juillet 2022 (par Dominique)

Le monde de l'économie et des finances sont particulièrement hermétiques pour les non initiés.

Il est très difficile de comprendre les fonctionnements et surtout les implications et finalités pour nous dans notre quotidien.

Dans cette vidéo, certes un peu longue, mais tellement claire, qu'on ne voit pas passer les 3 heures, Charles Gave, essayiste, financier et entrepreneur français, dirigeant fondateur de Gavekal, société de conseil financier, et président de l'Institut des Libertés, et Olivier Delamarche, analyste économique, apportent leurs éclairages et explications.

Tout devient beaucoup plus clair.

Effondrement économique, monétaire & civilisationnel ?
Charles Gave & Olivier Delamarche

Thinkerview - 24 juin 2022


Un geste simple

Publié le dimanche 24 juillet 2022 (par Dominique)

Aujourd'hui un geste simple qui ouvre de nombreuses perspectives.

J'ai lu ce post de D. Lefèvre, réservé aux abonnés, sur Telegram. Le propos est particulièrement intéressant, efficace et très utile.
« Si vous mangez des fruits, ne jetez pas les noyaux à la poubelle.
Lavez-les et séchez-les.
Mettez-les dans une boîte et gardez les dans la voiture.
Lorsque vous êtes sur la route, jetez-les par la fenêtre dans des endroits où il n'y a pas d'arbres.
La nature elle-même prendra soin d'eux.

Ou jetez-les aussi lors d'une promenade à pied ou à vélo.

Cette pratique existe depuis des siècles dans les pays asiatiques.
C'est pourquoi leurs fruits poussent maintenant partout.

Je voudrais ajouter que j'ai constaté un phénomène similaire en Slovénie.

En marchant dans la forêt sur le versant de la montagne autour de la ville,
j'ai été surpris de trouver des pommiers, des abricots,
des prunes et des poires poussant dans la forêt.
Il suffira de les cueillir et de les manger autant que vous le souhaitez. »

À vous de semer partout où vous vous promenez…
pour le bien de tous et pour les générations à venir !

Le coût annuel de nos pseudo-représentants

Publié le samedi 23 juillet 2022 (par Dominique)

Je reprends ici, avec quelques corrections, le post dans la partie “communauté” de la chaîne YouTube WhataBeautifulWorld 3

Le détail de ce que coûtent annuellement au peuple français les députés européens français, les députés de l'Assemblée Nationale, les sénateurs :

Un député européen français autour de 620.000 euros
Ils sont 751 (dont 79 Français)

un député Français 595.000 euros
Ils sont 577

un sénateur Français 707.000 euros
Ils sont 246

Soit pour le coût de Français :
+ 48,9 millions pour l'UE
+ 343 millions pour l'Assemblée Nationale
+ 246 millions d'euros pour le Sénat
= 637 millions d'euros

ceci pour :
Notre représentation dite “populaire” ;
Nous donner des leçons de morale ;
Nous fabriquer des dettes ;
Aggraver nos dépendances ;
Organiser l'invasion migratoire ;
Démanteler les souverainetés ;
Réduire nos libertés ;
Gommer nos identités ;
Ponctionner nos économies ;
Se gaver à nos frais ;
Partir en guerre contre les peuples ;
d'ici et d'ailleurs…

Ajoutez aux sommes ci-dessus, les milliards dépensés dans les cabinets conseils, qui ont exactement les mêmes incidences sur notre pays, il est très facile de se rendre compte qu'en utilisant ces sommes faramineuses pour l’hôpital, l'école, les maisons de retraite, une véritable indépendance énergétique, la France ne serait pas au bord du gouffre.

Soyons conscients que cette démolition méthodique de la France est voulue, orchestrée de longue date.
Cela a commencé avec Georges Pompidou, ça s'est accéléré avec Jacques Chirac, puis le turbo a été mis à partir de Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron semble être sensé mettre le point final.
Pompidou était un banquier Rothschild, tout comme Macron…

Le but actuel étant de fomenter une révolution pour pouvoir enfin déclarer la loi martiale, coup de grâce pour anéantir définitivement les français.

