Regards

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Bolivie, une communauté quechua obtient la nationalisation d'un projet minier

Publié le jeudi 26 juillet 2012 (par Dominique)

Alors des habitants de Cajamarca au Pérou continue de se manifester leur colère face à une exploitation minière et de recevoir des soutiens de France, d'Espagne et d'autres pays, Evo Moralès le président Bolivien, a accepté le 8 juillet d'annuler la concession de South American Silver, entreprise canadienne, qui avait obtenu la concession minière en 2007 sur la mine de Mallku Khota, dans le sud du pays.

Evo Moralès et les comités locaux
Evo Moralès signature avec les comités locaux


Depuis plusieurs mois les populations indigènes locales de Sacaca et Charcas manifestaient leur opposition à ce projet à cause de l'impact catastrophique sur l'environnement, en particulier un risque majeur de pollution de ses réserves d’eau.

Mais il y avait aussi un conflit entre deux communautés indigènes, l'une souhaitant la poursuite de l'exploitation par les canadiens et l'autre réclamant la nationalisation de la future mine et en mettant en avant les questions environnementales qui s'appuient sur une réalité. Les neiges sont beaucoup moins abondantes que par le passé, les neiges “éternelles” régressent notablement depuis dix ans, ce qui génère une inquiétude concernant une éventuelle diminution de l'approvisionnement en eau.

Outre les pollutions environnementales liés aux extractions minières, les communautés indigènes ne sont plus du tout d'accord pour accepter que leurs ressources soient exploitées par d'autres pays. Ils réclament la nationalisation des installations, des mines... et le retrait des entreprises étrangères. Ils veulent tout simplement reprendre les rênes de leur pays et de leur économie en main.

South American Silver, mettait en avant les gains importants à venir pour la Bolivie, le pays le plus pauvre du continent sud-américain, à l'observation des analyses des sols qu'ils ont faites, indiquant que le site contiendrait entre 140 et 230 millions d’onces d'argent, ce qui en ferait l’un des plus importants gisements du monde, et entre 1.000 et 1.500 tonnes d'indium, un métal qui est notamment utilisé dans les écrans plats de type LCD.

Retrait des patrouilles policières à Mallku-khota
Retrait des patrouilles policières à Mallku-khota


Après une semaine de conflit une communauté quechua avait fini par prendre en otage six techniciens employés de South American Silver et un policier. Trois d'entre eux avaient réussi à s'enfuir profitant du manque de vigilance des villageois, les 4 autres ont été relâchés dès la signature de l'accord par le gouvernement.

La communauté indigène de Mallku Khota a réussi à obtenir satisfaction sur ses demandes essentielles :
  • Pas de poursuites judiciaires contre les preneurs d’otages,
  • indemnisation financière pour la famille d'un paysan, Joseph Mamani Sullka ayllu, tué lors des affrontements avec la police
  • le départ prochain de South American Silver.
La question est de savoir si les boliviens auront les moyens financiers et technologiques pour exploiter ces mines valablement sans polluer l'environnement.
L'exploitation de la mine nécessite une technologie spécialisée pour une bonne extraction des minerais.
Le président de la compagnie Mallku Khota, Malbran Felipe, a répondu qu'il avait prévu des investissements de 1.000 millions de dollars pour démarrer le projet d'exploitation minière.


Sources de cet article :
www.rfi.fr
La radio del Sur
la-razon.com
eju.tv

Pas de pétition pour Kokopelli, mais l'action !

Publié le mercredi 25 juillet 2012 (par Dominique)

Dominique Guillet a publié un article complémentaire à la suite du jugement scandaleux rendu par la cour de Justice,de L'Union Européenne.
Kokopelli ne baisse pas les bras, et continuera son travail de conservation.
La lucidité oblige aujourd'hui à prendre conscience que toutes les pétitions pour demander de préserver la VIE ne servent strictement à rien d'autre qu'à ficher très facilement tous les citoyens du monde qui disent haut et fort leur désaccord avec les politiques de destructions massives mises en œuvre par les gouvernements de la planète.



Les Pétitions :
les psychopathes prédateurs s'en torchent leur barbecul


Suite au jugement scandaleux de la Cour Européenne de Justice — qui prouve une fois de plus que ces institutions Européennes sont complètement corrompues et à la botte des banskters, du Cartel de la Chimie, des multinationales biocidaires et autres marionnettes politiques — certains amis de Kokopelli ont pensé qu'il était adéquat de relancer des énièmes pétitions pour la défense des semences libres.

Qu'il soit, donc, bien clair que l'Association Kokopelli ne cautionne, en aucune manière, la pétition lancée par Cyberacteurs et, cent mille fois moins, celle lancée par Avaaz. J'ai déjà exprimé — dans l'un de mes articles sur l'arnaque du réchauffement climatique anthropique — ce que je pensais de cette organisation bien ancrée dans la mouvance de l'opposition contrôlée et créée par Ricken Patel qui fut consultant pour l'ONU, la Fondation Rockefeller, la Fondation Bill Gates…

N'est-il pas évident, après tant d'années de lutte, que les pétitions, les psychopathes prédateurs s'en torchent leur barbecul sur leurs pelouses transgéniques ?

Le jugement de la Cour Européenne de Justice est totalement en phase avec les délires génocidaires de la clique criminelle du complexe militaro-industriel qui ruine les peuples par des dettes nationales générées ex-nihilo, fomente des guerres “libératrices”, détruit l'intégralité de la biosphère et assassine l'humanité.

Vandana Shiva — qui sera présente lors de notre Festival Kokopelli/Pachamama au Pérou — a récemment évoqué l'offensive généralisée des multinationales de l'agro-chimie dans les pays dits “émergents”. Aux USA, Monsanto et les multinationales biotechs, tentent de faire passer, au Congrès, un décret qui les mettrait au-dessus de toutes les lois. Quant à l'Europe, elle continue de se transformer en poubelle cancérigène sous l'assaut de l'agriculture toxique et du Cartel Nucléaire.

Et pour ne pas évoquer un sujet tabou — la contamination radioactive de toute la chaine alimentaire planétaire — une première ferme bio, en Oregon, selon l'expert nucléaire Arnie Gundersen, a fermé ses portes en raison de la contamination radioactive de ses sols. Et le Japon se meurt inexorablement de Fukushima, l'oubliée des médias à la solde de la mafia. Tout comme les citoyens de la côte ouest US, tout comme les peuples de la planète…, mourront inexorablement de Fukushima le jour où son réacteur 4 s'effondrera.

