Regards

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Quand les animaux nous donnent l'exemple...

Publié le samedi 31 mars 2007 (par Dominique)

Pour terminer ce mois de mars avec une note d'espoir et de tendresse,
ce diaporama créé à partir d'une expérience vécue au Québec.


Quand les animaux nous donnent l'exemple...

bambi_lapin.zip

Eve

Publié le vendredi 30 mars 2007 (par Dominique)

Une petite note d'humour me semble bienvenue, au milieu de tous mes propos très sérieux et difficiles à avaler !! Vous la connaissez sans doute..., c'est juste pour le plaisir.

Pour l'illustrer une belle photo de Zabeille dont vous trouverez la galerie photo à cette adresse :
http://www.hebus.com/membre-79455


Lire la suite

Sous l'oeil des puces

Publié le vendredi 30 mars 2007 (par Dominique)

ou “La RFID et la démocratie” de Michel ALBERGANTI est paru en mars 2007 aux éditions Actes Sud (ISBN 978-2742767014 / AS4542)

Lire la suite

Pensée du jour...

Publié le mercredi 28 mars 2007 (par Dominique)

“Il y a des choses qui ne se peuvent enseigner.
Il faut les pénétrer soi-même.”

Bashô

Nerveures - Zabeille

Pour illustrer cette citation une belle photo de Zabeille dont vous trouverez la galerie photos à cette adresse :
http://www.hebus.com/membre-79455

Vote électronique

Publié le mercredi 28 mars 2007 (par Dominique)

Avant que cet article de Stéphane Foucart (avec Edouard Bal), paru dans l'édition du journal le “Monde” du 20.03.07, ne soit plus accessible sur le site du même journal à l'adresse suivante :
www.lemonde.fr - article, je m'empresse de le relayer sur ce blog.


Lire la suite

Qu'en est-il vraiment des parrainages tant convoités ?

Publié le mercredi 28 mars 2007 (par Dominique)

Mon ressenti personnel est rentré en collusion avec la lecture de réflexions dument étayées par des faits révélés sur certains sites.

Je relaye donc ici une information mise en ligne sur le site de “lumiweb”, avec les adresses d'autres sites, vous laissant la liberté de les visiter pour nourrir votre réflexion personnelle et établir votre jugement avec le plus d'informations possibles.
Curieusement, mais c'est tout à fait logique, nous sommes dans un temps où la désinformation fait rage comme jamais dans nos sociétés.

Le but réel, inavoué pour moi, est de provoquer un découragement monumental, une ras-le-bol hymalayesque, qui fera baisser les bras aux citoyens. Les amenant tout naturellement à chercher d'abord à se débarrasser du vote comme d'une corvée pour retourner à ses occupations favorites, tellement plus intéressantes...

DRAMATIQUE !!

Je précise que je n'ai aucune appartenance politique ou religieuse et que j'écris ce que je pense par moi-même ou relaye des informations que je juge importante de faire connaitre.

Lire la suite

Campagne électorale

Publié le mercredi 28 mars 2007 (par Dominique)

L'origine de mon silence est directement lié à l'hémorragie de mensonges, manipulations les plus diverses et les plus variées auxquelles nous avons droit depuis le début de cette année 2007. Le plus grave étant à mes yeux la spirale manipulatrice tous azimuts qui s'est emparée de notre pays.

Tous les coups semblent permis.
Plus personne ne sait pour qui voter, tant le fait d'être devant des menteurs, des arrivistes qui se fichent complètement de la planète est évident.