Les virus existent-ils ? Sont-ils la cause des épidémies ?

Publié le mercredi 20 juillet 2022 (par Dominique)

Deux questions qui s'imposent quand notre gouvernement soumet le 4 juillet un Projet de Loi, maintenant provisoirement un dispositif de veille et de sécurité sanitaire en matière de lutte contre la covid‑19, aux votes de l'Assemblée Nationale.

Deux publications pour répondre aux deux questions titre de mon article :

1) “Ressources sur l’inexistence des virus”

Article très documenté, publié le 17 janvier 2022 qui pose ces questions :
Quelles sont les preuves qu’un virus appelé SARS-CoV-2 provoque une maladie appelée Covid-19 ?
Plus généralement, quelles sont les preuves que des virus existent et sont responsables de maladies ?


Pour y répondre, l'auteur propose plusieurs extraits de vidéos sous-titrées en français et un certain nombre de publications et d'ouvrages, qui non seulement s'interrogent sur ces sujets, mais apportent des éléments de réponses à la suite de recherches, d'expériences et d'études.

Une partie des éléments sont en anglais, mais beaucoup sont proposés en français, ou avec sous-titrages, pour se faire une opinion plus juste et surtout plus nuancée que celle diffusée par les médias.
Je vous laisse le soin de découvrir toutes les pistes proposées.


2) Pasteur l’imposteur

Article, un peu ancien du 9 juillet 2020, signé Michel Dogna.
Il met en parallèle l'histoire officielle racontée sur Louis Pasteur (qui n'était pas médecin, mais chimiste), présenté en France comme un “Pape de la médecine moderne”, alors que la réalité est toute autre, et qu'à la même époque les travaux, très sérieux d'un certain nombre de véritables chercheurs beaucoup plus discrets que Pasteur, comme Antoine Béchamp, apportaient une autre vision de la maladie et des notions concernant les virus et les bactéries.

Le Professeur Claude Bernard, consterné de ne pouvoir terminer ses recherches à cause de la maladie, confia avant de mourir à ses intimes : « Pasteur s’est trompé ».

Comme le démontre très clairement l'article, Antoine Béchamp, est loin d'être le seul à avoir été confronté à l'imposture de Pasteur, pour la bonne raison que ce dernier était en lien avec ce qui allait devenir Big Pharma !!

« Nous avons été pollués par les vaccinations d’un individu qui s’appelait Pasteur et qu’on honore dans toutes les universités, malgré que je proteste contre lui depuis plus de trente ans en le dénonçant comme le plus grand malfaiteur de l’humanité ! Celui qui a répandu sur la planète, non seulement les thromboses, les cancers, les dégénérescences, etc. avec ses vaccins, parce qu’il a triché avec sa théorie des vaccins. C’est une imposture absolument abominable que je ne cesse de dénoncer ». - Pr. Louis-Claude Vincent

Louis Pasteur à la fin de sa vie aurait avoué au Professeur Renon :
« C'est Claude Bernard qui avait raison : Le germe microbien n'est rien.
C'est le terrain organique qui est tout ».


Pour mieux connaitre les théories d'Antoine Bechamp :


Toutes ces recherches et informations détruisent définitivement les discours ahurissants de ces deux ans et demi pendant lesquels les gouvernements occidentaux ont cherché à terrifier les populations en brandissant des arguments absurdes et surtout en refusant toute autre médication que les vaccins et le paracétamol (ce dernier étant connu comme étant un poison pour notre organisme !).

Parents, la rentrée approche

Publié le mercredi 20 juillet 2022 (par Dominique)

Certes, les français pensent en priorité aux vacances, mais avec les votes de lois et arrêtés concernant la veille sanitaire à l'Assemblée Nationale, de nombreuses injonctions risquent de pleuvoir sur les parents au moment de la rentrée scolaire.

Chacun fait comme il veut, mais pour celles et ceux qui refusent une Xième vaccination, dangereuse et inutile pour leurs enfants, les informations de ce Post, lu sur VK peuvent vous apporter les éclairages utiles.