Très chères Amies et Amis de Kokopelli et de la Vie,
pensez-vous vraiment que nous allons neutraliser
les criminels psychopathes et prédateurs
avec de mignonnettes pétitions ?

Les Peuples de cette belle Planète,
notre Terre-Mère,
apprendront-ils un jour qu'une société
qui ne peut pas discerner et éliminer,
par tous les moyens possibles, la psychopathie, en son sein,
n'est tout simplement pas digne de survivre ?


Il est vrai que la Rage monte, que certains Peuples se réveillent (en Islande, les banquiers mafieux sont en prison) mais il ne reste que peu de temps. L'Humanité est dans une situation critique de légitime défense car les psychopathes dégénérés ont déclaré la guerre à la Vie — une guerre totale et terminale — et ils iront jusqu'au bout de leur démence meurtrière.

Quant à Kokopelli, ce n'est ni la Cour Européenne de Justice, ni le GNIS, ni Baumaux, ni la clique génocidaire qui s'est donné comme mission d'éradiquer la Vie de notre belle Planète, qui nous empêcheront de continuer notre travail de protection de la biodiversité alimentaire : un travail de 20 années dans le non-respect total de leur illégalité mortifère.


Dominique Guillet. Le 22 juillet 2012.

Kokopelli désavoué par la Cour de Justice de l'U.E.

Publié le mercredi 25 juillet 2012 (par Dominique)

Après une longue attente et au mépris de la Vie, finalement un jugement sans appel qui sonne le glas de la liberté, des semences de qualité, de tout ce qui concerne le vivant dans notre alimentation et notre santé.
Je site l'article de Kokopelli dans son intégralité.


La Biodiversité sacrifiée sur l'autel de la productivité
La Cour de Justice de l'Union Européenne désavoue
Kokopelli et son avocat général


La Cour de Justice, par sa décision rendue aujourd'hui dans l'affaire Kokopelli contre Baumaux, vient de donner un satisfecit intégral à la législation européenne sur le commerce des semences.

Pourtant, le 19 janvier dernier, son Avocat Général nous donnait entièrement raison, en estimant que l'enregistrement obligatoire de toutes les semences au catalogue officiel était disproportionné et violait les principes de libre exercice de l'activité économique, de non-discrimination et de libre circulation des marchandises. (Voir ses conclusions)

Ce changement de cap absolu ne manque pas de nous surprendre et de nous interroger.

La Cour, aux termes d'une analyse étonnement superficielle de l'affaire, et d'une décision qui ressemble plus à un communiqué de presse qu'à un jugement de droit, justifie l'interdiction du commerce des semences de variétés anciennes par l'objectif, jugé supérieur, d'une “productivité agricole accrue” !

L'expression, utilisée 15 fois dans la décision de la Cour, consacre la toute puissance du paradigme productiviste. Ce même paradigme, qui avait présidé à la rédaction de la législation dans les années soixante, a donc encore toute sa place en 2012. La biodiversité peut donc être valablement sacrifiée sur l'autel de la productivité.

Cela fait 50 ans que cela dure et le fait que ce raisonnement nous ait déjà amenés a perdre plus de 75% de la biodiversité agricole européenne n'y change donc rien. (Voir les estimations de la FAO)

Si la Cour mentionne les dérogations supposément introduites par la Directive 2009/145 pour les “variétés de conservation”, son analyse s'arrête à la lecture des grands titres. Comment les juges n'ont-ils pas voulu voir que les conditions d'inscription des variétés de conservation, dans la réalité, étaient restées pratiquement identiques à celles du catalogue officiel normal [1] ? Le critère d'homogénéité, par exemple, particulièrement problématique pour les variétés anciennes, ne connaît aucune modération.

La Cour n'a-t-elle pas lu les témoignages de nos collègues européens, déjà confrontés à des inscriptions impossibles de leurs semences sur cette liste ?

Cette directive est un véritable leurre, que Kokopelli et tant d'autres organisations européennes ont déjà dénoncé, et ne vise pas à permettre la commercialisation des variétés anciennes ni même à conserver la biodiversité semencière.

De plus, cette biodiversité, qui a nourri les populations européennes pendant les siècles passés, est l'objet de la plus grande suspicion. La Cour va ainsi jusqu'a écrire, par deux fois, que la législation permet d'éviter “la mise en terre de semences potentiellement nuisibles&rlquo; !

Cette remarque est totalement erronée puisque, comme l'avait justement relevé l'Avocat Général, l'inscription au Catalogue ne vise pas à protéger les consommateurs contre un quelconque risque sanitaire ou environnemental, auquel la législation ne fait même pas référence !

Cette remarque, surtout, est choquante, quand on pense que les semences du Catalogue, enrobées des pesticides Cruiser, Gaucho et autres Régent, ou accompagnées de leur kit de chimie mortelle, empoisonnent la biosphère et les populations depuis plus de cinquante ans !

Le lobby semencier (European Seed Association), qui a pris le soin, pendant le cours de la procédure, de faire connaitre à la Cour son désaccord avec l'avis de l'Avocat Général, se réjouit, dans tous les cas, de cette totale convergence de vues avec la Cour. (V. son communiqué et sa lettre adressée à la Cour).

Nos adversaires directs dans cette procédure, c'est-à-dire la société Graines Baumaux, mais aussi la République Française, le Royaume d'Espagne, la Commission Européenne et le Conseil de l'UE, doivent également s'en frotter les mains.

Avec cette décision, les masques tombent : la Cour de l'Union Européenne est, elle aussi, au service de l'agriculture chimique mortifère et de son idéologie corruptrice.

Et Kokopelli, au contraire de tout ce qui a pu se lire ces derniers mois, n'a aucun intérêt convergent avec Monsanto et autres semenciers-chimistes. Ces craintes exprimées par certains n'étaient qu'élucubrations fantaisistes, voire malveillantes, à l'égard de l'association.

