Francis Lalanne, chanteur, auteur, interprète, écrivain, est un français engagé depuis très longtemps pour la sauvegarde de la France.

À la suite de la publication de son appel, « J’Appelle », dans le journal France Soir le 22 janvier 2021, et aux polémiques qu’il a suscitées, Francis Lalanne répond aux questions du Magazine Nexus pour expliquer les base juridiques de son texte et des motivations qui l'ont poussées à lancer un appel à la représentation nationale pour la destitution du président de la République via l’article 68 de la Constitution.

Très conscient de la situation sociale, politique, économique, sanitaire de son pays, la France, il dénonce la prolongation arbitraire, ce qu'il est impossible de nommer autrement que “la dictature sanitaire”, imposée à la population française.
C'est un constat d’échec de la gestion sanitaire en France et des mesures liberticides imposées aux Français depuis bientôt une année.

C'est un acte citoyen, posé avec sagesse mesure et précision, pour tenter de réveiller le peuple Français complètement lobotomisé, instrumentalisé par une dictature qui se prétend démocratique.
Son but est de réveiller les français pour qu'ils se lèvent et mettent en œuvre des procédures légales en vue de destituer un président et son gouvernement qui mènent le pays à sa ruine et le peuple à un esclavage définitif.

Francis Lalanne répond : art. 68 de la Constitution, dictature sanitaire, tribune « J’Appelle » – 27 janvier 2021



Martine Wonner dans une conférence de presse du Collectif Santé Libre du 31 janvier 2021, reprend à son compte, en temps que parlementaire, s'inscrit dans la ligne des propos Francis Lalanne avec le dépôt d'une motion de censure 49-2
.
Conférence de presse Collectif Santé Libre – le 31 janvier à 16h