Prendre soin de ses enfants, facile à dire, car souvent les parents ne savent pas ce qu'ils doivent – mais surtout ce qu'ils peuvent – faire sans encourir des problèmes avec les institutions.
« Nul n'est censé ignorer la loi », certes, mais la comprendre est une toute autre histoire pour ne pas se retrouver dans une situation pire que celle de départ !

Vaccination, 11 vaccins, systemD, comment l'éviter ?


Des Docteurs du Sud de la France viennent de nous communiquer le Moyen Légal pour protéger votre Enfant de la vaccination abusive mise en place pour toujours plus enrichir leur Big Pharma.

Lorsque votre enfant aura atteint l’âge de la vaccination, allez voir votre médecin traitant et demandez lui un BILAN DE SANTÉ de la Sécurité Sociale (ou de la MSA) qui attestera que votre enfant est APTE a recevoir les 11 vaccins.

Dites bien que vous n’êtes pas opposés à cette vaccination, mais que du fait que votre enfant présente certaines fragilités, vous voulez cet Examen de Santé afin de vous rassurer et pour ne pas nuire à la santé fragile de votre enfant.

Rappel : l’Examen Préalable de Santé est inscrit dans la LOI VACCINALE, et de fait, EST OBLIGATOIRE AVANT TOUTE VACCINATION.

Voici ce décret de Loi inclus dans la Loi des 11 vaccins qui OBLIGE à un examen préalable sur les patients AVANT TOUTE VACCINATION : Articles 3 et 4
Loi 11 vaccins

Vous envoyez (où votre médecin) cette demande à la Sécurité Sociale (ou MSA) et dans l’attente, votre médecin vous fera un Certificat qui vous permettra de pouvoir mettre votre enfant dans une crèche ou à la maternelle. Vous êtes couverts.

Si vous avez un médecin récalcitrant (qui vaccine parce-que cela lui rapporte) CHANGEZ-EN.

Demandez à la Sécurité Sociale (ou à la MSA) de vous faire, suite aux examens qui seront réalisés sur votre enfant, une Attestation de leur part qui stipulera l’autorisation de vaccination qui sera signée par un RESPONSABLE qui reconnaîtra que votre enfant n’aura pas a avoir une santé déficiente suivant cette vaccination.

Vous attendrez longtemps !

L’Attestation signée de la Sécurité Sociale ou de la MSA est primordiale à demander, car ce sont deux ORGANISMES D’ÉTAT, ce même État qui impose la vaccination.

Des parents l’ont fait dans le Sud de la France. Les médecins ont fait des certificats, qui ont été présentés dans les crèches, dans les maternelles. Les enfants ont été pris et, bizarrement, la Sécurité Sociale et la MSA n’ont pas donné encore à ce jour une suite logique et ce depuis début janvier 2018.

Votre médecin vous renouvèlera le certificat médical de votre enfant autant de fois que la Sécurité Sociale ou la MSA seront connectés aux Abonnés Absents.

Vous l’aurez tous compris, les Bilans de Santé sont Gratuits mais coûtent très chers !

C’est pourquoi la Sécurité Sociale et la MSA donnent rarement suite.

Votre enfant pourra gravir les échelons de sa scolarité sans avoir à souffrir d’aluminium(*) et autres adjuvants dans ses veines, certificat de votre médecin traitant toujours à l’appui.
(*) L’aluminium, une fois dans le sang, migre directement dans le cerveau et y pénètre profondément.

Ceci est le SEUL MOYEN LÉGAL pour éviter cette vaccination abusive imposée.


J'ai demandé au Grand Esprit

Publié le mercredi 20 juillet 2022 (par Dominique)

À l'heure où la population française, et les autres populations humaines de cette planète, perdues, égarées, atterrées, face au terrorisme dont elles sont de plus en plus victimes au fil des mois, cherchent désespérément dans leurs rangs des sauveurs, ce texte issu de la Sagesse Amérindienne ouvre à une démarche toute autre.

Au lieu de se tourner vers l'extérieur, il invite à plonger au plus profond de soi, pour se connecter à notre essence profonde en vue de faire émerger enfin l'Être Souverain que chacun de nous est en réalité.