Mais tout cela se comprend par l'examen du contexte dans lequel prend place cette décision : en Europe, une réforme générale de la législation sur le commerce des semences est en cours. La procédure est placée sous le haut parrainage de l'industrie semencière. Les associations de sauvegarde de la biodiversité, petits producteurs, paysans et jardiniers passionnés, qui, à travers toute l'Europe, conservent clandestinement plus de variétés oubliées que tout ce que le catalogue des variétés appropriées n'en pourra jamais contenir, n'ont pas été invitées à la table des négociations…

Verra-t-on, dans ce cadre, le législateur européen redéfinir ses priorités ? Les semenciers veilleront à ce que cela ne soit pas le cas.

La France, dans ce cadre, joue un rôle particulier. Le Ministère de l'Agriculture a dépêché l'une des collaboratrices du GNIS [2], Mme Isabelle Clément-Nissou, auprès de la Commission Européenne (DG SANCO), afin de rédiger le projet de loi ! Mais les conflits d'intérêt, inadmissibles, ne semblent choquer personne au niveau des institutions européennes…

Ainsi, l'étau se resserre et les perspectives pour la biodiversité n'ont jamais été aussi sombres.

Et l'Association Kokopelli, qui depuis 20 ans veille avec passion à la préservation du patrimoine semencier européen, bien commun de tous, sans la moindre subvention publique, pourrait donc bien disparaître demain, car son activité, qui gêne l'une de nos sociétés commerciales les mieux installées, ne présente pas d'intérêt pour une “productivité agricole accrue”. Cette décision nous sidère, autant qu'elle nous indigne.

Plus que jamais, Kokopelli a besoin du soutien moral de la population. Car il n'est pas admissible que les variétés anciennes, héritage de nos grands-parents, soient interdites de cité !

Nous en appelons également à notre gouvernement. La gauche, sous les précédents gouvernements de droite, nous a dit pouvoir compter sur son soutien à de nombreuses reprises. Il est temps maintenant qu'elle transforme ses promesses en actes (en commençant par retirer son mandat à Mme CLEMENT-NISSOU) !

Kokopelli, le 13 juillet 2012.

[1] La directive 2009/145 prévoit que les critères de distinction et de stabilité sont laissés à la discrétion des Etats membres et que, par contre, “pour l'évaluation de l'homogénéité, la directive 2003/91/CE s'applique” : art. 4 §2

[2] Le GNIS représente les semenciers professionnels en France et dit officiellement “défendre les intérêts de la filière semence”. Voir son site Internet


Ce que nous voulons, sur le plan législatif et réglementaire :

Le Catalogue officiel actuel est le pré-carré exclusif des variétés protégées par des droits de propriété intellectuelle, hybride F1 non reproductibles. Qu'il le reste.

Nous voulons que les semences anciennes et nouvelles appartenant au domaine public et librement reproductibles sortent du champ d'application de la législation sur le commerce des semences.

Il n'existe pas de catalogue officiel obligatoire pour les clous et les boulons. Il n'y a pas de raison de soumettre les semences à une procédure préalable de mise sur le marché, comme les pesticides ou les médicaments, pour les cataloguer dans un registre.

Des objectifs de qualité et de loyauté dans les échanges commerciaux peuvent être aisément atteints par un règlement de base fixant des critères minimums en termes de qualité sanitaire, faculté germinative, pureté variétale et pureté spécifique.

Que demande la société Graines Baumaux ?

Notre adversaire devant la Cour d'Appel de Nancy demande la condamnation de Kokopelli à lui payer 100.000 euros de dommages-intérêts, ainsi que la cessation de toutes les activités de l'association. Pour information, au 30 juin 2011 la société Baumaux avait un chiffre d'affaire annuel de 14 millions d'euros et un résultat net de 2 millions d'euros.


Les terres agricoles manquent gravement de biodiversité

Publié le mercredi 25 juillet 2012 (par Dominique)

Lydia et Claude Bourguignon étudient les sols agricoles depuis des années en France comme à l'étranger.

Grâce aux nombreux prélèvements et analyses auxquelles ils procèdent, ils peuvent juger d'un appauvrissement dramatique des vers de terre et autres insectes qui ont une part très importante dans la qualité des sols.

Toute cette faune minuscule participe de l'aération, de la vitalité des sols, mais aussi de tout un écho-système puisqu'en plus de vivifier les sols, elle régule l'équilibre de la faune locale car elle nourrit non seulement les sols mais aussi les oiseaux…

Un citadin regarde ce monde des insectes avec dégoût parce qu'il ne le connait pas et en ignore le rôle.

Malheureusement Claude et Lydia déplorent aujourd'hui d'avoir de moins en moins d'impact sur le monde agricole, au point d'envisager de cesser leur activité.

Pour plus d'informations sur leurs travaux ces deux articles sur le net :
  1. le couple Bourguignon envisage de cesser son activité
  2. Les vers de terre ont disparu

Et cette vidéo où vous les retrouverez dans leur laboratoire :

Etat d'urgence à Cajamarca, au Pérou

Publié le mercredi 25 juillet 2012 (par Dominique)

Ollanta Humala, le président du Pérou élu en 2011, avait revendiqué lors de son investiture un nouveau socialisme, avec des objectifs comme :
  • la nationalisation des principales ressources du pays (gaz, mines, pétrole…),
  • la volonté de réduire considérablement la mainmise de l'oligarchie et des entrepreneurs nord-américains, israéliens et chiliens,
  • le projet de la mise en place d'une nouvelle constitution.

Il avait aussi promis de protéger les citoyens des nombreux effets négatifs de l'industrie minière très présente sur le territoire péruvien.

Le gouvernement d'Ollanta Humala a autorisé la mise en œuvre du projet Conga autorisant l'entreprise Minera Yanacocha de procéder à une extension de sa mine en bafouant les droits fondamentaux garantis aux populations par la Constitution péruvienne, à savoir qu'elle donne le droit au peuple péruvien de décider de son avenir.

Les évènements violents et les affrontements avec les forces de l'ordre récurants depuis plusieurs mois dans la province de Cajamarca, au nord du pays, montrent que ce président ne tient pas ses promesses.

La population, très consciente des dégâts environnementaux dû à l'exploitation minière, réclame un référendum sur ce projet depuis décembre 2011 sans résultats.
Devant le refus de la part du gouvernement elle s'est mise en grève générale depuis le 31 mai 2012.