Ceux des candidats qui ont eu “'autorisation” d'avoir le nombre de parrainages ad hoc ont une drôle de saveur :
  • une ravie de la crèche qui affiche plus un rictus qu'un sourire sur les lèvres, et aucun programme ;
  • un nain ambitieux qui se voit déjà en haut de l'affiche - il faut dire qu'il se donne du mal ;
  • un vrai faux paysan, vrai roi du compromis, sans programme pour ne décevoir personne ;
  • un vieux facho qui fait son dernier tour de piste et qui est un maitre de la manipulation ;
  • des petits candidats sans envergure, sans poids, ceux qui ont été tolérés et à qui les parrainages ont été accordés, tellement insipides, inutiles, totalement incrédibles ou encore mieux définitivement “has been” qu'ils ne gêneront pas les ténors qui se font la partie de “poker menteur” dans la cours des grands, eux.


Nous avons donc le choix, de ne pas avoir de choix... sauf de voter massivement à 85% BLANC.
Mais attention il faut impérativement arriver à un total de vote blanc exprimé arrivant à 80% minimum. Le seul moyen pour que ce vote exprimé serve de sonnette d'alarme suffisant pour tout reprendre à zéro.

Une utopie ? Pas si sûr.

Mon silence d'écriture était aussi une ouverture aux dires des autres autour de moi.
J'entends au fil des jours de plus en plus des personnes de tous âges, de toutes confessions, de tous milieux sociaux-professionnels exprimer leur confusion de plus en plus importante face au rapprochement de la date fatidique du vote.

Entre temps des informations filtrent sur les manœuvres secrètes, cachées, profondément anti-démocratiques, mises en œuvre au fil des semaines.

Allons nous cautionner cela, ou bien allons nous, nous les français, nous réveiller et dire :
STOP, ça suffit, nous voulons autre chose.

Pour nourrir la réflexion des internautes qui feront un petit détour par mes Regards je mettrais en ligne, dans les jours à venir, des informations, que je trouve utiles à lire, à méditer et aussi à approfondir.
Je n'ai aucunement la prétention de détenir la vérité, cela me semble totalement impossible.
Je propose un regard, le mien, sur le monde dans lequel nous vivons tous ensemble aujourd'hui.

À très bientôt donc...

Mars...

Publié le mercredi 28 mars 2007 (par Dominique)

Le mois de mars sera bientôt au bout de sa course et je n'ai pas eu le loisir de nourrir mon blog.

Ce ne sont ni les sujets qui m'ont manqué, ni les idées, seulement le temps.

Ce temps qui file à toute allure comme le sable dans la main.
J'ai beau serrer le poing, le plus fort possible, les minutes s'échappent inexorablement à une vitesse vertigineuse.

Beaucoup d'évènements, de choses se sont produits, ces dernières semaines, sur lesquelles j'ai envie de revenir ou de relayer des informations qui ne sont pas toujours celles dont nous sommes inondés.

Il y aura donc de nouveau une “avalanche” d'informations que je vais diffuser dans les billets à venir.

Je suis très sensible à tout ce qui se passe autour de moi, à tout ce qui touche notre quotidien, notre avenir lié à l'état de la terre, dont nous sommes les gardiens face aux générations à venir.
Ces dernières semaines de silence d'écriture, ont été nourries de lectures, et de regards, que je suis maintenant en “état” de transmettre.

Je suis un peu lente à la digestion des choses et à leur redistribution.
Comme “patience et longueur de temps font plus que force ni que rage”, j'accepte de laisser le temps au temps.
Tout est important, mais rien n'est finalement indispensable.
Je suis aussi convaincue que les choses se font quand c'est l'heure juste de les faire.

Un alchimiste d'aujourd'hui, à qui ses élèves demandaient, combien de temps il fallait compter pour diverses opérations en laboratoire, répondait invariablement : “le temps nécessaire à les faire”.
Chacun mettra le temps juste pour lui, en fonction de là où il en est sur son propre chemin, de ce qu'il a compris, ou pas, de l'état des éléments qu'il utilise pour son expérience...
Il n'y a pas un temps prédéfini pour accomplir les choses, mais plutôt une adéquation entre l'opérateur, le moment où il opère et les éléments qu'il manipule.

J'ai gardé précieusement cette notion et je la respecte dans tous les actes de ma vie.