Et si, justement, cette épreuve terrible que traverse l'humanité aujourd'hui, n'avait d'autre but, que de la forcer à grandir, à évoluer et à s'affranchir, de toute domination extérieure ?
J'ai demandé au Grand Esprit
Qu'il retire mes habitudes et mes manies…

NON, me dit-il…
Ce n'est pas à moi de les retirer,
Mais à toi de les abandonner.

J'ai demandé au Grand Esprit
Qu'il guérisse l'enfant handicapé
Pour qu'il soit complet…

NON.
Son esprit est entier,
Son corps est seulement temporaire.

J'ai demandé au Grand Esprit
Qu'il m'accorde la patience…

NON.
La patience est un sous-produit de tribulations.
Elle n'est pas accordée ;
Elle est apprise.

J'ai demandé au Grand Esprit
Qu'il me donne le bonheur…

NON.
Je te donne des bénédictions ;
Le bonheur dépend de toi…

J'ai demandé au Grand Esprit
Qu'il m'épargne la douleur…

NON.
Les souffrances t'éloignent de la matière,
Et t'approchent de plus en plus de moi.

J'ai demandé au Grand Esprit
Qu'il me fasse grandir
Et mûrir mon âme…

NON ! NON !
Tu dois grandir et mûrir toi-même ;
Mais je te taillerai pour te rendre fructueux.

J'ai demandé au Grand Esprit
Toutes les choses
Que je peux aimer dans la vie…

Mais… NON.
Je te donnerai la vie,
Afin que tu puisses
y aimer toutes les choses.

J'ai demandé au Grand Esprit
Qu'il m'aide à AIMER les autres,
Autant que Lui m'aime !…

Alors satisfait et très content,
Le Grand Esprit me dit :
Ahhhh !…
Finalement ton vœux est bon !
Tu peux être UNE PERSONNE
Pour tout le monde,
Mais tu es sûrement LE MONDE
Pour une seule personne.

Ce jour est le tien,
Prends en soin…
Que le Grand Esprit te bénisse…

Claire Séverac : La Guerre Secrète contre les Peuples

Publié le mercredi 20 juillet 2022 (par Dominique)

J'ai découvert hier la rediffusion, sur plusieurs plateformes, d'une vidéo essentielle de Claire Séverac qui est d'une brûlante actualité en 2022.
Tous les sujets, tous les points spécifiques qu'elle aborde dans son livre et la conférence de 2015, la population humaine dans son ensemble, y est aujourd'hui confrontée.

Il s'agit d'une conférence – du 19 septembre 2015 – lors de la promotion de son dernier ouvrage, fruit de plus de trois ans d'enquête, publié en 2015 : “La Guerre Secrète contre les Peuples”, sur le projet HAARP, les chemtrails, les nanotechnologies, les implants, les mutations génétiques, etc.

Elle est curieusement décédée quelques mois plus tard d'un cancer foudroyant !
Les vidéos de Claire Séverac, citées dans deux articles de ce blog mis en rappel ci-dessous, ont toutes été supprimées de YouTube et sont difficiles à trouver sur d'autres plateformes.
C'est la raison de ce nouvel article pour transmettre à nouveau les précieuses informations de Claire Séverac.

Articles antérieur sur ce sujet sur ce blog :

Aussi, je vous conseille, de visionner, et télécharger rapidement cette rediffusion, pour pouvoir à votre tour la diffuser.
Tout ce qu'elle dénonce dans son livre, “La Guerre Secrète contre les Peuples”, est systématiquement sourcé.
Le lire vous donne un excellent résumé de la situation dans laquelle sont prises les populations humaines en 2022, et tous les éléments pour effectuer vos propres recherches.

2015 - Claire Severac - Conférence - La Guerre Secrète contre les Peuples
NeoNews_fr - 7 août 2021


Analyses sanguines post-injection

Publié le dimanche 3 juillet 2022 (par Dominique)

De nombreux médecins généralistes ont constaté des anomalies, des dysfonctionnements importants, des pathologies nouvelles chez leurs patients, une ou plusieurs fois injectés avec ces pseudo-vaccins contre le covid-19.

Ils ont établi des relations entre ses pathologies, survenant parfois de manière foudroyantes, avec des taux anormalement élevés de certains éléments de la formule sanguine.