L'extension des activités minières provoquera le tarissement de quatre grands lacs, privera la population de son eau à Cajamarca et encore plus grave empoisonnera les nappes phréatiques au cyanure et aux métaux lourds. Les conséquences pour la régions sont dramatiques.

Le président Ollanta Humala a décrété ces derniers jours l'état d'urgence dans les trois provinces de Cajamarca, Celendín et Hualgayoc. Les manifestants pacifiques ont été réprimé avec une grande violence : cinq personnes, dont deux mineures (moins de 18 ans) ont été abattues par les policiers, on déplore parallèlement de nombreux blessés graves et des arrestations arbitraires.

Lors des affrontements Marco Arana, un activiste très connu pour la protection de l'environnement et le respect des droits de l'homme, qui de plus a toujours milité pour ses idéaux de manière pacifique, a été grièvement blessé lors de son arrestation.

Les gens descendent dans la rue, par familles entières : femmes, enfants, personnes âgées, surtout les catégories les plus pauvres car la situation est devenue intolérable.
Ils n'ont accès à l'eau que deux heures par jour et dans certains quartiers, l'eau fait défaut des semaines pendant des semaines, ce qui rend la vie impossible, et touche aussi le tourisme qui a un rôle économique important dans cette région.

Comme quoi l'élection d'un Andin issu d'une fratrie de 7 enfants à la tête d'un pays, ne suffit pas à garantir la préservation des droits fondamentaux d'une population !!

La syrie, 19 juillet 2012

Publié le samedi 21 juillet 2012 (par Dominique)

Alors que les médias internationaux, dont les medias français, nous rabâchent les mensonges de l'Otan pour endormir l'opinion des populations en faveur d'une intervention militaire, programmée de longue date, des forces internationales à la botte du Nouvel Ordre Mondial, Thierry Meyssan a réussi faire passer un message et une vidéo depuis Damas, la capitale syrienne.

Voici l'article publié sur le site du Réseau Voltaire qui est la transcription de la vidéo proposée en dessous :
Les puissances occidentales et du Golfe ont lancé la plus importante opération de guerre secrète depuis celle des Contras au Nicaragua. La bataille de Damas ne vise pas à renverser le président Bachar el-Assad, mais à fracturer l’Armée syrienne pour mieux assurer la domination d’Israël et des États-Unis au Proche-Orient. Alors que la ville s’apprête à un nouvel assaut des mercenaires étrangers, Thierry Meyssan dresse le point de la situation.

Voici cinq jours que Washington et Paris ont lancé l’opération “Volcan de Damas et séisme de la Syrie”. Il ne s’agit pas d’une nouvelle campagne de bombardements aériens, mais d’une opération de guerre secrète, comparable à celle conduite à l’époque Reagan en Amérique centrale.

40 à 60 000 Contras, principalement libyens, sont entrés en quelques jours dans le pays, le plus souvent par la frontière jordanienne. La majorité d’entre eux sont rattachés à l’Armée “syrienne” libre, structure paravent des opérations secrètes de l’OTAN, placée sous commandement turc. Certains sont affiliés à des groupes de fanatiques, dont Al-Qaida, placés sous commandement du Qatar ou d’une faction de la famille royale saoudienne, les Sudeiris. Au passage, ils ont pris quelques postes frontières, puis ont rejoint la capitale où ils ont semé la confusion en attaquant au hasard les cibles qu’ils trouvaient : groupes de policiers ou de militaires isolés.

Géneraux syriens assassinés - Hassan Turkmani, Daud Rajha et Assef Chawkat
Les généraux Hassan Turkmani, Daud Rajha et Assef Chawkat, tombés au champ d’honneur, le 18 juillet 2012.

Mercredi matin, une explosion a détruit le siège de la Sécurité nationale où se réunissaient quelques membres du Conseil de sécurité nationale. Elle aurait coûté la vie au général Daoud Rajha (ministre de la Défense), au général Assef Chawkat (ministre adjoint) et au général Hassan Turkmani (adjoint du vice-président de la République). Les modalités de l’opération restent incertaines : il pourrait s’agir aussi bien d’un attentat suicide que d’un tir de drone furtif.

Washington espérait que la décapitation partielle de l’appareil militaire conduirait quelques officiers supérieurs à faire défection avec leurs unités, voire à se retourner contre le gouvernement civil. Il n’en a rien été. Le président Bachar el-Assad a immédiatement signé les décrets nommant leurs successeurs et la continuité de l’État a été assurée sans faille.

À Paris, Berlin et Washington, les commanditaires de l’opération se sont livrés au jeu indigne consistant à condamner l’action terroriste tout en réaffirmant leur soutien politique et logistique militaire aux terroristes. Sans honte, ils ont conclu que la responsabilité de ces assassinats ne revenait pas aux coupables, mais aux victimes en ce qu’elles avaient refusé de démissionner sous leur pression et de livrer leur patrie aux appétits occidentaux.

Caracas et Téhéran ont adressé leur condoléances à la Syrie, soulignant que l’attaque a été commanditée et financée et par les puissances occidentales et du Golfe. Moscou a également adressé ses condoléances et affirmé que les sanctions requises au Conseil de Sécurité contre la Syrie équivalaient à un soutien politique aux terroristes qui l’attaquent.

Les chaînes de télévision nationales se sont mises à diffuser des clips militaires et des chants patriotiques. Interrompant les programmes, le ministre de l’Information Omran al-Zou’bi a appelé à la mobilisation de tous : le moment n’est plus aux querelles politiques entre gouvernement et opposition, c’est la Nation qui est attaquée. Rappelant l’article de Komsomolskaïa Pravda dans lequel je décrivais l’opération médiatique de démoralisation préparée par les chaînes occidentales et du Golfe [“НАТО готовит переворот в Сирии’, par Thierry Meyssan, Komsomolskaïa Pravda, version française : “L’OTAN prépare une vaste opération d’intoxication”, Réseau Voltaire, 10 juin 2012], il a alerté ses concitoyens sur son déclenchement imminent. Puis, il a démenti l’intox des chaînes du Golfe selon lesquelles une mutinerie aurait éclaté au sein de la 4ème division et des explosions auraient dévasté sa principale caserne.

Les chaînes nationales ont diffusé plusieurs fois par heure des bandes-annonces indiquant comment capter leurs programmes sur Atlantic Bird en cas d’interruption des satellites ArabSat et NileSat.

Au Liban, Sayyed Hassan Nasrallah a rappelé la fraternité d’armes qui unit le Hezbollah à la Syrie face à l’expansionnisme sioniste, et a assuré l’Armée syrienne de son soutien.

L’attentat a été le signal de la seconde partie de l’opération. Les commandos infiltrés dans la capitale ont alors attaqué diverses cibles, plus ou moins choisies. Ainsi, un groupe d’une centaine de Contras a attaqué la maison qui jouxte mon appartement au cri d’Allah Akbar ! Un haut responsable militaire y réside. 10 heures de combat ininterrompu ont suivies.

Alors qu’au début de la nuit, l’Armée ripostait avec mesure, l’ordre parvenait un peu plus tard de faire usage de la force sans retenue. Il ne s’agissait plus de lutter contre des terroristes venus déstabiliser la Syrie, mais de faire face à une invasion étrangère qui ne dit pas son nom et de sauver la patrie en danger.
L’aviation est entrée en action pour anéantir les colonnes de mercenaires se dirigeant vers la capitale.

En fin de matinée, le calme revenait progressivement dans l’agglomération. Les Contras et leurs collaborateurs étaient partout obligés de se retirer. La circulation était rétablie sur les grands axes routiers, et des barrages filtrants étaient installés dans le centre ville. La vie reprenait. Cependant, on entend encore des tirs épars ici ou là. La plupart des commerces sont fermés, et il y a de longues files d’attente devant les boulangeries.

Chacun s’attend à ce que l’assaut final soit lancé dans la nuit de jeudi à vendredi et la journée de vendredi. Il ne fait guère de doute que l’Armée syrienne en sortira à nouveau victorieuse car le rapport de force est tout à son avantage, et que cette armée de conscription est soutenue par la population, y compris par l’opposition politique intérieure.

Comme prévu, ArabSat et NileSat ont déconnecté le signal de la télévision Ad-Dounia en milieu d’après-midi. Le compte Twitter d’Ad-Dounia a été piraté par la CIA pour diffuser de faux messages annonçant une retraite de l’Armée syrienne. Les chaînes du Golfe ont annoncé un effondrement de la monnaie préludant la chute de l’État. Le gouverneur de la Banque Centrale, Adib Mayaleh, est intervenu sur la télévision nationale pour démentir cette nouvelle intox et confirmer le taux de change de 68,30 livres syriennes pour un dollar US.

Des renforts ont été déployés aux alentours de la place des Omeyyades pour protéger les studios de la télévision publique qui sont considérés comme une cible prioritaire par tous les ennemis de la liberté. Des studios de remplacement ont été installés dans l’hôtel Rose de Damas où se prélassent les observateurs des Nations Unies. La présence de ceux-ci, qui ont laissé perpétrer l’attaque de la capitale sans interrompre leur farniente, sert de facto de protection pour les journalistes syriens qui tentent d’informer leurs concitoyens au péril de leur vie.

Au Conseil de sécurité, la Fédération de Russie et la Chine ont opposé pour la troisième fois leur veto à une proposition de résolution occidentale et du Golfe visant à rendre possible une intervention militaire internationale. Leurs représentants ont inlassablement dénoncé la propagande visant à faire passer l’attaque extérieure contre la Syrie comme une révolte réprimée dans le sang.

La bataille de Damas devrait reprendre cette nuit.

La vidéo qui présente l'avantage de nous montrer le centre de Damas au 19 juillet 2012.


Thierry Meyssan : La bataille de Damas par Mecanopolis

Le pacte secret...

Publié le dimanche 8 juillet 2012 (par Dominique)

Je viens de lire ce texte anonyme qui circule depuis plusieurs mois sur internet.

Personnellement sa lecture m'a interloquée tellement je reconnais à chaque postulat une réalité du monde dans lequel je vis aujourd'hui. Et aussi parce qu'il apporte des réponses à des questions que je me pose régulièrement quand à l'alimentation, la santé et l'état des personnes autour de moi.

Il fait littéralement froid dans le dos.

Chaque internaute est libre de sa propre appréciation.

Le voici dans son intégralité tel qu'il est présenté sur le site Projet Avalon

C’est un texte à la résonance inhabituelle que nous vous proposons aujourd’hui, il est apparu sur Internet il y a 9 ans, un certain 21 juin 2002, jour du solstice d’été. Détail qui est loin d’être anodin quand on connaît la passion des Illuminati pour la symbolique et les rituels. Son auteur en est inconnu, mais une chose est sûre : en choisissant cette date, il avait bien l’intention de “leur” gâcher la fête. Nous vous en offrons ici la traduction française. Ce qui y est décrit pourra paraître excessif à certains et presque dépassé à d’autres et pourtant, force est de constater que les points qui y sont évoqués font écho aux interviews des lanceurs d’alerte publiées sur Project Avalon et ailleurs. On verra également que le “Menu” exposé semble chaque jour se concrétiser davantage… au rythme du conte de la grenouille d’Olivier Clerc, qui ne savait pas qu’elle était déjà cuite. Pour notre part, nous ne sommes certes pas encore “cuits”, mais ça chauffe… et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé consensuellement à Avalon de vous faire partager ce document.

Est-il authentique – soit l’œuvre d’un véritable “insider illuminati” qui se serait désolidarisé de ses maîtres – ou non ? À vrai dire, cela importe peu.

Ce qui compte en échange, c’est qu’il nous invite à ouvrir les yeux et à nous poser les questions qui s’imposent face aux immenses dérives dont nous sommes tous les jours spectateurs, voire davantage. C’est donc à point nommé que ce texte est arrivé jusqu’à nous. A titre d’exemple, tout récemment (16/05/2011) le journaliste et historien américain Webster Tarpley (auteur entre autres choses de la “Biographie non autorisée de George Bush”), révélait le contenu des écrits de John P. Holdren, l’actuel conseiller scientifique de la Maison Blanche, et la “recommandation” de l’élite en vue d’une population mondiale optimale d’un milliard d’habitants… des chiffres écrits noir sur blanc.