Ils en ont déterminés 5 qui indiquent si le système immunitaire est normal ou particulièrement réduit, ce qui est le cas pour les personnes multi-injectées, dont le premier est un véritable signal d'alarme.
  1. Taux de D-Dimère qui favorise les micro-thromboses bouchant les micro-artères, mais invisibles au scanner.
  2. Taux de CRP pour les inflammations rhumatismales importantes.
  3. Taux de CPK pour les risques au niveau du muscle cardiaque.
  4. Taux de Troponine facteur d’enzyme cardiaque.
  5. Taux de Ferritine qui recherche le métal dans le sang.

Dans cette vidéo, le médecin généraliste luxembourgeois Benoît Ochs partage son expérience professionnelle en cabinet et donne ses conclusions à propos des analyses sanguines de ses patients qui montrent des taux de certains marqueurs particulièrement alarmants.

Cela s'ajoute aux résultats d'autopsies pratiquées en Allemagne sur des personnes ayant succombé à des accidents vasculaires post-injection expérimentales (ensuite reclassées comme décédées du “vaccin”) ont permis de découvrir un nouveau type de maladie : des micro-thromboses disséminées dans tous les organes ainsi que de nombreuses lésions inflammatoires rhumatismales.

Analyses sanguines post-injection : l'inquiétude grandit
Jérémie Mercier - 1er novembre 2021



N'hésitez pas à diffuser cette vidéo, et l'information, autour de vous à toutes les personnes qui se sont faites injecter, quelles qu'en soient les raisons.
C'est une précaution pour prévenir un problème qui peut mettre un peu de temps à se révéler et aussi des indications à prendre en compte si d'autres injections sont prévues.
Ces analyses peuvent être demandées à un laboratoire d'analyses sans ordonnances, si votre médecin refuse de vous les prescrire.

Accords Iran-Russie

Publié le samedi 2 juillet 2022 (par Dominique)

Alors que notre pantin national se pavanait goguenard au G7 – du 26 au 28 juin 2022 –, puis en chef de guerre au sommet de l'OTAN à Madrid – du 18 au 20 juin 2022 –, Vladimir Poutine avait ses propres rendez-vous, non seulement au Forum Économique International de Saint-Pétersbourg, le 17 juin 2022, puis au Forum Économique des Brics, le 22 juin 2022 et enfin au Sommet de la Caspienne, le 28 juin 2022.

Toutes ces réunions, colloques, congrès…, réunissant à chaque fois approximativement la moitié des pays gérant la planète, ont tous eu lieu dans le même laps de temps, la seconde quinzaine de juin 2022.
Je constate, qu'une fois de plus, les médias officiels n'ont donné aucune visibilité aux forums, rencontres… concernant la Russie.

C'est interpellant au regard des enjeux géopolitiques et économiques qui se jouent actuellement autour du problème ukrainien.

On voit très nettement l'affrontement de deux blocs de puissances quasi égales avec des objectifs différents.

D'un côté les USA, l'Union Européenne et l'OTAN qui veulent à tous prix conserver leur suprématie sur la gestion politico-économique de planète, au détriment des populations qui sont systématiquement massacrées (voir la Libye, l’Afghanistan, la Syrie…). Leur monopole, soit-disant pour garantir la paix, est semé de guerres et de massacres depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

De l'autre, des pays qui se sont redressés et qui refusent la domination unipolaire de la planète : la Russie, la Chine, l'Inde, le Brésil, l'Afrique du Sud et maintenant l'Iran.

Ce dernier pays,l'Iran, qui se rattache aux BRICS et se relie à la Russie suite aux déconvenues et mensonges ressortant des échanges de ces derniers mois avec les USA, apporte un nouvel équilibre entre les deux blocs qui s'opposent.

Les pourparlers de Doha, au Qatar, entre Ali Bagheri Kani le vice-ministre iranien des Affaires étrangères et le vice-ministre européen des Affaires étrangères, Enrique Mora, ont capoté. L'approche non constructive des Américains concernant la levée des sanctions illégales contre l'Iran sur la question nucléaire, a anéanti toutes les transactions précédentes.