• L’illusion créée par notre pacte sera si énorme, si vaste, qu’elle échappera à leur perception.
• Ceux qui la verront passeront pour fous.
• Nous créerons des fronts séparés pour les empêcher de voir les liens qui existent entre nous. Nous nous comporterons comme si nous n’étions pas connectés pour garder l’illusion bien vivante. Nous distillerons nos objectifs au goutte à goutte pour ne pas éveiller les soupçons. Ceci les empêchera également de distinguer les changements à mesure qu’ils se produisent. • Nous nous placerons toujours au-dessus du champ relatif de leur expérience parce que nous connaissons les secrets de l’absolu.
• Nous travaillerons toujours ensemble et demeurerons liés par le sang et le secret. La mort viendra à celui qui parlera.
• Nous ferons en sorte que leur espérance de vie soit brève et leur intellect faible tout en prétendant faire le contraire.
• Nous utiliserons notre connaissance de la science et de la technologie de manière subtile afin qu’ils ne se rendent jamais compte de rien.
• Nous utiliserons les métaux, accélérateurs de vieillissement et des sédatifs dans leur nourriture et leur eau ainsi que dans l’air.
• Ils seront entourés de poison de toutes parts.
• Les métaux occasionneront leur dégénérescence intellectuelle. Nous promettrons de trouver des traitements en nous mobilisant sur tous les fronts mais nous les empoisonnerons toujours plus.
• Lesdits poisons seront absorbés par la peau, la bouche et détruiront leur esprit et leur système de reproduction.
• Pour toutes ces raisons, leurs enfants seront morts nés, et nous occulterons cette information.
• Les poisons seront dissimulés dans tout ce qui les entoure, dans ce qu’ils boivent, ingèrent, respirent et dans les vêtements qu’ils portent.
• Nous devons nous montrer ingénieux à cet égard car ils ont la capacité de voir loin.
• Nous leur enseignerons que les poisons sont bons en diffusant des images amusantes et des tonalités musicales.
• Ceux qu’ils respectent nous aideront car nous les enrôlerons pour faire progresser nos poisons.
• Ils verront nos produits utilisés dans des films et s’y accoutumeront sans jamais connaître leurs effets véritables.
• Dès la naissance, les enfants recevront des injections de poison dans le sang. nous les convaincrons que c’est pour leur bien.
• Nous commencerons quand les enfants sont tout petits, que leur esprit est jeune et nous les ciblerons avec ce que les enfants préfèrent, les sucreries.
• Lorsque leurs dents commenceront à se détériorer, nous les remplirons de métaux, ce qui détruira leur mental et anéantira leur avenir.
• Une fois leur capacité d’apprendre affectée, nous créerons des médicaments qui les rendront plus malades encore et causeront d’autres pathologies pour lesquelles nous inventerons d’autres remèdes.
• Nous les rendrons faibles et dociles par la force de notre pouvoir.
• Ils deviendront dépressifs, attardés et obèses et, quand ils viendront solliciter notre aide, nous leur donneront toujours plus de poison.
• Nous les focaliserons sur l’argent et les biens matériels pour qu’ils ne puissent jamais se relier à leur Soi intérieur. Nous les distrairons par la fornication, les plaisirs et les jeux extérieurs pour que jamais ils ne deviennent un avec le Tout.
• Leurs esprits nous appartiendront et ils feront ce que nous leur dirons. S’ils s’y refusent, nous trouverons le moyen d’implanter des technologies susceptibles d’affecter leurs perceptions.
• Nous utiliserons la peur comme une arme.
• Nous établirons leurs gouvernements ainsi que les partis d’opposition. Les deux côtés nous appartiendrons.
• Nous dissimulerons toujours nos objectifs mais notre Plan sera mené à son terme.
• Ils travailleront à notre place mais nous en récolterons les fruits.
• Nos familles ne se mélangeront pas aux leurs, notre sang doit toujours demeurer pur, car là est la formule.
• Nous les ferons s’entretuer quand cela nous conviendra.
• Nous les maintiendrons éloignés de l’Unité par le dogme et la religion.
• Nous contrôlerons tous les aspects de leurs vies et leur dirons ce qu’ils doivent penser.
• Nous les guiderons gentiment et délicatement en leur laissant croire que cela vient d’eux.
• À travers nos factions, nous fomenterons l’animosité entre eux.
• Quand une lumière brillera au milieu d’eux, nous la ferons s’éteindre par le ridicule ou par la mort, ce qui nous conviendra le mieux.
• Nous les pousserons à déchirer le cœur de leurs conjoints et à tuer leurs propres enfants.
• Pour cela, notre alliée sera la haine et la colère notre amie. La haine les aveuglera totalement et ils ne se rendront jamais compte que leurs conflits font de nous leurs dirigeants. Ils seront bien trop occupés à s’entretuer.
• Ils baigneront dans leur sang et tueront leurs voisins jusqu’au moment que nous considérerons propice à notre assaut.
• Nous en tirerons le plus grand bénéfice car ils ne nous verront pas, car ils ne peuvent pas nous voir.
• Leurs guerres et leurs morts nous permettront de prospérer toujours plus.
• Nous recommencerons encore et encore jusqu’à l’accomplissement de notre but ultime.
• Nous continuerons à les faire vivre dans la peur et la colère par la diffusion d’images et de sons. Nous utiliserons tous les outils dont nous disposons pour arriver à nos fins.
• Les outils nous seront fournis par leur travail.
• Nous ferons en sorte qu’ils se détestent eux-mêmes et leurs voisins.
• Nous leur cacherons toujours la vérité divine, le fait que NOUS SOMMES TOUS UN, ça ils ne doivent jamais le savoir !
• Ils ne doivent jamais découvrir que la couleur de peau n’est qu’une illusion, et toujours penser qu’ils ne sont pas égaux.
• Pas à pas, insensiblement, nous ferons avancer notre objectif.
• Nous prendrons leurs terres, leurs ressources et leurs biens, leur santé, pour exercer sur eux un contrôle total.
• Nous les abuserons en les incitant à accepter des lois qui les priveront du peu de liberté qui leur reste encore.
• Nous établirons un système monétaire qui les emprisonnera à tout jamais et les endettera eux ainsi que leurs enfants.
• Quand ils réussiront à unir leurs forces pour s’opposer à nous, nous les accuserons de crimes et présenterons au monde une histoire différente car alors tous les médias nous appartiendront.
• Nous utiliserons la presse et son sentiment en notre faveur pour contrôler le flux de l’information.
• Quand ils se soulèveront contre nous, nous les écraserons comme des insectes car ils sont encore moins que ça.
• Ils seront dans l’incapacité de faire quoi que ce soit car ils n’auront pas d’armes.
• Nous recruterons certains d’entre eux pour exécuter nos plans, nous leur promettrons la vie éternelle, mais de vie éternelle ils n’auront jamais car ils ne sont pas des nôtres.
• Les recrues se feront appeler “initiés” et elles seront endoctrinées pour croire en de faux rituels, de faux rites de passage vers de plus hautes sphères. Des membres de ces groupes penseront qu’ils sont un avec nous mais ne connaîtront jamais la vérité. Ils ne doivent jamais connaître cette vérité ou bien ils se retourneraient contre nous.
• Ils seront récompensés pour leur travail avec des biens terrestres et des titres honorifiques mais jamais ils ne deviendront immortels ni ne nous rejoindront. Jamais ils ne recevront la Lumière ni ne voyageront vers les étoiles.
• Ils n’atteindront jamais les Sphères Supérieures car les crimes commis contre des membres de leur propre espèce les empêcheront de passer au royaume de l’Illumination. Ça, ils ne le sauront jamais.
• La vérité, bien que sous leurs yeux, leur sera cachée. Elle sera si proche d’eux qu’ils ne pourront pas se focaliser sur elle et que quand ils seront enfin en mesure de la voir, il sera trop tard.
• Oh oui, la grande illusion de la liberté sera si grande, que jamais ils ne sauront qu’ils sont nos esclaves.
• Une fois que tout sera en place, la réalité que nous aurons créée pour eux les possèdera. Cette réalité sera leur prison. Ils vivront dans le déni et le refus de voir.
• Quand notre objectif sera atteint, commencera une Nouvelle Ère de Domination.
• Leurs esprits seront entravés par leurs croyances, ces croyances que nous avons établies depuis la nuit des temps.
• Mais, si jamais ils parviennent à découvrir qu’ils sont nos égaux, alors nous périrons. ILS NE DOIVENT JAMAIS SAVOIR CELA. Si jamais, ils découvrent qu’ensemble ils peuvent nous vaincre, ils agiront.
• Ils ne doivent jamais, jamais découvrir ce que nous avons fait, car autrement, nous n’aurons nulle part où nous cacher. Une fois le voile tombé, il leur sera facile de voir qui nous sommes. Nos actions auront révélé qui nous sommes, ils nous traqueront et personne ne nous viendra en aide.
• Ceci est le pacte secret par lequel nous vivrons pour le reste de nos vies présentes et futures, car cette réalité transcendera de nombreuses générations et espérances de vies.
• Le pacte est scellé dans le sang, notre sang. Nous sommes ceux qui sont venus du Ciel sur la Terre.
• L’existence de ce pacte ne doit JAMAIS, JAMAIS être révélée. Il ne devra JAMAIS, JAMAIS être rédigé ou commenté car cela engendrerait une prise de conscience telle qu’elle attirerait sur nous la fureur du GRAND CRÉATEUR et nous serions renvoyés aux profondeurs dont nous venons pour y rester jusqu’à la fin des temps, pour l’éternité elle-même.

Vous pouvez aussi le télécharger ici au format word.

Très violente éruption solaire

Publié le dimanche 8 juillet 2012 (par Dominique)

Vous avez peut-être été directement touché par des perturbations de communication via votre téléphone portable si vous êtes un abonné d'Orange, mais vous avez aussi peut-être constaté, comme moi, des perturbations de fonctionnement de vos ordinateurs, montrant des dysfonctionnements aberrants, ou encore l'impossibilité de recevoir les radios sur votre téléviseur captant par la TNT.

Rien d'étonnant à cela...
Oui, sauf qu'en France, si les médias ont signalé les perturbations chez Orange, personne n'a mentionné la cause :
de très violentes éruptions solaires qui ont débuté le 4 juillet !!!

Nous devons nous habituer à ne JAMAIS être informés de l'essentiel, du vital et du vraiment important dans les mois à venir par les médias officiels, et prendre l'habitude de chercher TOUS LES JOURS l'information sur le net !!

une très importante tache solaire AR1515 a produit des éruptions solaires de très haute énergie.
Éruptions capables de provoquer sur Terre des tempêtes géomagnétiques et des perturbations au niveau des communications radio.

Comme l'a relayé ce site belge :
Les Américains de la NASA (National Aeronautics and Space Administration) parlaient du plus beau des feux d'artifice offert par le soleil pour leur fête nationale du 4 juillet. Une tache solaire, poétiquement appelée AR1515, nettement visible de la Terre comme le montre la photo au bas d'article prise à Turin mercredi, a produit une éruption spectaculaire il y a deux jours (voir vidéo ci-contre) et pouvait en reproduire une ce mercredi. La tache s'étire sur une distance de 100.000 km, soit 8 fois le diamètre de notre planète. Chacun de ses “crachats” libère plus d'énergie qu'un milliard de bombes atomiques. La tache solaire faisant directement face à la Terre, une éruption solaire, si elle survenait ce mercredi, devait entraîner tempêtes géomagnétiques et perturbations des communications radio sur Terre (voir le rapport du site web SpaceWeather).



Le clip de l'été qui ne passera pas à la télé !!

Publié le dimanche 8 juillet 2012 (par Dominique)

Le clip qui déchire vraiment
et que vous ne verrez…
(ça c'est plus que sûr)
malheureusement pas cet été à la télé !!!

Pourtant !!
C'est vital !

C'est le nouveau clip de Rockin' Squat (ex assassin)
“Le pouvoir secret”



Informez-vous vraiment tout au long de cet été…
si vous voulez savoir à quelle sauce vous serez mangés à la rentrée.

N'hésitez pas à faire tourner !

D'autres clips de Rockin' Squat sur Youtube tous aussi bien calibrés.

Beautés de la nature

Publié le jeudi 5 juillet 2012 (par Dominique)

Pour contrebalancer le sérieux des derniers billets publiés sur des sujets préoccupants et lourds de signification quand aux enjeux pour l'avenir de nos sociétés et l'avenir de nos enfants, je vous propose des extraits de très belles vidéos de Louie Schwartzberg.