M. Raïssi lors de sa rencontre avec Vladimir Poutine a déclaré que l'Iran poursuivait ses interactions avec la Russie dans le cadre d'une relation stratégique, affirmant : « Les relations entre les deux pays dans le domaine de la coopération commerciale et énergétique sont au beau fixe et peuvent s’élargir ».
Le président de la République Islamique d'Iran a mis l’accent sur la nécessité pour les deux pays de soutenir le renforcement du corridor Nord-Sud et a déclaré : « L'Iran et la Russie ont de bonnes capacités de coopération dans le domaine de l'énergie ».

Pour plus d'informations sur les accords entre l'Iran et la Russie, ces deux articles :

Cette seconde moitié du mois de juin 2022 met en présence deux conceptions, deux volontés, diamétralement opposées de gestion de l'économie mondiale.

Les USA, qui se sont posés en sauveur de la planète à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, en ont profité pour créer l'OTAN et l'Union Européenne, pour s'assurer la suprématie de décision sur toutes les questions politiques et économiques de la planète, sans JAMAIS demander l'accord de TOUS les autres pays !!

Aujourd'hui de nombreux pays ont beaucoup évolué. Ils réclament leur autonomie et leur indépendance de gestion dans tous les domaines les concernant. Ils ont pris conscience, qu'ils étaient des États souverains, que de fait ils n'avaient aucunement à se soumettre à un quelconque maître, surtout quand ce maître autoproclamé, sème la terreur et la mort dans tous les pays où il intervient.

Nous sommes au bord d'une troisième guerre mondiale
qui touche TOUT l'OCCIDENT.
Comme toujours,
TOUS les chefs d'États prennent des décisions majeures,
sans JAMAIS demander l'avis de leurs populations respectives,
populations qu'ils se doivent de protéger et de servir… !

L'origine de la haine des U.S.A. envers la Russie

Publié le jeudi 30 juin 2022 (par Dominique)

Je reprends volontairement en partie le titre le la 1ère vidéo de la chaîne 5ème dimension, découverte il y a peu, et qui m'a permis de prendre connaissance de faits historiques qui ne m'ont jamais été enseignés pendant mes études : l'histoire du peuple Khazar.

Selon l'Encyclopaedia Universalis :
Peuple apparenté aux Turcs, qui établit un empire entre la mer Noire et la mer Caspienne du VIIème au Xème siècle, les Khazars nous sont connus par des sources arabes, hébraïques et chinoises principalement. Ils s'opposèrent à plusieurs reprises à l'Empire byzantin et aux Arabes. Ils eurent, selon le géographe arabe Al-Istakhrī, un régime de double royauté, avec un khāqān et un roi. Leurs relations avec Byzance, meilleures au VIIIème siècle, déterminèrent un mariage entre Constantin V et une princesse khazare, dont le fils fut l'empereur Léon IV le Khazar (de 775 à 780). Ayant connu une extension variable, l'empire khazar s'étendit sur les peuples de la région du Caucase, de la Crimée et de la Volga ; Kiev en fit partie au IXème siècle. Il succomba aux assauts des Russes qui conquirent sa capitale, Semander, en 965. Son histoire en tant que nation était terminée.

La vidéo qui pose les bases de la problématique :

L'origine de la haine envers la Russie
5ème dimension - 27 août 2020



Un documentaire proposé dans la description de la vidéo nous en apprend beaucoup plus, et établit le lien entre le peuple Khazar, ses dirigeants, leur histoire et la fabuleuse et terrible ascension de la famille Rothschild qui, dans les faits, dirige le monde depuis des siècles !

La véritable histoire occulte de la mafia Khazar des Rothschild
La Vérité Vraie (Autres) - 26 septembre 2021


À la lumière de ce documentaire, ajouté à la lecture d'articles de l'Encyclopaedia Universalis ou de Wikipedia pour commencer, les choses deviennent plus claires.
Et nous comprenons que l'humanité se trouve, aujourd'hui, à un tournant majeur de l'histoire qui oppose les Khazars à la Russie depuis des siècles.