Louie Schwartzberg publie des extraits de ses films sur la nature et les beautés de la terre sur son site Moving Art TV.

Il utilise dans ses films la technique dite “time-lapse” qui consiste à capturer des images à une vitesse plus lente que celle de la projection future. La projection “accélérée” nous permet de visualiser des mouvements imperceptibles au regard normal en raison de leur lenteur, comme l'éclosion des fleurs, les passages des nuages modifiant un paysage… ou bien de compresser le temps, “résumant” des actions ou des processus qui se déroulent sur plusieurs heures voire plusieurs jours.

Cette technique, tout à la fois esthétique et ludique est particulièrement spectaculaire quand on l'utilise dans les milieux naturels qu'on découvre et pénètre alors de manière subtile et inattendue.

Il n’y a pas de traduction exacte du terme “time-lapse”.
En Français on pourrait dire “intervalle de temps”, terme scientifique, ou “accéléré” pour rester dans le domaine cinématographique, mais le mot est imprécis et la traduction approximative.

Floral Bliss nous permet d'assister l'éclosion de fleurs comme il ne nous est jamais donné d'admirer ce processus de naissance, de vie et de mort des fleurs qui nous entourent, sur une musique de Bliss, un tandem danois formé de Marc-George Andersen & Steffen Aaskoven, qui l'a beaucoup inspiré.
Le résultat est magnifique.


Floral Bliss


H2O
Le voyage de l'eau douce de la fonte des neiges vers les ruisseaux, cascades et rivières, essence même de la vie.


H2O


Fantastic Fungi : The Forbidden Fruit (Champignons Fantastiques : Le fruit défendu)
C'est un extrait d'un long métrage documentaire autour des travaux du mycologue Paul Stamets, qui étudie et montre le rôle très important que jouent les champignons dans la survie et la santé de la terre comme de l'espèce humaine.


Champignons Fantastiques


Je vous souhaite beaucoup de plaisir dans la découverte de ce travail cinématographique qui nous offre des images d'une grande beauté.

Comprendre la crise économique actuelle

Publié le jeudi 5 juillet 2012 (par Dominique)

Comprendre les véritables rouages, l'origine, la mise en œuvre de la crise économique, sociale et humaine qui se développe sous nos yeux est vraiment difficile.

Les populations croient avoir librement élu des représentants, des présidents pour gérer leur pays… et leurs vies.
C'est une croyance, établie, et entretenue, par ceux-là même, qui nous font croire que nous les avons librement élus.
La réalité comme vous le découvrirez en écoutant les arguments des deux conférenciers est toute autre !!

C'est difficile à avaler, cela peut paraître fou, mais quand vous aurez écouté, en entier, cette conférence, les mécanismes de manipulation des populations vous apparaîtront beaucoup plus clairement.

Myret Zaki et Etienne Chouard, deux économistes, ont donné une conférence en Suisse en janvier 2012, dont la vidéo se trouve sur internet.
Elle concerne :
“La Crise financière grecque actuelle,
dont l'origine est américaine,
est à laquelle ils donnent des explications françaises”
.


Ils expliquent très pédagogiquement, les mécanismes de déclenchement de la crise financière grecque et les conséquences à l'échelle européenne.
C'est tout simplement édifiant !

“L'État et les Banques, les dessous d'un hold-up historique.”



Cette conférence de 2h30 permet de mieux saisir les failles des Constitutions de nos pays qui laissent le champ libre aux banquiers, aux financiers et aux politiques pour générer les pays et les populations essentiellement à leur profit toujours plus d'avoirs et de pouvoirs, en nous laissant croire que ce sont les populations qui les ont librement élus aux postes qu'ils occupent.

Contrairement aux dires de la plus grande majorité
des politiques et financiers de tous pays,
une crise économique, sociale et humaine sans précédent
est bel et bien devant nous,
et pas derrière nous !!


Le blog CreerSaMonnaie, a mis à disposition des internautes une transcription d'une grande partie de la conférence. C'est un gros travail, très appréciable, malheureusement il manque tous les accents ou presque, et une orthographe un peu défectueuse en rend la lecture pénible.
Je vous propose donc de télécharger iciCrise financière grecque explications.doc”, une transcription corrigée au format word.

Bonne écoute et bonne lecture à tous.

L'Allemagne reporte la ratification du Pacte budgétaire (MES)

Publié le lundi 2 juillet 2012 (par Dominique)

Curieusement en France on nous assurait ce week-end que François Hollande avait fait plier l’Allemagne et dans les journaux radio ou télévisé de ce lundi 2 juillet, aucune mention de cette nouvelle, qui est aussi très discrète sur la toile.

On la trouve en premier lieu ici : RIA Novosti en provenance de MOSCOU datée du 1er juillet.

Elle est relayée par plusieurs blog comme celui de Crasdeburg avec pour origine la page facebook de François Asselineau qui est la plus complète sur le sujet.

Je vous invite à la lire très attentivement pour votre information.
Elle a le mérite de faire un point très clair, très précis de la véritable position allemande.

Si vendredi, le parlement allemand a approuvé à une large majorité le pacte budgétaire et le MES. Personne n’a diffusé en France le fait que l'opposition a très rapidement saisi la Cour Constitutionnelle du pays qualifiant les éléments fondamentaux de ce pacte comme étant contraires à la constitution allemande, et par voie de conséquences illégaux.

En attendant la décision de la Cour, le président allemand Joachim Gauck a officiellement ajourné la signature des documents.


Voilà ce qu’est la réalité de l’Europe aujourd’hui.
Malheureusement peu de français ont conscience, comme je m'efforce de le démontrer régulièrement, dans une tentative... désespérée, de les réveiller, du degré dramatique d'asservissement à l'Europe et par ce biais aux dictats états-uniens.

Depuis l’ère Sarkozy, agent à peine déguisé des USA en France et en Europe, les gouvernements ont pris l’habitude de faire passer en force des textes rejetant ouvertement la volonté des populations, sans jamais les consulter, des textes qui réduisent chaque jour davantage la souveraineté des pays membres comme l’explique particulièrement bien cette vidéo en allemand, sous-titrée en français.

MES, le nouveau dictateur européen