Les dernières annonces de Macron à Madrid

Publié le jeudi 30 juin 2022 (par Dominique)

Notre chef suprême, qui se prend pour un chef de guerre, profite de son dernier jour à la présidence de l'Union Européenne pour marquer à jamais les esprits.

Après le G7, où les psychopathes de la planète se sont moqués de Vladimir Poutine, ont nié le fait que les restrictions n'ont en rien porté atteinte à l'économie de la Russie – qui ne s'est jamais aussi bien portée – le voici à la fin de la réunion de l'OTAN à Madrid.

Son discours de clôture est incroyablement dangereux pour nous, Français, mais aussi pour tous les Pays de l'Union Européenne, les USA et le Canada.

Emmanuel Macron au sommet de l'Otan à Madrid
France 24 - 30 juin 2022



Écoutez très attentivement les objectifs et positionnements énoncés, qui sont ceux du G7 et de l'OTAN.
Réécoutez, ou remémorez-vous le discours de Vladimir Poutine au Forum Économique International de St Petersbourg du 17 juin 2022.

Emmanuel Macron et sa clique de psychopathes veulent à tout prix précipiter l'UE et l'OTAN dans la 3ème guerre mondiale.
Avec les derniers accords des pays des BRICS : Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud, et peut-être prochainement l'Iran, comment ne se rendent-ils pas compte, qu'ils ont déjà perdu ?

Lors du 14ème sommet des BRICS s'est tenu en distanciel le 23 juin 2022, Vladimir Poutine a demandé la coopération de tous pour faire face aux pays occidentaux. Ils représentent 42% de la richesse mondiale.

Au sommet des Brics, Chine et Russie unies pour critiquer
les sanctions occidentales contre Moscou

EuroNews (en français) - 23 juin 2022




V. Poutine vedette du sommet des Brics à Pékin
i24NEWS Français - 22 juin 2022



Tous ces sommets, qui ont lieu dans les mêmes temps, avec des partenaires qui ont des objectifs fondamentalement opposés, montrent qu'une partie de l'humanité n'est plus d'accord pour permettre aux USA et à l'OTAN ou L'UE, qui sont des créations des USA, pour maintenir à tous prix leur domination sur l'économie et la politique globale de la planète depuis des décennies.

Une guerre économique, géopolitique globale est en cours.
L'Ukraine n'a été que l'outil de mise à feu d'un conflit qui était prêt à exploser depuis plus de 10 ans.

Les conséquences imprévues de la politique de vaccination contre la COVID-19

Publié le jeudi 30 juin 2022 (par Dominique)

Une étude très complète publiée en anglais sur le site BMJ Global Health, dont le titre exact est :

The unintended consequences of COVID-19 vaccine policy :
Why mandates, passports and restrictions may cause more harm than good.


(Traduction : « Les conséquences imprévues de la politique de vaccination contre la COVID-19 :
pourquoi les mandats, les passeports et les restrictions peuvent faire plus de mal que de bien. »)


Cette analyse en anglais a été publiée le 26 mai 2022.
Elle permet d'avoir une vue synthétique des nombreux problèmes posés par l'ensemble des dispositions, obligations, mesures diverses prises par les états des pays occidentaux pour régler cette crise sanitaire.

C'est un article en libre accès (téléchargeable dans son intégralité en anglais sur la page), distribué conformément à la licence Creative Commons Attribution Non Commercial (CC BY-NC 4.0), qui permet à d'autres de distribuer, remixer, adapter, s'appuyer sur ce travail à des fins non commerciales et de concéder sous licence leurs travaux dérivés sur différents termes, à condition que l'œuvre originale soit correctement citée, que le crédit approprié soit donné, que toute modification apportée soit indiquée et que l'utilisation ne soit pas commerciale.

Les éléments de cette études sont le fruit des contributions de :
  • Kévin Bardosh - École de santé publique, Université de Washington, Seattle, Washington, États-Unis
  • Kévin Bardosh - Division de médecine infectieuse, Université d'Édimbourg, Édimbourg, Royaume-Uni
  • Alex de Figueiredo - Département d'épidémiologie des maladies infectieuses, London School of Hygiene & Tropical Medicine, Londres, Royaume-Uni
  • Rachel Gur-Arie - Institut Berman de bioéthique, Université Johns Hopkins, Baltimore, Maryland, États-Unis
  • Euzebiusz Jamrozik - Oxford-Johns Hopkins Global Infectious Disease Collaborative (GLIDE), Université d'Oxford, Oxford, Royaume-Uni
  • Euzebiusz Jamrozik - Ethox et le Wellcome Centre for Ethics and Humanities, Université d'Oxford, Oxford, Royaume-Uni
  • James Doidge - Intensive Care National Audit and Research Centre (ICNARC), Londres, Royaume-Uni
  • James Doidge - Département de statistiques médicales, London School of Hygiene and Tropical Medicine, Londres, Royaume-Uni
  • Trudo Lemmens - Faculté de droit et École de santé publique Dalla Lana, Université de Toronto, Toronto, Ontario, Canada
  • Salmane Keshavjee - Département de santé mondiale et de médecine sociale, Harvard Medical School, Boston, Massachusetts, États-Unis
  • Janice E. Graham - Département de pédiatrie (maladies infectieuses), Université Dalhousie, Halifax, Nouvelle-Écosse, Canada
  • Stefan Baral - Département d'épidémiologie, Johns Hopkins School of Public Health, Baltimore, Maryland, États-Unis
Il est possible de correspondre avec le Dr Kevin Bardosh : bardosh_kevin@hotmail.com

Ici le résumé de la publication avec l'aide de Google traduction :
Les politiques de vaccination ont radicalement changé pendant la COVID-19 avec l'émergence rapide de mandats de vaccination à l'échelle de la population, de passeports nationaux pour les vaccins et de restrictions différentielles basées sur le statut vaccinal.

Alors que ces politiques ont suscité un débat éthique, scientifique, pratique, juridique et politique, il y a eu une évaluation limitée de leurs conséquences involontaires potentielles.
Ici, nous décrivons un ensemble complet d'hypothèses expliquant pourquoi ces politiques peuvent finalement être contre-productives et nuisibles.

Notre cadre prend en compte quatre domaines :
  • la psychologie comportementale,
  • la politique et le droit,
  • la socio-économie
  • l'intégrité de la science et de la santé publique.
Alors que les vaccins actuels semblent avoir eu un impact significatif sur la réduction de la morbidité et de la mortalité liées à la COVID-19, nous soutenons que les politiques actuelles de vaccination obligatoire sont scientifiquement discutables et sont susceptibles de causer plus de mal que de bien à la société.
Restreindre l'accès des personnes au travail, à l'éducation, aux transports publics et à la vie sociale sur la base du statut vaccinal contre la COVID-19 porte atteinte aux droits de l'homme, favorise la stigmatisation et la polarisation sociale, et nuit à la santé et au bien-être.
Les politiques actuelles peuvent entraîner un creusement des inégalités sanitaires et économiques, des effets néfastes à long terme sur la confiance dans le gouvernement et les institutions scientifiques, et réduire l'adoption des futures mesures de santé publique, y compris les vaccins COVID-19 ainsi que les vaccinations de routine.
Rendre obligatoire la vaccination est l'une des interventions les plus puissantes en santé publique et doit être utilisée avec parcimonie et prudence pour faire respecter les normes éthiques et la confiance dans les institutions.
Nous soutenons que les politiques actuelles de vaccination contre la COVID-19 devraient être réévaluées à la lumière des conséquences négatives que nous décrivons.
Tirer parti de stratégies d'autonomisation basées sur la confiance et la consultation publique, et améliorer les services et les infrastructures de santé, représente une approche plus durable pour optimiser les programmes de vaccination contre la COVID-19 et, plus largement, la santé et le bien-être du public.

Cette étude vient en contre point très pertinent des propos de la généticienne Alexandra Henrion-Caude invitée le 23 juin d’André Berkoff sur Sud Radio ou elle dénonce un « négationnisme des effets indésirables ». Vidéo Youtube accessible sur le site de NEXUS.
Je laisse l'ensemble de cette étude à votre discernement.

Alexandra Henrion-Caude : Interview Sud radio du 23 juin 2022
Alexandra Henrion Caude - 23 juin 2022